montresmecaniques


L'Omega Seamaster Titane

8ball
8ball

L'Omega Seamaster Titane Empty L'Omega Seamaster Titane

Message par 8ball le Dim 05 Fév 2012, 12:49

La montre que je souhaite vous présenter plus en détail est un modèle très particulier que j'affectionne et que l'on voit rarement sur le net. Il est apparu au catalogue d'Omega il y a 30 ans.


A cette époque, l'horlogerie suisse en général et Omega en particulier doivent faire face à une crise majeure qui déstabilise tout le secteur. Le tournant est venu dans les années 70. Au contexte économique général marqué par la récession économique et la crise monétaire s'ajoute la révolution du quartz. Mais contrairement à une marque comme Rolex qui traversera cet épisode difficile sans trop de soucis, le groupe SSIH (auquel appartient Omega) sombrera. Erreurs stratégiques, problèmes d'organisation et de management, marketing défaillant. Pour donner quelques chiffres, en 1974 le groupe SSIH vendait plus de 12 millions de montres et employait 7300 personnes. 8 ans plus tard, il vend moins de 2 millions de montres et ses effectifs ont été divisés par 2.

Par curiosité, je vous invite à parcourir le catalogue Omega de 1981 : www.old-omegas.com/prestonuk81.html
Pas glorieux... Evil or Very Mad

C'est donc fin 1982, dans un contexte de restructuration du groupe et de rationalisation de la production que sortent 2 nouvelles gammes chez Omega : Constellation Manhattan et Seamaster Titane. C'est cette dernière que je souhaite vous présenter.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitaneLogo


L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitaneP03


En introduction, la montre se résume en quelques mots. La Seamaster Titane est :
- une montre à quartz,
- étanche à 120m
- et dont la boite et le bracelet sont réalisés en titane.

D'ailleurs, ces 3 principales caractéristiques sont rappelées sur le fond de boite.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitanePBack01

Quartz, 120m d'étanchéité et titane ... Vu d'aujourd'hui, ce n'est pas très vendeur ! Sleep

Mais à l'époque, le titane est un matériau difficile à usiner, dont l'utilisation en horlogerie est encore très limitée. Seiko l'a utilisé en 1975 pour la première fois sur une Diver. En 1980, IWC le reprend pour la boite et le bracelet du chrono 3700. Ses propriétés de grande légèreté, de dureté et de résistance à la corrosion sont mises en avant pour justifier l'intérêt de la matière.

La particularité de l'Omega Seamaster Titane est l'incrustation d'un filet de matière précieuse (or ou palladium) au sein du boitier en titane. Le titane n'est plus seulement une matière technique ; il devient une matière noble.

En 1982, la Seamaster Titane ne fut proposée qu'en version bi-ton titane et or. La campagne de publicité est alors réalisée par l'agence bâloise Stalder & Suter qui sort des codes habituellement associés au titane en misant sur une main grise et androgyne ainsi qu'un slogan décalé.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitPallAd

Le lancement des 2 nouvelles collections de 1982 (Constellation Manhattan et Seamaster Titane) est un réel succès : en Suisse, 15 mois après leur introduction sur le marché, elles représentent 22% de tout le segment haut de gamme (montres > 2000 francs suisses)

Mais c'est aussi en Italie que se joue une partie de l'histoire de la seamaster Titane.
Ci dessous, une publicité extrait d'un magazine italien.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitPallIt

Tout d'abord, l'entreprise qui est en charge de la fabrication des boitiers en titane se trouve au bord du lac majeur, à Sesto Calende. Il s'agit de Lascor, qui a été intégré au groupe SSIH en 1974 dans le cadre de la politique d'intégration verticale de la production.

Mais c'est aussi en Italie qu'est présenté en 1983 un nouveau modèle dans la gamme Seamaster Titane. Il s'agit du modèle Titane Palladium dont le lancement a lieu le 20 octobre 1983 dans les salons de l’hôtel Principle di Savoia à Milan. Un cocktail auquel sont invités quelques stars de l'époque, citons Gianfranco Ferré et Amanda Lear. (les années 80... flower )


Le palladium étant un matériau argenté, le contraste ton sur ton est beaucoup plus discret que sur le premier modèle.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitaneP01

En revanche, la couleur de la matière mise à part, on retrouve les mêmes codes que le modèle or : même boitier de forme tonneau, de taille réduite : 32 mm sur l'axe 3h-9h (hors couronne) et 37mm en diagonale.
Le palladium est incrusté dans le boitier selon le même dessin, qui reprend la forme ronde d'une lunette, à laquelle viennent se greffer 4 pates. Certains y verront les lignes d'une tortue.

