montresmecaniques


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Partagez
avatar
thomasm

Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Mar 20 Jan 2009, 18:39

Bonjour,

Je viens à vous afin de parler d’une montre qui me tape dans l’œil depuis plusieurs mois, un des « mythe » de la marque JLC, j’ai nommé la Futurematic.

Info :

Cette montre a été produite entre 1952 et 1958
Elle est équipée du calibre 497 qui est à buttée et du 817 (pour le modèle à guichets).

On la trouve sous ne nombreuse déclinaison comme à guichet (appelé Port Hole) (le modèle le plus « mythique »)


(Crédit corsaire)

ou à cadran.



(credit the purist)


Des précisions en plus sur cette fabuleuse montre :

Beaucoup d’entre elles ont été conçues pour le marché US, d’où la présence de nombreux cadran Lecoultre qui, apparement, n’ont jamais été mis avec des boîtier acier (attention donc…)


(credit : internet)


JLC l’avait qualifiée de « firts fullyautomatic wrist watch ».
Pour la marque, c’est un énorme coup !

En effet, la suppression de remontage par la couronne permet l’emploi d’un balancier plus lourd qui augmente la précision de la montre. De ce fait, elle ne se remonte que par le poignet, et pas comme pour les autres auto, qui, bien souvent, accepte volontiers quelques tours de couronne pour redémarrer.
De ce fait, la « couronne » situé à l’arrière ne se remontant pas comme sur d’autre montre, JLC a souhaité faire inscrire sur chacune d’elles la mention en gros « DO NOT LIFT- SLIDE » puisque cette dernière se glisse de gauche à droite.

Visible ici :


(crédit purist)

Un dispositif bloque la masse oscillante dès que le ressort de barillet est suffisamment armé évite une usure inutile des mobiles servant au remontage ce qui semble innovant pour l’époque.

Elle possède un "stop " qui fait qu’elle s’arrête au lorsqu’il reste environ 6h de RDM afin qu’elle puisse se relancer immédiatement dès qu’on la passe au poignet. Et là, JLC tape fort. Je n’ai pas réussi à avoir la certitude que c’est le premier modèle à pouvoir faire cela mais cela me semble révolutionnaire.

Mon idée est que, en tout état de cause, JLC ne pouvais faire autrement que de munir cette merveille de ce dispositif afin de pouvoir se venter d’être l’auteur de la première montre entièrement automatique.
Ainsi, comment aurait-on fait pour la redémarrer sans pouvoir le faire via la couronne, courir ? sauter ? non, JLC décide que le simple fait de la passer au poignet permet d’avoir l’heure sans attendre.
C’est, ahma, un des plus grands intérêt de cette montre.

C’est pas moi, c’est JLC qui le dit !! :




A titre indicatif, elle possède un boîtier antimagnétique.

D’autre part, le modèle à guichet est équipé du Cal 817 et le modèle à compteur du Cal 497


(crédit : internet..)

Et à voir :
http://www.cousinsuk.com/PDF/categories/1123_JLC497.pdf

Bref, vous l’aurez compris, cette montre un digne du plus grand intérêt de tout amateur de vintage de la marque.

Merci de m’avoir lu,
Thomas.

Pour compléter :

Corsaire75 a écrit:Bonjour Thomasm,

Je dois apporter quelques précisions.

La Futurematic (avec un E, nom de D... !) que tu présentes (la mienne), est un modèle rare voire très rare (référence E500).

Fabriqué en 1958, d'un diamètre de 37 mm, elle est équipée d'un calibre P837 produit à 500 exemplaires sur un total de 57.000 toutes versions confondues.

Sa réserve de marche est de 27 heures et dans cette taille, 200 ont été fabriquée.

La particularité de ce mouvement est d'avoir un système qui arrète la montre environ 6 heures avant la fin de la réserve de marche, ce qui permet de la relancer instantanément sans avoir à la secouer de longues minutes. Le mouvement naturel du poignet suffit. (pas de mauvais esprit, hein !)

"Cher Monsieur X,

Nous vous remercions pour votre demande d'informations du 22/06/2004 et pour l'intérêt que vous portez à notre marque.

