montresmecaniques


Le 12 décembre 1980… 5513 inside

dcc
dcc

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par dcc le Mer 11 Déc 2013, 19:16

Demain, cela fera 33 ans que jeune adolescent de 16 ans et féru de plongée sous-marine (j’avais commencé ce sport à 14 ans), je franchissais les portes d’un horloger avec mes économies afin d’acquérir une pièce d’équipement indispensable à tout plongeur : une montre subaquatique.

Les montres digitales étanches bon marché et les ordinateurs de plongée n’existaient pas encore. Il y avait bien des « décompressimètres » mais ils étaient encombrants et considérés comme peu fiables. La montre et les tables (Marine Nationale et ensuite US Navy car plus pratiques que les MN) étaient le binôme indispensable afin de pouvoir plonger en sécurité.

Ma grand-mère ayant veillé à mon éducation horlogère, j’étais convaincu que s’il fallait acquérir une montre de plongée, autant acheter « the best ». Mais comme je n’avais pas assez d’argent dans ma tirelire, j’ai dû me contenter de la version de base sans date alors que j’aurais tellement aimé avoir la version avec la date et sa loupe. Rétrospectivement, je n’ai aucun regret par rapport à ce choix imposé par des contingences matérielles.

La montre a plus d’un millier de plongées à son actif avec une profondeur maximale atteinte à plus de 65 mètres (pas très raisonnable) avant que, devenu un jeune père responsable et conscient que quelques incidents de plongée auxquels j’avais été confronté auraient pu avoir une issue bien plus délicate, je ne décide de remiser mes bouteilles pour de bon.

Vu le traitement « sportif » infligé à la belle, celle-ci connut des révisions fréquentes avec polissage et le remplacement en règle du plexiglass, des joints (plexi et couronnes) et même des aiguilles. Le plot de la lunette de la lunette d’origine se fit la malle, le SAV en colla un nouveau plus lumineux. Même la couronne a été remplacée car elle avait encaissé quelques chocs et son flan avait été enfoncé.

Désolé pour les puristes de la vintage dans son « pur jus » d’origine mais cette montre fut une véritable « toolwatch » et non une plongeuse de salon. Il fallait donc assurer l’entretien de l’engin. Je me souviens d’un compagnon qui, arrivé au palier de décompression, me tend le poignet et j’aperçois un boîtier de montre vide ! Sa montre (une Omega mais pas une Ploprof) avait implosé au cours de la plongée.

33 ans après, la belle est toujours là. Elle mène maintenant une paisible vie de diva du weekend. Un autre adolescent se dit qu’elle lui y irait très bien au poignet… mais il peut encore rêver pendant quelques années.

La patine du cadran et des aiguilles n’est pas entièrement uniforme du fait que d'un remplacement des aiguilles lors d’une révision. Personnellement, je m’en moque. C’est « ma Sub » et elle représente énormément à mes yeux.

Une 5513 « Lollipop » et son « full set » d’origine. Le numéro du petit « sticker » sur la sur-boîte correspond à celui figurant sur le papier de garantie. L’ancre a été égarée et je ne compte pas essayer d’en acquérir une sur la toile.

Le 12 décembre 1980… 5513 inside L1000668_zps881aadff

Le 12 décembre 1980… 5513 inside L1000669_zps0f2ced26

Le 12 décembre 1980… 5513 inside L1000682_zps1419bdc8

Le 12 décembre 1980… 5513 inside L1000681_zpscd156f30

Le 12 décembre 1980… 5513 inside L1000678_zpsa0659bef

Et en situation (quelques années après l'acquisition - les gilet stabilisateurs n'existaient pas encore et la Fenzy était encore largement utilisée):