Cette esthétique est directement inspirée d'une création en or gris et or jaune que Gerald Genta avait proposée à Omega.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitanePBracelet01

Je trouve que l'on retrouve bien la touche "Genta" dans le dessin du bracelet et le soin avec lequel celui-ci s'inscrit dans la continuité du boitier. Fluidité des lignes, polissage finement brossé, équilibre des maillons dont la taille va légèrement décroissante.

Faut-il le rappeler ? Genta avait créé 3 montres majeures dans la décennie précédente, dont son plus grand succès : la Royal Oak.

L'Omega Seamaster Titane Genta70s



Revenons à la Seamaster et à son cadran, où l'on retrouve la même sobriété de couleur : le gris domine.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitaneDial01

Les indexes sont peints, traits fins pour les minutes avec un point de tritium toutes les 5 graduations pour marquer les heures. Guichet de date à 3h. Initialement, le fond du disque de quantième était lui aussi argenté (mais remplacé lors d'un passage en SAV).

Peu d'inscriptions : Logo Omega et inscription Seamaster. Le minimum syndical.

Les aiguilles sont de forme classique bâton, avec une légère ligne de tritum. On retrouve là encore les codes "Genta", comme pour les 3 créations rappelées au dessus.

Coté couronne, le modèle cranté reste fidèle au remontoir utilisé pour certaines Seamaster depuis 30 ans. La couronne est vissée.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitaneCrown01


Le bracelet est constitué de maillons en titane. Il se termine par une boucle à glissière dont le clap de fermeture s'intègre au bracelet via 2 "faux" maillons .

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitaneP02

A noter, cette boucle est en acier et non en titane. En son centre, le logo Omega se détache : métal argenté pour la version Palladium, version dorée pour la version Or. J'imagine que l'utilisation de l'acier pour la boucle s'est justifié par des contraintes techniques de productions. Contraintes qui ont du être dépassées par la suite, les modèles Titane de la fin des années 80 ayant une boucle en titane.

Côté mouvement, la montre est motorisé par un Quartz produit par ETA, le 1430, sur lequel je n'ai pas grand chose à dire...


Si la Seamaster Titane s'est peu à peu effacée des mémoires, elle joue un rôle important dans le rebond qu'Omega amorce à partir du milieu des années 80.

C'est tout d'abord un beau succès commercial et critique. Quelques mois après son lancement, la revue "L'Officiel" évoque le modèle Seamaster Titane Palladium dans son compte-rendu de la foire de Bâle 84.

L'Omega Seamaster Titane Lofficiel1984

C'est aussi autour des 2 gammes Constellation Manhattan et Seamaster Titane qu'Omega entreprend en 1985 une refonte radicale du catalogue.

Ernst Thomke, nouvel administrateur délégué et homme de confiance de Nicolas Hayek, nouveau patron du groupe, entreprend une opération "table rase" en prenant la décision de réduire au minium de 70% le nombre de modèles différents produits. 2 modèles sur 3 seront d'un coup rayés du catalogue, avec quelques grandes lignes directrices : suppression du plaqué or pour ne garder que les matériaux classiques, nobles ou techniques, concentrations sur les 2 lignes leaders Constellation Manhattan et Seamaster Titane.
En moins d'un an, la collection passe de plus de 800 modèles et 1500 variantes à seulement 284 références, pour atteindre la centaine en 1987. Sauf exception (la speedmaster en est une belle !) les mouvements mécaniques ont aussi disparu du catalogue.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitPall01

Il faut rappeler qu'à l'époque la Seamaster Titane était un modèle exclusif et beaucoup plus valorisé que l'icone Speedmaster. Dans la version paladium présentée ici, cette montre quartz coutait au prix catalogue 67% plus chère que la Speedmaster Pro sur bracelet acier.

Le modèle a aussi bénéficié une communication importante, avec John Mc Enroe comme ambassadeur.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitPallJohn



Et aujourd'hui ?

Le modèle a disparu de la mémoire collective des amateurs d'horlogerie et d'Omega. Certes, le mouvement à quartz explique une partie de ce désintérêt. Mais il est significatif qu'aucun modèle Titane n'ait été proposé lors de la vente OmegaMania.
Elle porterait aussi le surnom de Polaris, qu'Omega reprend d'ailleurs dans ses ouvrages, sans que je ne trouve l'origine de cette appellation. Mais la comparaison avec l'homonyme de chez JLC est cruelle.
Car cette montre n'a clairement plus la cote. Résultat, il est rare de le voir proposé en vente, sauf sur eBay où un modèle NOS partira à un prix moins élevé que la seule valeur du bracelet en SAV Omega.

