montresmecaniques


Vroum vroum

Partagez

cisco

Vroum vroum

Message par cisco le Lun 05 Mar 2012, 16:19

Comme dit le poète
"le premier regard c'est les Watts, le deuxième, c'est la voiture et le troisième c'est toi" , mais si on a pas de "boomers" de 50 cm dans son coffre on peut toujours faire ronronner le moteur au feu rouge. clown


Un sujet sur des moteurs anciens à caractère plutôt sportif, dont le ronronnement et l'utilisation peut être un régal pour les heureux propriétaires.
J'ai laissé l'avant-guerre et la compétition de côté, on pourrait beaucoup dire sur le V16 BRM, le V12 Matra, les 8 en lignes Alfa Romeo, Delage, Duesenberg ou Bugatti, les gros 6 en ligne Bentley ou bien les Moteurs Auto Union ou Mercedes en compétition mais le sujet est vaste et pointu.
J'aborde pas les moteurs américains qui ont besoin d'un spécialiste, c'est énorme ce que les amércains ont pu faire comme moteur 6 en lignes et V8 surtout, en 60 ans. Les moteurs américains par leur fiabilité, leur disponibilité et leur puissance seront d'ailleurs utilisé réguliérement par des constructeurs européens voulant faire des voitures prestigieuses mais n'ayant pas les moyens de développer leur propre moteur.
Facel Vega en France, De Tomaso en Italie, Intermeccanica aux USA (c'est le bordel cette petite marque), Bristol en Angleterre, Monteverdi en Suisse, j'en passe et des meilleures.
C'est une sélection personnelle sur les européennes des années 50/60/70 et c'est déjà large.


Les 6 en lignes
Longtemps architecture classique du moteur haut de gamme, utilisée par pas mal de francais avant-guerre (Talbot, Delahaye, Delage), les allemands en après guerre s'en feront une spécialité, les italiens l'utiliseront peu (Fiat et Alfa) par contre, mais c'est amha l'Angleterre qui a sorti deux des plus emblématiques 6 en ligne.

-En Angleterre
Le moteur Jaguar XK
Une carrière commencée en 1948 qui se termine en 1992, LE moteur Jaguar, celui de ses modèles les plus emblématiques, Type E, XK 120/140/150, MkII et beaucoup XJ sur plus de 40 ans.
Concu par William Heynes et son équipe, un double arbre à came en série en 48 (merci TR3) à ce prix c'est du jamais vu, ce moteur sera une des clés du succès de Jaguar, une légende.

credit: Wikipedia


Le (les) moteur Aston Martin
1950/1972 plus de 20 ans de carrière pour ce moteur
David Brown rachète cette petite marque aprés la guerre ainsi que Lagonda. L'union des deux fera d'Aston Martin la légende qu'elle est. Lagonda possède en effet un ingénieur motoriste de grand talent, un certain W.O... Bentley, fondateur de la marque éponyme. Ce moteur sera celui de la DB2.

Un autre ingénieur, Tadek Marek retravaillera et "refera" ce moteur.

credit: Wikipedia



-Les allemands rien qu'avec Mercedes auront produit un nombre de 6 en lignes impressionant plutot typé "confort" (à UNE exception près) mais plus sportif le 6 en ligne BMW aura une belle carrière et sera l'architecture emblématique de la marque.

Chez Mercedes impossible de faire l'impasse sur un 6 en ligne à part, LE moteur sportif, celui de la 300 SL le M198, moteur qui aura glané quelques succès en compétition, voiture la plus rapide en son temps, modèle le plus légendaire de la marque à l'etoile, simple arbre à came en tête et premier moteur à injection. Lui n'a pas eu une longue carrière mais il était bien trop typé compétition pour celà.

credit: Wikipedia


BMW M30, une belle carrière de 1968 à 1994. Le très beau moteur de la M1 et M 635 en sera dérivé. Béhème est l'un des rare à être resté fidèle au 6 en ligne et vu le caractère sympathique de leur mécanique ce n'est pas un mal amha.