C'est avec plaisir que nous vous communiquons les informations suivantes sur les calibres 497, 817, 827, et 837 :

Calibre 497 :

- automatique.
- réserve de marche.
- petite seconde à 3 h.
- stop seconde.

Le calibre 497 a été fabriqué de 1951 à 1957 : 52.500 mouvements ont été fabriqués avec ce calibre.

Calibre 817 :

- dérivé du calibre 497.
- cadran de seconde tournant sur 3 h00 dans le guichet.
- cadran de réserve de marche tournant sur 9 h00 dans le guichet.

Le calibre 817 a été fabriqué en 1956 : 3500 mouvements ont été fabriqués avec ce calibre.

Calibre 827 :

- même caractéristiques que le calibre 497.
- + ressorts amortisseurs à boudin.
- mécanisme arrêt de masse et cliquets d'arrêt modifiés.

Le calibre 827 a été fabriqué en 1958 : 1000 mouvements ont été fabriqués avec ce calibre.

Calibre 837 :

le calibre 837 est dérivée du calibre 817, avec affichage de la petite seconde et de la réserve de marche par des petits disques tournants (affichage dans un guichet circulaire).

Le calibre 837 a été fabriqué en 1958 : 500 mouvements ont été fabriqués avec ce calibre.

Nous espérons que ces informations auront répondu au mieux à vos attentes et restons à votre entière disposition pour toutes questions supplémentaires.

Nous vous prions de croire, cher Monsieur, à l'expression de nos meilleures salutations.

Manufacture Jaeger-LeCoultre, Branch of Richemont International S.A.
Service Clients"


D'autre part, tiré du site Fortunecity sur dans lequel vous trouverez des précisions techniques intéressantes (http://www.fortunecity.com/marina/breakwater/13/future.html), Monsieur James Dowling explique les choses suivantes :

"After writing this article I received an E-mail from James Dowling :

Hi Matwat;

Nice piece on the FM; it has one other little tweak that you missed.

When the watch is not being worn the mainspring will NOT run all the way down;
the stopwork will engage when there is about 6 hours of power reserve left.
This means that as soon as the watch is picked up, the stopwork disengages and
the watch will start immediately.

Two other points :

1 The watch is the only watch other than the Harwood where the rotor is suspended both above and below the movement. This gives support on both sides of the rotor and means there is no possibility of lateral movement. A major problem with almost all automatics.

2 Because of the hook which stops the winding rotor when the mainspring is fully wound there is therefore no need for a slipping cliutch on the mainspring (as used on all other autos) a possible cause for error.

In closing I have heard from ex Jaeger people who were there in the 50s that the company lost major amounts of money on every watch they sold as it was massively overcomplex and over engineered.

Thanks & good luck
James"
(citation de Corsaire75)


Dernière édition par thomasm le Mar 29 Sep 2009, 21:54, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par Invité le Mar 20 Jan 2009, 18:56

Merci Thomas pour cette revue d'une montre pour le moins originale et presque confidentielle!

Si j'ai bien pigé, la montre conserve toujours 6h de RDM afin de se remettre en route après un arrêt prolongé, la molette à l'arrière de la boîte est juste là pour le réglage de l'heure?

Et une autre question, sur la version à guichets, j'imagine que l'ouverture à 9 heures représente la RDM, que ce passe-t-il quand on arrive au bout de celle-ci? le disque devient d'une autre couleur?
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Mar 20 Jan 2009, 19:02

Caius a écrit:Merci Thomas pour cette revue d'une montre pour le moins originale et presque confidentielle!

Si j'ai bien pigé, la montre conserve toujours 6h de RDM afin de se remettre en route après un arrêt prolongé, la molette à l'arrière de la boîte est juste là pour le réglage de l'heure?

Et une autre question, sur la version à guichets, j'imagine que l'ouverture à 9 heures représente la RDM, que ce passe-t-il quand on arrive au bout de celle-ci? le disque devient d'une autre couleur?

Confidentielle! oui, c'est le mot, pour le coup on en voit pas tous les jours, sûrement due à sa fragilité.

Et oui, c'est ça, la montre conserve toujours 6H de RDM

Pour la RDM de la version à guichet, c'est une sorte de petite languette colorée qui défile et qui est de couleur différente.
Difficile à expliquer, j'ai pas réussi à trouver de photo du calibre car en le voyant, on comprend immédiatement.