Face à cette situation étonnante et la difficulté de trouver des pièces de service pour la version Palladium, j'ai d'ailleurs décidé d'assurer mes réserves avec un second modèle ...
Vous pourrez (presque !) noter la différence de couleur du disque de quantième.

L'Omega Seamaster Titane SeaMasterTitanePDuo01




Alors, pourquoi cette présentation ?

La Seamaster Titane tient une place particulière dans ma "collection", mon père me l'ayant offerte à la fin des années 80. Achetée initialement pour lui-même en 1985, j'imagine qu'il s'en était lassé.
A mon poignet, je l'ai alterné avec mon autre belle montre de l'époque : une Rolex Air King. Leur taille réduite en faisait 2 montres parfaites pour l'ado que j'étais. Si je ne les porte quasiment plus, elles ont l'une et l'autre fortement contribué à ma passion pour l'horlogerie.

Je ne suis d'ailleurs pas le seul. Bernard Cheong, collectionneur influent en Asie, déclare fièrement que la première montre achetée de sa poche à 23 ans, était une Omega Seamaster Titane 1982 ... quand au même moment tous ses copains achetaient des Rolex Submariner.

Noodia
Noodia
Admin

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par Noodia le Dim 05 Fév 2012, 21:51

Une magnifique revue remarquablement documentée, située dans son contexte et qui présente une montre vraiment différente qui avait attiré mon attention la semaines dernière.

Vu que nous ne serons vraisemblablement pas nombreux je mets le pied dedans, j'adore ! I love you

L'utilisation des matériaux innovants qui en fait une montre ultra-technique, son design très avant gardiste, cette surimpression permise grâce à un matériau très noble évoquant la tortue, la forme de la boite qui prolonge cette suggestion, son dial ultra épuré, quelle tocante !

Petits bémols, son mouvement qui semble "générique" (?) et son apparence générale austère mais qu'importe, l'exercice de style est très réussi et c'est surement ça qui compte.

Une pure page d'horlogerie vintage alternative,

un grand merci 8Ball ! <:i
jef33
jef33

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par jef33 le Dim 05 Fév 2012, 22:26

Superbe hommage à la turtle.

Plein de vécu ce qui ne gâche rien.

Tu m'a fait ressortir voyage à travers le temps, ou cette montre au design si particulier est largement présente en modèle chronographe JO 1988 et 1992.

je me demande si ce n'est pas la seul Oméga à avoir fait 2 Jo .

Elle a du cartonnée à l'époque

revue de farao

merci 8ball
gautier
gautier

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par gautier le Dim 05 Fév 2012, 22:51

J'adore ces revues hyper détaillées, sur des montres, rares et qui ont une histoire...
Merci pour le partage et la recherche <:i

Après, la montre, bon...dans son contexte et son époque pourquoi pas, mais maintenant c'est clair que c'est carrément décalé...

Comme tu le dis, c'est surtout le coté affectif qui prime pour toi ici...

Mais ça reste malgré tout un sacré témoignage de l'histoire agitée de l'horlogerie.
Merci encore pour cette revue de malade Very Happy

Anonymous
Invité
Invité

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par Invité le Lun 06 Fév 2012, 00:05

Je l'aime bien cette Polaris (bon j'avoue un gros faible pour Omega qui fut et reste ma marque de coeur I love you )


... petit aparté avec la version "Polaris multifonction"...

L'Omega Seamaster Titane 495.132

L'Omega Seamaster Titane Omega_image.2402328

... dont l'affichage digital n'est pas sans rappeler celui de la X33


En tout cas, merci pour cette revue exhaustive d'un modèle effectivement peu couru, mais qui à son charme accord
cda
cda

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par cda le Lun 06 Fév 2012, 00:36

Superbe revue chargée d'histoire et d'histoires.

1982, époque ingrate s'il en est.

Cette seamaster peut être rapprochée des tentatives opérées sur sa cousine Speedmaster à l'époque. On retrouve une certaine communauté de style dans la volonté de transformer le rond en losange, et également au niveau du bracelet

L'Omega Seamaster Titane A501L'Omega Seamaster Titane Picture
(source Katoso et watchadoo)

Ed the Grocer
Ed the Grocer

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par Ed the Grocer le Lun 06 Fév 2012, 10:38

Superbe revue documentée, pour une pièce hasardeuse, mais qui gagne vraiment à être connue, comme étape dans notre histoire horlogère ...