-En Italie
Alfa a sorti un joli 6 cylindre double arbre, mais le plus prestigieux restera le 6 cylindres Maserati qui équipera les premier modèles de l'ère Orsi (propriétaires qui ont racheté l'enseigne aux frères Maserati), 3500 gt en tête. Issu de la compétition modifié par Alfieri, c'est un beau double arbre à came en tête en alliage léger qui sort en 1957 et finira sa carriére dans la Mistral jusqu'en 1970.

credit: maserati-alfieri.co.uk , un site à connaître par sa richesse, difficile de ne pas apprécier Maserati après la lecture de ce site.
A partir d'une minute




Les V6
Architecture assez logique par sa compacité et son côté équilibré, il faudra attendre assez tard dans l'histoire de l'automobile pour le voir utiliser en série. Les italiens sortiront de très belles choses avec ce type de moteur, les francais feront avec Volvo le PRV qui n'est pas franchement une réussite en comparaison (V8 tronqué). Les allemands s'y mettront assez tard, BMW et Mercedes étant attaché au 6 en ligne pendant longtemps, et je n'ai pas d'anglais qui me viennent en tête.

En Italie
Le premier largement utilisé sera celui de la Lancia Aurelia dessiné par Vittorio Jano un italien d'origine hongroise qui est un des plus grands ingénieur motoristes. Une voiture révolutionnaire à plus d'un titre.



Si Alfa Romeo a pu garder une "âme sportive" c'est grâce à de jolis 4 cylindres mais aussi à ce V6 qui fera sur le tard les beaux jours des Alfa, c'est pas vraiment ancien mais c'est un joli moteur qui se trouve encore dans des modèles abordables. Pour la petite histoire son concepteur Giuseppe Busso, ingénieur qui a baigné dans la compétition durant sa carriére, mouru 3 jours après l'arrêt de la production de ce moteur. Ce moteur a fait pas mal pour la passion Alfa



Pour finir avec les V6 , peut être le roi d'entre eux, le V6 Dino de Ferrari, utilisé par Ferrari, Fiat et Lancia dans sa légendaire Stratos. Dino est le prénom du fils d'Enzo Ferrari mort à l'age de 24 ans, la discussion d'un V6 avec Vittorio Jano passé chez Ferrari après Lancia. Au niveau musicalité, ce V6 est assez extraordinaire.



Il y a aussi le V6 Maserati qui équippera la SM.


les V8
Un V8 en général ca se reconnait, ca s'entend. Les gros gromèlent, les petits jappent, j'ai une faiblesse pour le bruit des petits V8.
Tous les constructeurs de moteurs en ont fait, les anglais, les italiens, les allemands (j'attend le jours ou les francais sauront faire des gros moteurs en voiture de série...), les japonais plus tard et bien sûr les américains.

-En Angleterre
Les V8 ont rarement était sportif, ils ont plutôt été fait pour les voitures statutaires, Tadek Marek fera un gros V8 pour Aston Martin qui les équippera longtemps, Bentley et Rolls Royce seront propulsé par un gros V8 onctueux, Rover aura son V8 (d'orginie américaine en fait) qui sera largement utilisé dans différentes voitures mais le V8 anglais que je retiendrai est un petit V8 à part, méconnu à la sonorité plus que sympathique.

-Simple Arbre à came en tête, 2,5 litres de cylindrée, compact, léger à chambre hémisphérique, dessiné par un ingénieur issu de la moto, Edward Turner. seulement deux voitures en furent équippé la Daimler V8 250, version Daimler de la Jaguar Mk II et le Roadster Dart.

credit: Parkwheels


-En Allemagne:
Le BMW V8 simple arbre à came en aluminium donnera à BMW un certain prestige alors que le reste d ela production était les petites Isetta.
C'est un joli moteur mais les modèles produits n'auront malheureusement pas un immense succès, BMW 502, 503, 507 et 3200cs . Ce moteur sera aussi utilisé dans l'une des dernières belles voitures Francaise la Talbot Lago America.



- En Italie, les trois constructeurs sportifs feront des V8 mais de manière assez différentes le premier d'entre eux est Maserati avec un gros V8, la ou Ferrari et Maserati feront du petit V8 au même moment.

Maserati lance le sien avec la rare 5000 gt d'abord , puis étendra ce moteur à d'autres modèles dont la sublime Ghibli, Maserati proposera un moteur coupleux, puissant, issu de la compétition, moteur en alliage léger à double arbre à came en tête et Carter Sec (chose vraiment rare) concu par Alfieri et issu de la 450S de compétition. Un moteur à la fois typé GT mais avec un technilogie assez typé compétition. Il commencera sa carrière en 1959 finira sa carrière dans les années 80 sous le capot de la Quattroporte III.

credit: maserati-alfieri.co.uk


Lamborghini, après le V12 des débuts qui permettront les succès d'estime (Miura) et commerciaux (Espada), Lamborghini aura besoin d'étendre sa production et vise une voiture plus abordable équippé d'un V8.
C'est Gian Paolo Dallara qui en sera responsable. Ce projet marchera difficilement notamment en raison de la qualité de fabrication assez indignes, les premières voitures (Urraco, Silkhouette) ne connaitront pas le succès espéré par Lamborghini, la Jalpa s'en tirera un peu mieux mais loin des chiffres de Ferrari. Il ne sonne pourtant pas mal ce moteur

credit: lamborghiniclub.ch


Ferrari viendra tardivement à cette architecture avec un moteur qui évoluera au fil des ans. Appelé V8 Dino et apparu dans la 308GT4 en 1973, il sera largement modifié au fil des ans et terminera sa carrière dans la récente 360 Modena. Une longue carrière de ce qui est devenu un classique de la marque. La musique n'est pas en reste.




