montresmecaniques


1951, chronomètre & chronomètre

8ball
8ball

1951, chronomètre & chronomètre Empty 1951, chronomètre & chronomètre

Message par 8ball le Mar 07 Fév 2012, 02:07

Serez-vous capable de deviner ce qui distingue ce chronomètre Omega de 1948

1951, chronomètre & chronomètre OmegaCentenary01

de ce chronomètre Omega de 1953 ? mis à part la position de la seconde, évidemment...

1951, chronomètre & chronomètre OmegaSemasterChronometer01

Dans les 2 cas, nous avons bien affaire à un chronomètre automatique à bumper.










Un indice ?










Regardons plus en détail leurs certificats de marche respectifs.

1948 :

1951, chronomètre & chronomètre OmegaChronometrieCertificate1948



1953 :

1951, chronomètre & chronomètre OmegaChronometrieCertificate1953



Vous avez trouvé ?! Bravo ! cheers


Le chronomètre de 48 a passé ses tests d'examen dans les ateliers d'Omega alors que celui de 53 les a passés au bureau officiel de Bienne !

Un détail qui n'en est plus un depuis 1951 et le changement des conditions d’appellation.

Avant 1951, un chronomètre se définissait comme une montre suffisamment précise pour pouvoir passer avec succès les tests officiels de chronométrie. Un chronomètre devait donc prouver qu'il était capable d'obtenir un certificat officiel. Pour des raisons pratiques, les marques horlogères choisirent d'utiliser leurs bans de tests en interne pour la certification de la plupart de leurs chronomètres. Toutes ?
Non ! Dès les années 30, Rolex décide de privilégier les tests réalisés par les bureaux officiels et fait de cette différence un point essentiel de sa communication.

Année 30 :
1951, chronomètre & chronomètre ChronometreRolex1930

Fin des années 40 :
1951, chronomètre & chronomètre ChronometreRolex40s


En 1951, la Fédération Horlogère finit par se ranger à la position défendue par Rolex depuis longtemps. L'appellation "chronomètre" devient réservée à une montre précise, réglée pour différentes positions et températures et ayant obtenu un certificat officiel.

Comme l'indique le graphique ci-dessous, l'année 1952 est marquée par une augmentation spectaculaire du nombre de chronomètres hors Rolex. Mais Rolex garde la majorité absolue du nombre total de chronomètres produits, tout comme l'année suivante en 1953.

1951, chronomètre & chronomètre Chronometer_curves
légende :
abscisse : année
ordonnée : nombre de chronomètres certifiés (en milliers)
courbe noire : nombre de chronomètres Rolex certifiés
courbe blanche : nombre de chronomètres certifiés, toutes marques confondues sauf Rolex

Un dernier succès sur lequel rolex ne se privera pas de communiquer !


1951, chronomètre & chronomètre ChronometreRolex53
Spiff
Spiff

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par Spiff le Mar 07 Fév 2012, 15:34

Article, très intéressant, merci beaucoup !

Mais au fond, une bête question me tarabuste. Toute cette communication autour de la certification c'est bien, mais dès que la montre passait en révision, du certificat, on pouvait se servir comme allume feu, non? Je suppose que les chronomètres ne repassaient pas au COSC avant d'être restitué aux clients?

Donc ça revient un peu au même que la certification interne... sauf pour les toutes premières année de vie de la montre. d'une certaine manière, la montre montrait ce de quoi elle était capable au départ, en espérant qu'elle tombe dans des mains expertes par la suite.

Merci encore pour cette tranche d'histoire.



Groumpf
Groumpf

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par Groumpf le Mar 07 Fév 2012, 19:04

Merci pour ce post particulièrement intéressant !

Nicolas
Noodia
Noodia
Admin

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par Noodia le Mar 07 Fév 2012, 22:52

Très intéressant et toujours aussi bien documenté, merci 8Ball !

