montresmecaniques


Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Partagez
avatar
Noodia
Admin

Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Ven 11 Sep 2015, 11:44

Sous ce titre que je vous confesse un tantinet racoleur, ce n'est pas une revue académique que j'ai souhaité poster, il en existe déjà beaucoup sur le Net horloger. Non, le sujet est plutôt de partager avec vous les émotions que dégage cette Rolex anti-conformiste venant d'un enthousiaste de montres vintage qui ne joue pas avec les productions de cette manufacture aussi brillantes soient elles. Je vous fais grâce de l'aspect psychologique (peut-être aurais-je du écrire psychanalytique...) de ma relation complexe avec la marque à la couronne, peut-être m’allongerai-je un jour sur le divan avec vous à ce sujet.

Cette 1019 m'a donc été confiée par Patrice après que j'aie eu tourné autour d'une très belle pièce disponible quelque part, que je m'en sois confessé à Patrice lequel s'est empressé de me déballer une litanie passionnée et enthousiaste à son sujet, normal.
Une rencontre peu de temps après a suscité ce partage privilégié pour que justement, je puisse en faire le tour et apprécier cette pièce à sa juste mesure tant il est vrai qu'on ne connait jamais vraiment une montre tant qu'on n'a pas eu le temps de la manipuler, de la porter et j'ajouterais de la photographier.

Ce sont donc ces émotions et ces détails que vais tâcher de poser ici.  


Présentation générale




Boom ! Le visuel est très fort, il y en a partout mais on est loin de l'archétype de la Sub traditionnelle, surement un point qui flatte mon gout de l'inhabituel


Coté couleur, c'est incontestablement le rouge qui domine pour moi




il n'est pourtant pas très présent, mais il vient rythmer d'une manière merveilleuse cet ensemble "très gris" tant par la pointe de sa grande seconde flèche que par la référence apposée sur le cadran qui est presque privée de serifs, un détail qui n'a l'air de rien mais qui a une grande importance à mes yeux.
Si le contraste est évidement fort, l'ensemble est de très bon gout. Ni trop, ni trop peu, ça fonctionne vraiment, l'effet séduction marche à fond.




détail de la grande seconde et (presque) rien d'autre, cette petite touche de couleur faisant le tour du cadran ne lasse jamais




pour ce qui est du cadran lui-même, il utilise une technique de peinture permettant de discerner des lignes verticales sous certains angles




ces techniques de peinture de cadran sont joueuses avec la lumière et offrent des nuances allant du gris vu plus haut jusqu'à une sorte de nuance ambre plus ou moins foncée, la capacité de ces cadrans à attraper la lumière est grande, il y a vraiment de quoi s'amuser longtemps, tentative de démonstration


acte 1, la lumière est équilibrée, le cadran délivre du gris acier, ici dans un contexte cher à son propriétaire...




acte 2, angle différent, moins de lumière, le cadran vire sur la nuance ambre, si on poursuit ce même angle, cette nuance se fonce, ce n'est pas ma préférée, pas de photo donc




acte 3, le cadran est saturé par la lumière




allez, une vue de la totale avec je crois, une lumière assez équilibrée




je ne vous cache pas que tout cela n'est pas sans me rappeler ce cadran qui offre peu ou prou les mêmes jeux de lumières et de couleur, il me semble néanmoins que la finition Rolex est quand même supérieure - noblesse oblige - offrant ainsi un peu plus de subtilité à l'ensemble




Passons aux aiguilles H/M, elles ont une forte personnalité, complètent superbement l'ensemble, efficacité et élégance sont au rendez-vous




ces aiguilles ne sont pas propres à la 1019, on retrouve globalement le même style par exemple sur les Monte-Carlo primitives



credit : Rolex passion


et aussi un style proche - même s'il intègre moins de lume - sur les UG des années 60, je n'ai pour ma part jamais croisé de montre antérieure à la Big Eye avec ce type d'aiguilles H/M, la Big Eye, c'est 1965 environ, peut-être même 1963 pour les tous premiers exemplaires