Mais au niveau musicalité, un des plus jolis V8 viendra d'Alfa Romeo dans un modèle à part, la Montreal.
2,6 l Carter Sec, double arbres à came en tête, injection, un moteur issu de la compétition crée par Carlo Chiti et modifié par Busso, un son extraordinaire, ceux qui l'ont testé disent que le chassis n'a pas suivi, dommage.

credit: Camera Man Hannes


Il y eu aussi le confidentiel V8 Pegaso très en avance sur son temps, la Fiat 8V etc...


les V12

Une spécialité de Ferrari que peu de constructeurs réaliseront pendant longtemps. D'autres constructeurs en ont fait avant Ferrari mais c'ètait pour l'onctuosité du moteur et des modèles de confort: Rolls Royce, Hispano Suiza, Daimler, Cadillac, Lincoln etc Seul Lagonda et son ingénieur W.O Bentley feront un premier V12 plus sportif.


V12 Ferrari
Il y en a eu un paquet, désignés par leurs ingénieurs motoristes, les "Colombo" et "Lampredi" ou bien les "Dino" (plus récent en fait)
Le V12 Ferrari c'est amha le "Colombo", celui des 250 , 250Gt, 250 GTL "lusso", 250 GTO, 275 GTB etc
Giocchino Colombo ne resta pas longtemps chez Ferrari, juste le temps de pondre un V12 de petite Cylindrée (1.5) qui sera ensuite développé notamment par Aurelio Lampredi.
C'est un moteur à la sonorité irrégulière, assez agressive et métallique, assez caractéritique. Ce moteur restera très longtemps à simple arbre à came en tête au moment ou le double se généralisera. Il fera le succès et la personnalité de beaucoup de modèles de la marque



Le V12 Lamborghini
M:Lamborghini constructeur de tracteur de son état étant insatisfait de sa Ferrari, il lanca sa propre marque, et sortira quelques modèles extraordinaires dont la Miura et la Countach, jusqu'à la dernière avbentador, elles ont toute eu le même moteur, moteur qui a évolué au cours du temps. Le V12 a commencé sa carriére en 1963 pour la terminer aujourd'hui dans la Murcielago. Presque 50 ans de longévité, ca force le respect.
Moteur en Aluminium, double arbre à came en tête une des plus impressionantes mécanique dans les années 60.
C'est Giotto Bizzarini qui en sera le concepteur. Si vous le comparez au Ferrari, là ou le Ferrari est agressif et irrégulier, le Lamborghini sonne plus plein, plus régulier, plus homogéne.
Si jamais vous passez dans un tunnel à côté de ce moteur vous risquez de vous en souvenir un certain temps Smile

credit: lamborghiniclub.ch


Il y eu plus tard le V12 Jaguar en 73 une usine à gaz, mais je passe dessus, Jag c'est avant tout le XK.


Dernière édition par cisco le Mar 06 Mar 2012, 08:14, édité 1 fois

Alfred

Re: Vroum vroum

Message par Alfred le Lun 05 Mar 2012, 16:34

Ce post est vraiment impressionnant !

On a beau dire, malgré le fait qu'il y est énormément de bêtises sur YTube, ça permet tout de meme de partager et voir des choses qu'on avait peu de chances de découvrir avant.

Les voitures que tu as sélectionnées représentent vraiment ce qui fait la noblesse de l'histoire automobile.

Concernant les 6 cylindres je crois qu'ils émettent le bruit que je préfère dans les plus modernes car très métallique. Non pas que je n'aime pas le son demoniaque d'un beau V12 Ferrari ou Lamborghini par exemple mais le rapport taille/perf/sonorité d'un 6 cylindres est vraiment ce que je prefere.

Pour les modèles historiques tout me va ! (certaines sont vraiment ahurissantes sur ces vidéos ...)