Comme quoi Rolex ce n'est pas que du marketing de marque tous azimuts remarquablement orchestré depuis de nombreuses décennies clown
Anonymous
Invité
Invité

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par Invité le Mer 08 Fév 2012, 08:59

ça c'est passionnant !!! Un grand merci accord

Hélas, Omega ne possède plus dans ses archives les bulletins de marche des montres "chronomètre" vendues et testées par les bureaux officiels Sad ... malgré leur promesse écrite noir sur blanc... les dites archives ayant été détruites à l'avènement de l'âge du quartz 1951, chronomètre & chronomètre Z-wall10


1951, chronomètre & chronomètre Certif12


Du coup, je n'ai hélas aucune chance de récupérer celui de ma Constellation Neutral

alain2701
alain2701

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par alain2701 le Mer 08 Fév 2012, 11:44

Un superbe post historique !
J'ai beaucoup appris. Merci du partage.
FGB
FGB
Admin

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par FGB le Mer 08 Fév 2012, 11:55

Merci 8ball

p@trice
p@trice

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par p@trice le Jeu 09 Fév 2012, 08:56

Merci 8ball pour ce sujet particulièrement bien documenté comme d'habitude devrais je dire !

C'est toujours amusant de prendre le temps de relire ces " réclames ", le " Vendues sous la garantie morale du Fabricant " ou bien le " De l'élite des bijoutiers et horlogers " 1951, chronomètre & chronomètre 195263

Elle devient même comparative lorsque Rolex affirme " Les 27% de Bulletins Officiels que se partagent tous les autres fabricants ont été, pour la plupart, délivrés pour des chronomètres de grands formats et non pas pour des montres-bracelets. " 1951, chronomètre & chronomètre 954980

On apprend même que Rolex a, entre 1927 et 1947 obtenu 102500 certificats, on peut presque en déduire la production de Rolex, c'est d'ailleurs actuellement, le seul élément sur lequel, la Fondation Rolex ne peut cacher vu le peu de montre qu'ils ne présentent pas !

D'ailleurs, existe t il le pourcentage de mouvements " retoqués " Question

Un dernier mot pour te féliciter pour l'état magnifique des tes chronomètres Omega, leur Bulletin individuel qui vaut à mon sens, tous les goodies Rolex !


_________________
XII
8ball
8ball

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par 8ball le Ven 10 Fév 2012, 00:04

Merci pour vos messages !

pepere13 a écrit:Hélas, Omega ne possède plus dans ses archives les bulletins de marche des montres "chronomètre" vendues et testées par les bureaux officiels
J'avais fait la même demande à VC ... et obtenu la même réponse. Mais VC n'affirmait pas les conserver "for permanent record". Pour Omega, c'est l'espoir douché pale Heureusement que ta constellation est superbe. J'imagine qu'on est vite consolé !

p@trice a écrit:D'ailleurs, existe t il le pourcentage de mouvements " retoqués " Question
Oui, les statistiques existent. Exemple pour l'année 1956, qui marque le franchissement du seuil des 100'000 montres déposées.

Nombre de montres déposées : 101'646 (275 montres de poche et 101'141 montres-bracelet, le solde étant expliqué par les pendulettes)

Nombre de montres certifiées "chronomètre" : 78'950 soit 77,7% des montres déposées.
Ce nombre se décompose en 68'668 chronomètres avec mention + 10'282 chronomètres sans mention.

En 1956, les montres retoquées ont donc représentées 22,3 %. Ce qui est loin d'être négligeable.

p@trice a écrit:Un dernier mot pour te féliciter pour l'état magnifique des tes chronomètres Omega, leur Bulletin individuel qui vaut à mon sens, tous les goodies Rolex !
Il fut un temps où Rolex donnait aussi le bulletin de marche avec les montres certifiées chronomètre.
D'ailleurs, actuellement chez WorldofTime, il y a ce petit chronomètre. Difficile de faire plus complet.