Je la voyais, il me semble, au poignet du défunt patron de STH, rue Portefoin à Paris, qui continuait à la porter contre vents et marées.
Anonymous
Invité
Invité

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par Invité le Lun 06 Fév 2012, 11:22

... et n'oublions pas les Polaris "day date" Wink

L'Omega Seamaster Titane Polaris-wrist1
(credit Mrsnak / WUS)

... et GMT

L'Omega Seamaster Titane 600x450-2012020300019

J'aime beaucoup I love you (et oui rabbit )

Plein d'autres variations sur ->ce site d'enchères japonais<- study

Alors qui se lance ?!? L'Omega Seamaster Titane 3704880573
Alfred
Alfred

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par Alfred le Lun 06 Fév 2012, 11:56

Revue très instructive Smile

Le souvenir de ce boitier m'a laissé une trace datant de mon adolescence, c'était vraiment un choix esthetique très particulier et original, même n'étant pas particulièrement fan de montres à l'époque.

Et c'est aussi de cette époque que date ma Mark IV que j'adore.

Merci pour ce boulot !
cisco
cisco

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par cisco le Lun 06 Fév 2012, 16:15

Quand j'ai vu la première fois la montre sur la montre du jour ou du vendredi, je me suis demandé ou t'as été cherché ce truc What a Face (ca et la Longines Smile ) . J'y vois la pire horreur des années 80 lol!
En lisant ta revue je comprend mieux, il y a une histoire de famille et une montre typique d'une époque.

Merci pour ce travail de recherche très complet <:i
8ball
8ball

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par 8ball le Mar 07 Fév 2012, 00:19

Merci pour vos messages qui témoignent d'une vraie ouverture d'esprit. flower

Je rebondis sur quelques remarques.

Je n'avais pas exploré la thématique des déclinaisons de la gamme. Pepere13 a bien fait de signaler quelques unes des complications qui ont suivi le modèle initial : GMT, Day-date, Chrono, Multifonction piloté à la couronne. Cependant, Le titane disparait pour la plupart de ces modèles et est remplacé par l'acier. Restent la ligne si particulière avec l'incrustation du filet d'or.

Concernant le nombre important de montres en vente sur le site japonais, il illustre la différence d'appréciation de ce modèle selon les pays. L'intérêt semble nettement plus important en Allemagne et au Japon si l'on en croit les volumes d'activité.

Sinon, depuis + de 10 ans que je ne peux m’empêcher de regarder tous les poignets des personnes que je croise, je n'ai jamais vu d'autre exemplaire porté ... sauf quand j'allais chez STH à l'époque de Jean-Claude Sibert.
Bien vu Ed ! accord


Quant à François qui vois dans la Seamaster Titane la pire horreur des années 80, je me permets de poster ci-dessous le scan d'une double page extrait de l'Officiel Home de 1986. Et comme je te sais amateur de Cartier, je te laisse la Must 21 Wink

L'Omega Seamaster Titane 1986

cisco
cisco

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par cisco le Mar 07 Fév 2012, 10:56

La Cartier Must, l'ancienne montre de ma Maaaman cheers
Question d'époque et de mode, je ne suis pas dedans et j'ai du mal à mettre un côté historique à ces pièces qui en ont pourtant un.
Principale raison: le quartz. Quartz qui n'est pas un quartz primitifs ou qui a révolutionné quelque chose, du coup je la regarde de travers. Ca et le design et le bi-ton qui me font fuir bêtement.
Merci d'avoir su dépasser celà accord
p@trice
p@trice

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par p@trice le Jeu 09 Fév 2012, 00:14

8ball a écrit:
L'Omega Seamaster Titane 1986

Tiens, en 86, Hublot faisait encore des montres L'Omega Seamaster Titane 195263

Merci 8ball pour ce post/revue hyper documentée sur une montre ma foi, d'une autre époque ou effectivement hormis Rolex et Patek, le paysage horloger mécanique était plutôt aride !

Je suis très content que tu aies pu trouver une solution pour le service de cette Seamaster titane connaissant ton attachement à cette pièce. Que tu en aies déniché une seconde pour l'intendance ne m'étonne pas de toi Wink

Je connais un exemplaire porté régulièrement en titane/or, je tenterai à l'occasion le ws !



_________________
XII
thomasm
thomasm

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par thomasm le Jeu 09 Fév 2012, 08:51

Une revue riche en information, pour cette montre possédant un gros capital sentiment pour toi.

C'eest toujours intéressant de voir une montre présentée dans son contexte, avec ses contemporaines.

Merci beaucoup d'avoir pensé à nous.

Wink

Contenu sponsorisé

L'Omega Seamaster Titane Empty Re: L'Omega Seamaster Titane

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 16 Juil 2019, 17:21