Merci pour le partage Smile

cisco

Re: Vroum vroum

Message par cisco le Lun 05 Mar 2012, 17:00

Ca fait rêver en effet, une certaine noblesse mécanique, un rapport parfois avec la compétition des dessins tout en finesse, difficile de rester insensible à ces merveilles. J'ai beaucoup aimé l'automobile, j'ai même orienté mes études pour ca. J'ai encore plus plongé en découvrant le monde des anciennes drunken . Même si j'ai fait une croix dessus pour des raisons de budget/place, je n'abandonne pas l'idée dans un jour lointain. Certaines ne sont pas hors de prix à l'achat (Alfa GTV6, Maserati Kyalami/Quattroporte III , Lancia Thema 8.32, Fiat Dino etc)

Avant Internet il y avait les meetings et ils exitent toujours! Il n'y a pas mieux que de se retrouver au milieu de ces concerts mécaniques et de ces odeurs avec un sandwich Chipo/moutarde à la main Smile

Les 6 cylindres, ca dépend si c'est en ligne ou en V . Le V6 Dino est en effet extraordinaire (enfin comme tous les moteurs de la liste), personnellement j'aime bien les moteurs assez ancien, notamment le petit V8 Daimler.
Le V8 Alfa aussi est magique. Les V12 c'est quand même quelque chose en vrai... Le doux rêve d'être au volant d'une Lamborghini Islero 1ère série (pour l'intérieur), une ancienne assez discrète avec un moteur extraordinaire.

J'ai évité les 4 cylindres mais le 4 cylindres double arbre Alfa est un monument, le beaucoup moins connu 4 cylindres OSCA des FIAT 1500s et 1600s est un très joli petit moteur. Celui de l'ASA 1000 gt (une rareté) en est un autre.

et....
J'AI OUBLIÉ PORSCHE JE VAIS ME FAIRE TUER PAR NIKOS affraid
M'en fous y'aura bien quelqu'un pour en parler

MarcDeBeaucaire

Re: Vroum vroum

Message par MarcDeBeaucaire le Lun 05 Mar 2012, 17:35

cisco a écrit:
les V8
Un V8 en général ca se reconnait, ca s'entend. Les gros gromèlent, les petits jappent, j'ai une faiblesse pour le bruit des petits V8.

Merci pour le post!

En cadeau le bruit d'un (tout) petit V8, et pour cause c'est celui d'une moto Wink
http://youtu.be/rdxI3faucvM

cisco

Re: Vroum vroum

Message par cisco le Lun 05 Mar 2012, 17:51

Merci Marc !
Cette Guzzi est à la moto ce que la BRM V16 est à l'auto, un truc de malade I love you , j'ai bien aimé la moto aussi mais jamais franchi le pas.

Saniloc

Re: Vroum vroum

Message par Saniloc le Lun 05 Mar 2012, 23:03

cisco a écrit:
Avant Internet il y avait les meetings et ils exitent toujours! Il n'y a pas mieux que de se retrouver au milieu de ces concerts mécaniques et de ces odeurs avec un sandwich Chipo/moutarde à la main Smile
J'ai passé pas mal de journées à monthléry dans ma jeunesse et mes oreilles sont encore gavées de ces bruits magiques, mon odorat reste marqué par l'odeur d'huile et mes yeux pétillent encore de voir de telles bolides tournées comme à leur 20 ans. Par contre, moi c'était des voitures d'avant les années 40 que j'allais voir, bug, alfa, mercedes, delahaye, hispano, delage, bentley, etc...


Les montres ou les voitures, même combats, il y a certaines personnes qui pensent que tout se fait maintenant sur internet et qu'il n'y a plus de vie en dehors. Ils ont bien évidemment tort car c'est bien plus intéressant de passer des montres au poignet en buvant un verre et mangeant un petit quelque chose, le tout entouré de personnes intéressantes que de se branler tout seul dans sa chambre devant une revue en papier glacé ou un communiqué de presse Smile


J'espère pour toi que tu passeras un jour le cap d'une ancienne, je tourne depuis presque 20 ans autour d'une austin healey et j'espère aussi franchir le pas un jour, que ce soit en 4 ou 6 cylindres, je ne suis pas sectaire clown

cisco

Re: Vroum vroum

Message par cisco le Lun 05 Mar 2012, 23:18

Peut être que mes souvenirs personnels te rappelleront quelque chose alors.