Passons au boitier, il est assez grand et fin ce qui offre de belles proportions à l'ensemble, l'absence d'épaulements renforce le sentiment d'élégance générale






une vue d'ensemble pour bien cerner la qualité perçue qui est forte



mais le détail ultime pour moi, surement celui qui fait la montre finalement, c'est sa lunette. Sobre et largement dimensionnée, elle offre à mon sens la vraie personnalité de cette pièce



le poli brillant de sa finition permet de jouer avec la lumière pour la mettre plus ou moins en valeur, un vrai régal, vraiment le détail qui m'achève, celui qui pose définitivement cette pièce.



Tout cela s'est diffusé de manière lente et progressive à force de porté, d'observation et de photos.

Deux réserves personnelles toutefois pour être objectif.
Si on parle souvent - et bien légitimement je crois - du confort au porté des Rolex, il n'est pas ici évident. La montre pèse son poid, on la sent, elle est en outre un petit peu trop grande pour moi et je n'ai pas ajusté le bracelet comme il l'aurait mérité, à tout négligent, sa punition...  sm
La montre s'est par ailleurs présentée avec un bracelet blindé quand Patrice en a fait l’acquisition, surement issu d'un service Rolex (?), il me gêne physiquement car je le trouve trop présent. Je m’empresserais pour ma part de lui adapter un plié, plus fin et offrant la cohérence historique indispensable à mes yeux, mais j'admets que je suis un vrai "Nerd" à ce sujet...  Arrow

Au final, c'est surement son coté inhabituel qui m'attire d'abord, un sorte d'anti-Rolex si je puis dire ?
Viennent ensuite les différentes références à des vintage plus ou moins contemporaines à cette 1019 sur lesquelles j'ai eu jeté mon dévolu, ça passe tout seul, avec la "Rolex Quality Touch" en plus coté cadran, c'est vraiment terrible  
et enfin cette lunette, cette partie si caractéristique qui pour moi fait vraiment cette pièce  Charmé

Merci Patrice pour ce privilège délicieux, je ne suis pas pressé de te la rendre !  
avatar
karmin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par karmin le Ven 11 Sep 2015, 12:53

Merci Noodia pour cette revue qui ne semble pas vraiment teintée d'ignorance.

Je suis un peu comme toi, voire carrément béotien en la matière, mais cette Milgauss a quelque chose d'unique qui la fait remarquer et chérir, autant par les experts de la marque à la couronne que par ceux qui n'y connaissent pas grand chose.

Pour ma part, c'est la grande seconde qui fait cette difference.

C'est en tout cas une grande chance pour vous de vous prêter des montres pour pouvoir les essayer, les sentir, les toucher, avant de faire éventuellement le pas, ou au contraire de remballer ses billes. J'aurais bien aimé, sur certaines montres que j'ai achetées, avoir pu les porter au poignet quelques jours pour me rendre compte qu'au final la magie n'opérait pas comme prévu.

Toutes les revues du monde, aussi détaillées soient elles, les commentaires enthousiastes ou les avis précieux, et les essais en 10/15/40 minutes dans une boutique ne peuvent pas rivaliser avec un essai longue durée en conditions réelles !

Bonne journée,
avatar
cisco

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par cisco le Ven 11 Sep 2015, 12:55

Merci Laurent pour ce superbe "photo Reportage d'émotion" sur cette Milgauss !

Cette montre est pour moi indissociable de P@trice, elle l'identifie comme une Géophysique en acier, c'est pour moi la montre la plus P@tricienne de sa colection si j'ose dire Very Happy
C'est une Rolex, c'est un chronomètre, c'est sport, c'est chic. Il y a la petite touche de couleur, là encore ni trop ni trop peu qui parfait le tout.
Autant de critères qui expriment les montres qu'aiment P@t, enfin selon mon point de vue.