C'est un peu comme la profondimètre, c'est un indicateur coloré qui donne la couleur.
Arf...faut que je trouve une tof, j'ai cherché mais pas trouver mais m'y attache.
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Sam 24 Jan 2009, 14:54

Troll Slayer a écrit:Superbe montre,

La version à guichets est un must have.

Vivement que tu mettes la main sur un exemplaire I love you

Les exemplaires à guichet ne courent pas les rues et les autres, on a vite fait de se faire avoir.....

Et pour conclure, ce calibre est apparement très capricieux et j'hésite à franchir le pas...On ne cesse de me dire - fais gaffe- ....

A suivre donc...
avatar
arno

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par arno le Sam 24 Jan 2009, 15:45

thomasm a écrit:
Troll Slayer a écrit:Superbe montre,

La version à guichets est un must have.

Vivement que tu mettes la main sur un exemplaire I love you

Les exemplaires à guichet ne courent pas les rues et les autres, on a vite fait de se faire avoir.....

Et pour conclure, ce calibre est apparement très capricieux et j'hésite à franchir le pas...On ne cesse de me dire - fais gaffe- ....

A suivre donc...

Fais gaffe dans au moins deux éléments concernant cette montre :
Une LeCoultre en plaqué or, tu donnes un coup de pied dans la Baie, et tu en choppes 10 en un mois, pour moins de 1000 us$.
Le jour ou tu en as marre, bonjour pour la revendre !!
Ensuite, coté mécanisme, c'est pas une mince affaire à rhabiller, et si il manque une pièce, re bonjour.
AMHA ( mais tu le sais déjà ) à éviter ce genre de daube.
Une JLC, en acier ou en 18K, oui, tt de suite.
avatar
manhatan

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par manhatan le Sam 24 Jan 2009, 16:28

J'ai pas tout compris mais je ne vois pas l'intérêt de bloquer la montre quand il reste 6h de RDM puisqu'au final la montre s'arrête et est déréglée. Si on la remet au poignet, elle reparts mais elle n'est pas à l'heure. Exclamation
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Sam 24 Jan 2009, 16:41

manhatan a écrit:J'ai pas tout compris mais je ne vois pas l'intérêt de bloquer la montre quand il reste 6h de RDM puisqu'au final la montre s'arrête et est déréglée. Si on la remet au poignet, elle reparts mais elle n'est pas à l'heure. Exclamation

I. Cela évite l'usure

II. et surtout!! Etant donné qu'il n'y a pas de couronne pour la remonter, il faudrait déjà la faire gigoter dan stous les sens pour qu'elle reparte, au risque de la flinguer.
Donc là, tu l'as repasse au poignet et op, elle refonctionne et tu n'as plus qu'à la remettre à l'heure.

C'est pour cela que JLC l'a conçue en disant que c'était la Première montre 100% automatique.

J'espère avoir été clair.
avatar
manhatan

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par manhatan le Sam 24 Jan 2009, 18:54

thomasm a écrit:[...]J'espère avoir été clair.
Tout à fait merci. <:i
avatar
amanico

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par amanico le Sam 24 Jan 2009, 19:18

Sur le nombre de Cal 497 produits, ils se sont plantés de un 0.
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Sam 24 Jan 2009, 19:27

amanico a écrit:Sur le nombre de Cal 497 produits, ils se sont plantés de un 0.

Donc 5250 unités pour le Cal 497.

Merci.
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Ven 20 Fév 2009, 15:10

Caius a écrit:Merci Thomas pour cette revue d'une montre pour le moins originale et presque confidentielle!

Si j'ai bien pigé, la montre conserve toujours 6h de RDM afin de se remettre en route après un arrêt prolongé, la molette à l'arrière de la boîte est juste là pour le réglage de l'heure?

Et une autre question, sur la version à guichets, j'imagine que l'ouverture à 9 heures représente la RDM, que ce passe-t-il quand on arrive au bout de celle-ci? le disque devient d'une autre couleur?

Doug, je t'avais dit que je te montrerai une image du calibre afin que tu puisses comprendre le fonctionnement.