La Bentley speed six ou 8 litres adapté à ce Monsieur de l'automobile ancienne, personne avec un handicap dont j'ai oublié le nom et j'ai honte de ne plus l'avoir en tête (il a dû se l'offrir sur la fin si je ne m'abuse), Monsieur disparu il y quelques années, la Type 35B rouge bordeaux dont la peinture paraissait d'origne qu'un quanratenaire utilisait comme elle devait l'être, c'est à dire piloté comme un malade, cette Cobra Daytona sûrement reconstruite avec son bruit qui te crève les tympans, une horreur, une Harley puissance 10, la vraie tristesse éprouvée quand un moteur casse sur le circuit quand on sait le boulot que ca représente , ce petit tour dnas un rare cyclecar dans les allées ou je me suis fait peur à 30 à l'heure en passager, en faisait bien attention pour monter de mettre ses mains là ou est le chassis en bois sinon on risque de plier la tole (tole d'alu sans certitude), cette Delage 15S8 qui restera le plus beau souvenir de Monthlery par son bruit hallucinant, son moteur le plus beau que j'ai jamais vu, le bordel pour monter la côte d'arrivée au circuit et j'en oublie beaucoup beaucoup beaucoup...

C'est maintenant loin pour moi aussi Wink

TR3993

Re: Vroum vroum

Message par TR3993 le Lun 05 Mar 2012, 23:20

Merci Very Happy

Pour faire mon pénible... Le XK, conçu pendant la guerre, à Coventry, sous les bombardements, par l'équipe réunie autour de Lyons a été présenté pour la première fois à Earl's court en octobre/novembre 1948. Je pense donc que l'on peut dater sa naissance officielle à 1948 et non 1949... Twisted Evil

Et quel dommage quand même de laisser de côté les 8 en ligne Bugatti Shocked Et leur fameux bruit de drap que l'on déchire drunken


p@trice

Re: Vroum vroum

Message par p@trice le Lun 05 Mar 2012, 23:24

cisco a écrit:

Avant Internet il y avait les meetings et ils exitent toujours! Il n'y a pas mieux que de se retrouver au milieu de ces concerts mécaniques et de ces odeurs avec un sandwich Chipo/moutarde à la main Smile


saniloc a écrit:

Les montres ou les voitures, même combats, il y a certaines personnes qui pensent que tout se fait maintenant sur internet et qu'il n'y a plus de vie en dehors. Ils ont bien évidemment tort car c'est bien plus intéressant de passer des montres au poignet en buvant un verre et mangeant un petit quelque chose, le tout entouré de personnes intéressantes que de se branler tout seul dans sa chambre devant une revue en papier glacé ou un communiqué de presse Wink


Très joliment écrit, tellement vrai Nicolas

cisco a écrit:

J'ai évité les 4 cylindres mais le 4 cylindres double arbre Alfa est un monument, le beaucoup moins connu 4 cylindres OSCA des FIAT 1500s et 1600s est un très joli petit moteur. Celui de l'ASA 1000 gt (une rareté) en est un autre.


Désolé Franz mais je l'avais depuis un moment celle là, je la posterai également sur le fil idoine clown



_________________
XII

cisco

Re: Vroum vroum

Message par cisco le Mar 06 Mar 2012, 08:12

TR3993 a écrit:Merci Very Happy
Pour faire mon pénible... Le XK, conçu pendant la guerre, à Coventry, sous les bombardements, par l'équipe réunie autour de Lyons a été présenté pour la première fois à Earl's court en octobre/novembre 1948. Je pense donc que l'on peut dater sa naissance officielle à 1948 et non 1949... Twisted Evil
Et quel dommage quand même de laisser de côté les 8 en ligne Bugatti Shocked Et leur fameux bruit de drap que l'on déchire drunken

Merci pour la correction sur le XK Very Happy , je corrige !

Ha l'avant guerre ou la limite entre série et compétition est encore un peu floue.
Les Bugatti c'est beau mais il y en a tellement, les Alfa Romeo les suivent historiquement au sommet de l'automobile de sport. Les Mercedes et Auto Union de la sombre période sont aussi des chef d'oeuvre de l'automobile.