Les photos de la 1019 qui sont sur le net arrivent rarement à la démarquer d'autres modèles, alors qu'en vrai elle a quelque chose de particulier, tu as réussi un exercice diffile Laurent, tu as sublimé une montre en soulignant ce qui la rend spéciale et ce qui est souvent invisible.

C'est une Rolex avec le boitier sport mais avec une unette simple et avec un cadran clair plus habillé, ce qui en fait une chose d'assez unique dans les gammes Rolex vintage
(A titre de comparaison l'Explorer est celle avec le boitier chic des DD tout en étant sportive par son cadran)

Cette lunette relativement large sur le boitier Sport lui donne une jolie présence, un côté plus carré et massif qu'une DJ, un côté plus technique sans pour autant aller chercher la grosse présence d'une vraie sportive comme les Sub ou autres, elle reste d'une parfaite discrétion.

Le point fort est indubitablement son cadran avec ce brossé vertical que tu as parfaitement mis en valeur, un brossé fin moins prononcé que la Monaco que tu montres.
Très élégant, il est compensé par l'aspect technique des aiguilles et des indexs, plus sport.

Le sport et le chic sont en équilibre sur un fil dans cette montre, sans jamais tomber d'un côté ou de l'autre, c'est ce qui rend cette montre merveilleusement réussie et polyvalente, merci pour ce sujet. Very Happy
avatar
FGB
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par FGB le Ven 11 Sep 2015, 13:40

Merci Laurent pour ce sujet et tes superbes photos. drunken
Je partage beaucoup avec toi sur ce modèle qui reste l'une de mes Rolex vintage préférée. Top Understated !

Je me permets d'ajouter un point qui me fait flasher chaque fois que je vois celle de Patrice :ce sont les index sandwich à la vanille !
Pour regarder assez souvent les 1019 qui passent, certaines n'ont pas ces index sandwich à 3,6 et 9h.

Je n'ai jamais compris d'où venait la différence ? Cadrans refaits ? Epoques différentes (mais elle n'a pas été produite bien longtemps) ? Cadrans de service ?....





avatar
FGB
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par FGB le Ven 11 Sep 2015, 13:55

Pour illustrer ma question

avatar
cisco

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par cisco le Ven 11 Sep 2015, 14:01

Deux types de cadran différents, les deux sont bons á ma connaissance Florent, le cadran à batons Noir est souvent appelè "CERN" (y'en a eu comme ça délivrée au CERN).
avatar
FGB
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par FGB le Ven 11 Sep 2015, 14:25

Merci ! accord
Je préfère ceux à la vanille.
Cela serait pour moi un impératif si la question devait se poser drunken
avatar
knvbparis

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par knvbparis le Ven 11 Sep 2015, 14:41

merci Laurent trés belle revue d'une montre qui ne laisse pas indifferente c'est certain. diificle à trouver sans "défaut"

pour le Cern dial il est aussi parfois associé à des aiguilles non lumineuses et elles aussi noires par conséquent (le tout étant semble t il correct si l'on en croit le "skeet et urul"
avatar
knvbparis

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par knvbparis le Ven 11 Sep 2015, 15:24

pour etre exhaustif toujours selon Mr Skeet et Mr Urul

aiguilles tritium - index noirs + points tritium avec minuterie 1/4 de minutes/secondes ...production début 60'S
aiguilles noires - index noirs sans points tritium avec minuterie 1/4 de minutes/secondes ... production fin 60's
aiguilles tritium - index noirs + points tritium avec minuterie 1/2 de minutes/secondes ... production 70's
avatar
MattS

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par MattS le Ven 11 Sep 2015, 20:04