1951, chronomètre & chronomètre 86a49e4a8d7c8faf9431397f551702cb_9
cisco
cisco

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par cisco le Ven 10 Fév 2012, 19:16

Merci 8ball, joli sujet, d´couments d'époque, du bonheur.
Les Fameux 30T2RG était certifié en interne ou en externe? j'ai pas les dates Embarassed
amanico
amanico

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par amanico le Lun 13 Fév 2012, 20:46

1951 et la difference entre capable d'obtenir un certificat ET qui a obtenu un certificat.

L'année charnière, à n'en pas douter.

Marrant d'ailleurs, le concept de chronometre... Il fallait que l'echappement soit à détente, avant, puis on élargit la définition avec les montres bracelet.

Un sujet qui mérite de serieuses recherches tant il est passionnant.

Et tant il est AUSSI vrai que l'on doit se poser pas mal de questions tout aussi niteressantes, notamment sur le fait que c'est le mouvement qui est testé, pas le mouvement DANS la montre, généralement.

Et quand c'est la montre qui est testée, doit on necessairement l'exclure de la catégorie chronomètre parceque'elle n'a pas été ontrolée par un organisme indépendant?

Le COSC est il le must du must?

Ou situer les montres d'ecole?

Doit on absolument exclure les montres qui ne portent pas l'appellation Chronometre alors qu'elles en ont tous les attributs?

===> Definition objective / appellation.

Marketting ou realité mécanique?

Le Chronometre revient il à la mode? AP a sorti le sien, recemment, Vacheron ressuscite le Chronometre Royal, JLC remporte le concours de chronometrie en 2009 ( ou etait ce en 2010 ), quand Rolex ne cesse d'en produire depuis des decennies.

Qu'est ce qu'il y a derriere le concept de Chronometrie? Fantasme, réalité, simple 205 GTI Turbo 16 Soupapes, ou vraie perfection horlogère?

Ce post mérite induscutablement mieux que ces quelques lignes de réponses.

Il mérite des recherches, de la réflexion, de la matière, des documents, des prises de position de telle ou telle marque, la confrontation d'idées, bref, un vrai boulot.

Merci Marv d'avoir amorcé la bombe.

8ball
8ball

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par 8ball le Lun 13 Fév 2012, 23:46

Un sujet passionnant où l'on prend plaisir à se perdre avec de multiples points d'entrée : la technique, les compétitions, les finitions, l'histoire, l'astronomie, le marketing, ... ;

Avec des digressions plaisantes et beaucoup de questions qui interrogent surtout notre propre regard sur l'horlogerie et ses mythes.

Un sujet tellement ample et difficile à embrasser qu'il est plus rassurant de l'aborder par petites touches.

Anonymous
Invité
Invité

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2012, 08:38

Petit détail en passant (et puis je le note là comme aide mémoire car je risque de l'oublier à l'avenir Twisted Evil ), la mention chronometRE chez Omega est remplacée par chronometER sur les cadrans à partir de la série de mouvement 16 mil.

Un moyen simple d'ailleurs de reconnaitre certains cadrans refaits Wink

pardon pour cette digression
8ball
8ball

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par 8ball le Dim 28 Oct 2012, 23:15

Je me permets de remonter ce post, suite à quelques photos prises ces derniers jours.

Une photo de groupe qui représente à mes yeux l'age d'or des chronomètres de poignet Omega.

1951, chronomètre & chronomètre IMG_0501

Sur la photo ci-dessous, 15 ans à peine séparent le plus jeune du plus tardif des chronomètres.

Pour commencer la courte série de portraits individuels, je ne pouvais commencer que par le 30t2rg. Et pas seulement pour respecter la chronologie...

1951, chronomètre & chronomètre IMG_0499

Très proche de celle réprésentée sur cette documentation de 46, mais à petite seconde.

1951, chronomètre & chronomètre IMG_0507

On change de métal pour l'acier, mais on garde la petite seconde et le diamètre de 33mm.