Et mon souvenir le plus fort comme dit plus haut dont je n'ai malheureusement pas trouvé d'enregistrement.
ca (Delage 15s8 ), il y a aussi un V12 Delage mais jamais entendu.

credit : ruedelsarte

Alfa




Mercedes avec le V12 3.0 litre juste avant la guerre, w154

credit: Sportscardigest


Auto Union avec un V16 hallucinant.



ca mène directement aprés la guerre avec les Lancia D50, maserati 250F etc

p@trice a écrit:
cisco a écrit:
Avant Internet il y avait les meetings et ils exitent toujours! Il n'y a pas mieux que de se retrouver au milieu de ces concerts mécaniques et de ces odeurs avec un sandwich Chipo/moutarde à la main Smile

saniloc a écrit:
Les montres ou les voitures, même combats, il y a certaines personnes qui pensent que tout se fait maintenant sur internet et qu'il n'y a plus de vie en dehors. Ils ont bien évidemment tort car c'est bien plus intéressant de passer des montres au poignet en buvant un verre et mangeant un petit quelque chose, le tout entouré de personnes intéressantes que de se branler tout seul dans sa chambre devant une revue en papier glacé ou un communiqué de presse Wink


Très joliment écrit, tellement vrai Nicolas

<:i , j'aimerai être un peu plus proche parfois trinque

p@trice a écrit:

Désolé Franz mais je l'avais depuis un moment celle là, je la posterai également sur le fil idoine clown


tu fais bien Smile

Saniloc

Re: Vroum vroum

Message par Saniloc le Mar 06 Mar 2012, 09:01

cisco a écrit:la Type 35B rouge bordeaux dont la peinture paraissait d'origne qu'un quanratenaire utilisait comme elle devait l'être

J'ai fait un tour de monthléry dedans Wink
Je regarderais dans mes photos, je dois encore en avoir ainsi que quelques films !

Si je ne me trompe pas, c'était celle du père et ses fils (ou son fils) avait le plaisir de la malmener comme la voiture devait l'être.
Le bruit du compresseur qui se met en route dans l'accélération devant les stands reste innoubliable, un tremblement de toute la piste et des stands.

Il y avait aussi celle de nicolosi quand elle avait sa carrosserie peinte par je ne sais plus quel artiste.

Et le plus agréable était évidemment de pouvoir se prommener parmi les voitures et discuter avec leurs proprios qui étaient la plupart du temps heureux de partager leur passion avec des petits jeunes. Faut dire qu'à l'époque, leur voiture coutait un oeil et pas encore un corps entier ...


Toute ma vie je regretterais que mon grand père n'ait pas gardé sa 35, sans oublier celles d'un de mes arrière grands pères dont j'ai l'album photo et un bon de commande de chassis des années 10

cisco

Re: Vroum vroum

Message par cisco le Mar 06 Mar 2012, 09:14

Saniloc a écrit:
J'ai fait un tour de monthléry dedans Wink

'foiré Very Happy

Saniloc a écrit:
Je regarderais dans mes photos, je dois encore en avoir ainsi que quelques films !

Si je ne me trompe pas, c'était celle du père et ses fils (ou son fils) avait le plaisir de la malmener comme la voiture devait l'être.
Le bruit du compresseur qui se met en route dans l'accélération devant les stands reste innoubliable, un tremblement de toute la piste et des stands.

Il y avait aussi celle de nicolosi quand elle avait sa carrosserie peinte par je ne sais plus quel artiste.

Et le plus agréable était évidemment de pouvoir se prommener parmi les voitures et discuter avec leurs proprios qui étaient la plupart du temps heureux de partager leur passion avec des petits jeunes. Faut dire qu'à l'époque, leur voiture coutait un oeil et pas encore un corps entier ...
Oui des rencontres surtout, des gens passionants qui m'ont appris plein de choses.

Saniloc a écrit:
Toute ma vie je regretterais que mon grand père n'ait pas gardé sa 35, sans oublier celles d'un de mes arrière grands pères dont j'ai l'album photo et un bon de commande de chassis des années 10

Je n'ai heureusement pas eu ce malheur ! affraid

TR3993

Re: Vroum vroum

Message par TR3993 le Mar 06 Mar 2012, 10:15

Saniloc a écrit:
cisco a écrit:la Type 35B rouge bordeaux dont la peinture paraissait d'origne qu'un quanratenaire utilisait comme elle devait l'être

J'ai fait un tour de monthléry dedans Wink
'foiré bis Shocked

Very Happy

Saniloc a écrit:Il y avait aussi celle de nicolosi quand elle avait sa carrosserie peinte par je ne sais plus quel artiste.