L'image est très explicite, tu comprendras le mouvement de la RDM à travers le guichet:



Il s'agit d'une photo que je viens de réaliser du livre de Z.Basha.

Espérant t'avoir éclairé.
avatar
Invité
Invité

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par Invité le Ven 20 Fév 2009, 16:42

Merci, c'est bien ce que je pensais accord
avatar
abdrx

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par abdrx le Ven 04 Sep 2009, 09:11

Hello,

Je vous presente ma Futurematic Port-Hole ou a Guichets ou a Disques ...

j'ai recu les infos concernant cette montre ce matin meme de JLC :

Désignation : Futurematic
Modèle Amérique
Cadran signé "LeCoultre"
Boîte plaquée 10 carats (emboîtée et réglée aux Etats-Unis par LeCoultre)
Calibre Jaeger-LeCoultre 817 (gravé VXN pour importation aux Etats-Unis)
Date de production du mouvement : 1956

Mister Thomasm l'a vu hier, j'ai bien cru qu'il allait partir en courant avec ... Very Happy

Je dois malheureusement m'en separer, mais je voulais vous la montrer avant qu'elle ne parte.

Les photos :









avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Ven 04 Sep 2009, 11:48

Bel exemplaire du cal 817 en effet, la patine est superbe, tout comme son état.

Une superbe montre en effer.

Vraiment intéressant ces port hole.
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Ven 04 Sep 2009, 16:17

http://www.fortunecity.com/marina/breakwater/13/future.html
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Dim 01 Nov 2009, 12:57

Pour compléter encore:

http://archives.chronomania.net/messages/14/143298.htm
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Mar 03 Nov 2009, 21:22


Cal 817 de 1953 so called porthole.
avatar
abdrx

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par abdrx le Mar 03 Nov 2009, 21:31

delire
avatar
cisco

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par cisco le Mer 04 Nov 2009, 10:26

Superbe Thomas et les cornes sont sympas, une très belle montre vintage habillée avec un intérêt historique conséquent !
Félicitations applauz
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Mer 04 Nov 2009, 21:43

Merci François.

C'est réellement une montre qui me tenait à coeur.

De plus, avoir pu choper le 817 est vraiment intéressant.
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Jeu 05 Nov 2009, 13:54

Il me semble avoir lu sur le livre de Zaf qu'il y avait des futurematic étanche.

Quelqu'un pour confirmer et apporter des précisions le cas échéant?
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Lun 09 Nov 2009, 13:50

Il s'agit en fait d'une publicité JLC de l'époque marquant "montre étanche".

Ensuite, je ne connais pas la valeur du mot étanche en 56.

A l'occasion, je la ferai passer au caisson juste pour voir.
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Dim 22 Nov 2009, 01:55

avatar
lechneric

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par lechneric le Ven 30 Avr 2010, 18:39

Donc voici la LeCoultre Futurematic issue d'échange
boitier plaqué or 10K
Diamètre 35 mm
Cal. 497 qui semble en bon état (après 4 heures elle retarde de 3s)
Cadran ton champagne avec une légère patine
Je suis impressionné par le bruit du "bumper" quand il "tape" comme un marteau Shocked (c'est normal Question c'est ma première montre à marteau)
Elle me fut livrée avec un bracelet métallique Speidel ?? généralement ce type de bracelet m'arrache les poils donc je l'ai remplacé par un cuir qui lui va bien
Pas déçu de mon échange, je pense que je vais la porter plus souvent que la Memovox

Quelques photos (elle est assez facile à démonter)

Le bracelet métal

le cuir

l'envers

le fond

le cadran

le calibre
avatar
thomasm

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par thomasm le Ven 30 Avr 2010, 19:29

Le bumper est en effet "bruillant" et même surprenant quand on n en a jamais porté.

Ne t en fait pas alors, rien d'anormal.

Toutefois, évite quand même les activités "risquées", ce calibre restant très fragile et difficile à entretenir.

Tu as bien de faire cet échange, la complication rdm étant ludique...

Contenu sponsorisé

Re: Un mythe, la Jaeger Lecoultre Futurematic

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 28 Mar 2017, 02:26