1951, chronomètre & chronomètre IMG_0506


Puis, le premier chronomètre automatique chez Omega : la Centenary, présentée dans le message de départ.

1951, chronomètre & chronomètre IMG_0504


Toujours automatique à bumper avec cette Seamaster, elle aussi présentée dans le message de départ.

1951, chronomètre & chronomètre IMG_0503

Pour finir avec la Constellation, et son calibre 561, quantième et automatique à rotor, à l'époque où "Omega produi[sai]t plus de chronomètres que les 73 autres manufactures suisses"

1951, chronomètre & chronomètre IMG_0508


Le milieu des années 60 corresponds à l’apogée d'Omega en matière de chronométrie. Le tableau ci-dessous, paru dans WatchAround, confirme bien la domination d'Omega qui certifiait plus de la moitié de la production totale de chronomètres.

1951, chronomètre & chronomètre WA_Article_Rolex_N12
djayrom
djayrom

1951, chronomètre & chronomètre Empty Merci

Message par djayrom le Lun 29 Oct 2012, 09:52


Je n'avais pas vu et lu le 1er post donc merci à toi pour les informations sur la certification qui lancent effectivement le débat comme l'évoque Amanico.

Pour le second sujet, je retrouve la "patte" du maître !
Les photos des montres avec pour décor ou illustration : publicité, documents ou certificat montre le travail toujours complet et méticuleux qui fait la qualité de tes interventions.

Mon expression favorite s'appliquera toujours à toi : Keep the faith !
cisco
cisco

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par cisco le Lun 29 Oct 2012, 10:13

Superbe ! Merci pour la présentation, j'ignorai la centenary et son histoire. Et la mise en contexte permet de mieux comprendre l'importance d'omega à son époque. Le graphique est assez parlant. Je rejoins Djayrom, tes posts sont toujours un excellent moment. accord


Sais tu pourquoi ou as tu des hypothèses pour comprendre pourquoi Rolex a traversé la crise du quartz plutôt bien alors qu'Omega subissait un contrecoup important?
LuDi
LuDi

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par LuDi le Lun 29 Oct 2012, 15:05

1951, chronomètre & chronomètre $%28KGrHqV,!k0E+1NP4uN-BQQRh%28RVq!~~60_12

1951, chronomètre & chronomètre Clooney16
moonphase
moonphase

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par moonphase le Lun 29 Oct 2012, 15:11

Un GRAND merci ! j'étais passé au travers de ce sujet Embarassed
T'as bien fait de le upper , j'ai pris un grand , très grand plaisir à le lire <:i
LuDi
LuDi

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par LuDi le Lun 29 Oct 2012, 15:16

Invité a écrit:Petit détail en passant (et puis je le note là comme aide mémoire car je risque de l'oublier à l'avenir Twisted Evil ), la mention chronometRE chez Omega est remplacée par chronometER sur les cadrans à partir de la série de mouvement 16 mil.

Un moyen simple d'ailleurs de reconnaitre certains cadrans refaits Wink

pardon pour cette digression

Ben depuis j'avais oublié... comme quoi Rolling Eyes

En passant toujours, le site qui fait référence lorsqu'on vient à parler de Constellation, celui ->de l'ami Desmond<- bien sûr !!!

signé: le petit poucet clown

1951, chronomètre & chronomètre Conste12
(1953)
XX-FF
XX-FF

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par XX-FF le Lun 29 Oct 2012, 17:11

Merci pour cette présentation. <:i
Deux documents issus de mes archives pour compléter cet exposé.
1951, chronomètre & chronomètre 1ewixd81yidp911qn7h10-montres_a_trier_079
1951, chronomètre & chronomètre Mtgy5x1nyiqxk3nd9cwj-photos_lausanne_007

Je regrette ces deux montres vendues trop précipitamment, mais une collection de doit pas être statique.
Sad Sad

Contenu sponsorisé

1951, chronomètre & chronomètre Empty Re: 1951, chronomètre & chronomètre

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 20 Aoû 2019, 15:16