Delaunay... Sonia Wink

Saniloc a écrit:
Toute ma vie je regretterais que mon grand père n'ait pas gardé sa 35, sans oublier celles d'un de mes arrière grands pères dont j'ai l'album photo et un bon de commande de chassis des années 10

Un grand père ayant eu une 35 Exclamation

<:i

On pourrait avoir une ou deux photos, siouplait bounce

Allez... siouplait




Saniloc

Re: Vroum vroum

Message par Saniloc le Mar 06 Mar 2012, 12:02

TR3993 a écrit:
On pourrait avoir une ou deux photos, siouplait bounce

Allez... siouplait
Il faut que je scanne quelques photos. Cela fait longtemps que je voudrais le faire pour pouvoir en envoyer quelques unes à LVA pour publication mais jusqu'à maintenant, je me suis gardé ça à la maison.
Je vous ferais la primeur avec notamment des photos d'une voiture fabuleuse accidentée, un monument de l'automobile française qui était conduite par un ami de mon arrière grand père, voiture qui a été reconstruite il y a quelques années et qui avait été exposée à rétromobile. teasing Twisted Evil

Par contre, je n'ai aucune photo de la bug, il n'y a que ma grand mère qui s'en souvient très bien puisque c'était sa voiture lorsqu'il l'a rencontrée et qu'il l'a vendue lorsque mon père est né Evil or Very Mad

cisco

Re: Vroum vroum

Message par cisco le Mar 06 Mar 2012, 12:39

Une Atlantique dont le chassis et le moteur ont été séparé et c'est l'une des deux?

Saniloc

Re: Vroum vroum

Message par Saniloc le Mar 06 Mar 2012, 12:46

non, je te donne des indices sur la marque, le proprio et la forme de la carrosserie : avion, apéritif, bateau


cisco

Re: Vroum vroum

Message par cisco le Mar 06 Mar 2012, 13:22

Saniloc a écrit:non, je te donne des indices sur la marque, le proprio et la forme de la carrosserie : avion, apéritif, bateau


Bon
la marque: c'est pas comme si ils avaient tous fait de l'aviation ou presque...

Apéritif, il aurait pu donné son nom à un circuit ce brave Monsieur mais ce n'est pas lui, t'aurais dit chocolat, ca aurait été la Voisin Aérosport Menier, mais en associant les deux je crois que je l'ai .... !!!!!!!!!!
MP !!!!
Bateau ca ne m'aide pas clown


TR3993

Re: Vroum vroum

Message par TR3993 le Mar 06 Mar 2012, 15:48

Alors voyons... scratch

Avion... si ça n'est pas Voisin... je pencherais du côté de Marc Birkigt et ses autos hispano-helvéto-tricolores Question

Donc Hispano-Suiza... j'ai bon Question

Apéritif... je n'en vois qu'un... à l'époque qui fut totalement fou de bagnoles...

Le pilote et héritier des apéritifs homonymes... Suspect

Du beau... du bon... Dubonnet... confused

J'ai bon Question

Bateau Question Question Question

Comme Cisco... je sèche Embarassed

Y'a bien eu des skiffs sur base Hispano... carrossés par Labourdette Twisted Evil

Mais je ne rappelle pas si c'était pour André Dubonnet scratch study scratch

Sinon j'avais pensé à la Xénia Dubonnet Hispano... mais c'est "bateau" qui me déroute confused Crying or Very sad






Saniloc

Re: Vroum vroum

Message par Saniloc le Mar 06 Mar 2012, 16:42

Hispano, dubonnet et tu peux déjà trouver ce genre de voitures :


Specifications: 1924 H6C Dubonnet Boulogne Targa Florio speedster


André Dubonnet's 1924 H6C Targa Florio speedster
Length: 5,537 mm (218.0 in)
Width: 1,791 mm (70.5 in)
Height
cowl: 1,245 mm (49.0 in)
windshield: 1,524 mm (60.0 in)
Wheelbase: 3,378 mm (133.0 in)
Wheels: 508 mm (20.0 in) center-locking
Weight: 1,583 kg (3,490 lb)
Transmission: three-speed manual
Suspension:
Front: beam
Rear: live axle, semi-elliptic leaf spring
Engine: Hispano-Suiza straight 6
Bore: 110 mm (4.3 in)
Stroke: 140 mm (5.5 in)
Displacement: 7,982 cc (487 cu in)
Maximum power: 195 hp (145 kW) at 3000 rpm (

Les photos sont en noir et blanc évidemment et donc je sais que c'est une hispano de dubonnet car c'est écrit derrière la photo, mais je ne peux afirmer que c'est cette merveille.
Promis, je vous scanne ça ce soir Wink

TR3993

Re: Vroum vroum

Message par TR3993 le Mar 06 Mar 2012, 18:50

Tudiou Exclamation

Je savais bien qu'elle existait... mais je n'arrivais pas à la retrouver Crying or Very sad