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Sub

J’ai égaré le petit catalogue Rolex dans lequel l’horloger avait inscrit les prix respectifs de la 5513, de la 1680 et de la 1665 mais le montant payé pour le bel objet reste gravé à jamais dans ma mémoire à savoir BEF 16.640 soit l ‘équivalent de EUR 412,50. Ce montant représente ce qu’un job d’étudiant pouvait rapporter en un mois à l’époque. Dans mon cas, c’était surtout des travaux de jardinage car mon paternel n’aimait pas manier la tondeuse et le taille-haie. Ainsi il préférait donner un peu d’argent de poche à ses deux rejetons plutôt que de payer les services d’un jardinier.
Venompower
Venompower

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Re: Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par Venompower le Mer 11 Déc 2013, 19:34

Merci pour cette belle histoire ! accord 

Tu as bien raison de l'avoir utilisée pour sa vocation première et de la laisser dans l'état qu'elle se trouve aujourd'hui, après de multiples révisions. Cela fait partie de l'histoire de ta montre.

Ça me fait penser à mon grand père qui avait acheté une Fifty Fathoms pour plonger sur des chantiers en Afrique avant de se voir prêter une Submariner par la Marine. Elle a été égarée depuis mais je ne désespère pas de la retrouver un jour.

Une montre à garder précieusement et à transmettre lorsqu'il sera temps  accord 
avatar
Z'

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Re: Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par Z' le Mer 11 Déc 2013, 19:57

Merci pour le partage de ta montre et sa/ ta belle histoire.
Blvd Adolphe Max.  Wink  Potverdekke en landgenoot!?

Z'
alain2701
alain2701

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Re: Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par alain2701 le Mer 11 Déc 2013, 20:45

Très belle histoire.

Cette montre a marqué ton amour de la plongée et a initié ta passion pour l'horlogerie. Une pièce qui donc est très chère à tes yeux.

Elle a évidemment vécu et c'est cela le plus important.
Les amoureux du vintage recherchent souvent la pièce intacte ... et certaines sont parfois très propres ... ou trop propres ...
Le plus intéressant est peut-être finalement l'objectif de posséder une montre qui a une histoire, l'histoire de celui qui l'a porté... Et dans ton cas, ton histoire et son histoire ne font désormais qu'une, et c'est finalement assez magique.

Merci beaucoup du partage.
cisco
cisco

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Re: Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par cisco le Mer 11 Déc 2013, 21:54

Une montre, son propriétaire.
Merci pour son histoire  Le 12 décembre 1980… 5513 inside 439747442 
Wizir
Wizir

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Re: Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par Wizir le Jeu 12 Déc 2013, 10:14

dcc a écrit:  
J’ai égaré le petit catalogue Rolex dans lequel l’horloger avait inscrit les prix respectifs de la 5513, de la 1680 et de la 1665 mais le montant payé pour le bel objet reste gravé à jamais dans ma mémoire à savoir BEF 16.640 soit l ‘équivalent de EUR 412,50.



Belle histoire et très jolie 5513

J'ai conservé les catalogues sur lesquels j'ai tant rêvé à l'époque ... pendant quelques années avant de m'offrir ma première Rolex neuve en 1984

Ici le catalogue 1980 justement avec la liste de prix Suisse de 1982 :

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Pbucket

La 5513 était à 1100 CHF en 1982  Cool
le plombier
le plombier

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Re: Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par le plombier le Ven 13 Déc 2013, 12:27

Merci pour cette belle histoire, aucun doute que nombre d'entre nous aimerais non seulement avoir l'historique de nos vintage mais encore mieux l'avoir acquis à l'époque et vécu avec.

Superbe  accord 
p@trice
p@trice

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Re: Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par p@trice le Sam 14 Déc 2013, 16:36

Merci pour cette très belle histoire bourrée d'anecdotes qui reflète bien les relations que nous pouvons entretenir avec nos montre !


_________________
XII

Contenu sponsorisé

Le 12 décembre 1980… 5513 inside Empty Re: Le 12 décembre 1980… 5513 inside

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 16 Juil 2019, 17:16