Elle a été merveilleusement restaurée affraid

Avec plein de doré partout... comme on aime en amérique accord


Saniloc

Re: Vroum vroum

Message par Saniloc le Mar 06 Mar 2012, 23:41

Ce n'était pas cette voiture que j'avais mis juste avant car la voiture est de 1923 et l'accident a eu lieu le 30 juillet 1922 lors de la Coupe Georges Boillot à Boulogne sur mer lors du 3 ème tour.
Quelques infos tirées de ce site : http://members.fortunecity.com/krejcimar/nonchamp1922.html
Circuit lenght: 37,375 km
Race distance: 373,75 km
Winner's average speed: 103,739 km/h

Fastest lap: André Dubonnet Hispano-Suiza 20:44 108,159 km/h

Voici la planche de ce qui reste de cette voiture :


Et puis, voici une petite planche que j'aime beaucoup avec la 40hp Gobron de mon arrière grand père, voiture pour laquelle j'ai le bon de commande ainsi que des échanges de courrier sur la voiture datant de 1911 Wink


cisco

Re: Vroum vroum

Message par cisco le Mer 07 Mar 2012, 09:38

Superbe documentation cyclops ! Merci pour le partage Very Happy

TR3993

Re: Vroum vroum

Message par TR3993 le Mer 07 Mar 2012, 11:25

Fantastique cheers

Merci...

Superbe auto que cette Gobron 40 hp Surprised


Noodia
Admin

Re: Vroum vroum

Message par Noodia le Jeu 08 Mar 2012, 09:33

Sujet magnifique et très complet, super boulot, merci Cisco <:i

Si on parle de sonorité, comme Nicolas je resterai pour ma part éternellement émerveillé et attiré par la sonorité des vintage sportives d'avant guerre.
Les souvenirs de journées passées au vintage montlhery avec tous les sens en éveil à admirer ces héros modernes cravacher leurs machines à des vitesses ahurissantes restent pour moi la plus belle émotion automobile.

Après pour les sonorités, il faut quand même distinguer les productions à caractère sportif/compétition d'une part, celles-là étaient pleines et entières
et celles des autos de production plus importante de type GT et autres qui pour la plupart d'entre elles dans les années 50/60/70 ne faisaient finalement pas beaucoup de bruit.
Je me souviens de la première fois où j'ai entendu un V12 Ferrari "civil" sur une auto des années 60 entièrement d'origine, la sonorité au ralenti était d'une discrétion absolue.
Voyant ma déception, le propriétaire m'expliqua que ces autos n'avaient jamais fait de "bruit" à l'époque, que leur sonorité était discrète.
Un tour dans la belle me fit découvrir les secrets de la sonorité de ce fabuleux moteur qui commence à vraiment s'esprimer à partir de 3000T/mn, régime où tous les carbus s'ouvrent et commencent à siffler, plus le monsieur montait en régime, plus le sifflement se faisait présent et aiguë avec le sentiment que la montée en régime était quasi infinie, c'est à mon sens la caractéristique essentielle des V12 Ferrari "civils" qui est surement plus subtile que ce que notre imaginaire peut nous suggérer.

Les V8 ont une sonorité beaucoup plus présente, même au ralenti avec échappement ayant tous ses silencieux, les grosses cylindrées qui leurs sont souvent associées (sur les moteurs US) et le faible régime nécessaire au ralenti y sont pour quelque chose.

Très intéressant en tout cas d'évoquer toutes ces architectures moteurs par leurs sonorités.

Saniloc

Re: Vroum vroum

Message par Saniloc le Jeu 08 Mar 2012, 09:54

TR3993 a écrit:Superbe auto que cette Gobron 40 hp Surprised
Je trouve aussi et je cherche désespéremment à savoir si cette voiture existe toujours en rêvant de simplement la revoir.
125 km/h en pointe en 1911 (d'après les courriers qui sont dans l'album photo), fallait avoir de sacrés bras (et couilles) pour y monter sur des routes de l'époque...

Je ferais un scan d'autres photos car il y avait 2 voitures dans le même bon de commande, la deuxième était une 28hp qui était pour le frère de mon arrière grand père, mais elle est bien moins impressionnante Wink

Un détail famillial qui m'amuse beaucoup, lorsque mes arrières grands parents se sont mariés, mon arrière grand mère avait exigée que mon arrière grand père arrête les courses automobiles, chose qu'il a promis et ... pas fait jusqu'au jour où mon arrière grand père a eu un accident en course. Dans l'album photo, il y a la coupure du journal qui relatait l'accident, ma grand mère nous a raconté que ça avait sacrément chauffé à la maison affraid

Contenu sponsorisé

Re: Vroum vroum

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 00:48


    La date/heure actuelle est Dim 04 Déc 2016, 00:48