Hahaha le gros coming out!!!...oui je sais c'est pas facile j'ai moi aussi longtemps eu ce problème psycho pathologique avec Rolex avant de sauter le pas...progressivement puisque ma première Rolex était une Tudor !!!!... Mais ça aussi tu m'as déjà fait!...
Moi j'ai une retenue contraire a la tienne...elle est un peu petite!...
C'est rigolo en lisant ta prose sur le cadran brossé j'ai aussi fait le parallèle avec le cadran gris de la Monaco que j'ai aussi la chance de posséder !... C'est vrai que c'est joueur et joyeux!
J'ai aussi la chance de connaître cette 1019 (et la chance de connaître P@trice......et toi!...) bon, pas de jaloux, ça c'est fait!...
Comme tu le dis bien la 1019 c'est autre chose...par rapport a la Monaco!...Cisco (un autre ami!!!) décrit cela très bien, tout est dit!...donc pour résumer la grande classe, l'élégance sportive!...Et dire que le satané P@t n'en reste pas la puisqu'il alterne aussi un cadran noir!...stop la ça fait trop mal!....
Bon, alors lolo, quand est-ce que tu sautes le pas?...

Matt

Z'

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Z' le Ven 11 Sep 2015, 22:48

Je sors juste du bois pour saluer ce beau post.
Bravo Noodia!

Merci de te faire pro Deo le chantre de cette superbe montre.
J'approuve en tout point ce que tu écris et, je te rassure, moi non plus je n'y connais rien.  trinque
Ce qui "fait cette montre" pour moi c'est:

Sa taille relativement grande, cerclée de cette lunette bien large que tu as fort bien relevée (non, Matt, avec 38mm elle n'est pas trop petite…)
Sa finesse (plus fine que n'importe quelle sub) Plus rafinée aussi. Saviez-vous par exemple que si les index batons sont acier, la couronne Rolex est en or blanc?
(Large et fine, que demande le peuple?)
Son cadran "barracuda" (non pas peint , mais alu brossé, qui contribue à … ses qualités amagnétiques) bien antérieur au chronographe Monaco
Ses touches de couleurs avec le Milgauss qui peut virer au rose, et surtout le bout de l'aiguille des secondes qui fait toute la différence.
Ses qualités anti-magnétiques, qualités qui étaient tellement dans l'ère du temps… Une montre bien de son époque
Sa rareté, moins rare que la mythique ref. 6541, mais beaucoup plus rare que n'importe quelle sub de la même époque
Une rareté qui tient aussi à son mouvement, sui generis, que l'on ne retrouve que dans cette référence. Excusez du peu.

J'ajouterais que le bracelet, sans en connaitre la date de fabrication, me semble tout à fait légat sur celle de p@t du début des années 80.

Bien entendu, la 1019, se trouve aussi dans sa livrée noire. Certaine la préfère ainsi, pas moi, tant la finition brossée est idiosyncratique.

Ci-dessous copie d'une photo que je crois avoir déjà postée sur MM Embarassed
Certains noterons la variation de cadran  What a Face , les variations de bracelets d'origine, le "petit" Rolex sur la version alu qui en fait une montre beaucoup plus précoce et rare, les plexis d'origine, une version avec les hash tags au 1/5e de seconde et une autre version avec hasch tags à la 1/2 seconde, une tardive, une précoce, une rail, une non-rail. Je vous fais l'économie du B&P.  



Deux montres que j'adore mais que je ne porte pourtant jamais.

Encore merci Noodia pour cette belle présentation  japonais

Z'
avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Sam 12 Sep 2015, 05:27

karmin a écrit:Merci Noodia pour cette revue qui ne semble pas vraiment teintée d'ignorance.


l'argument tenait jusqu'à l'arrivée de certains et les détails pléthoriques qu'ils ont bien voulus partager avec nous  


karmin a écrit:Pour ma part, c'est la grande seconde qui fait cette difference.


je te suis  accord  c'est en fait le premier détail qui avait attiré mon attention lorsque je l'ai aperçu la première fois il y a quelques années


karmin a écrit:C'est en tout cas une grande chance pour vous de vous prêter des montres pour pouvoir les essayer, les sentir, les toucher, avant de faire éventuellement le pas, ou au contraire de remballer ses billes. J'aurais bien aimé, sur certaines montres que j'ai achetées, avoir pu les porter au poignet quelques jours pour me rendre compte qu'au final la magie n'opérait pas comme prévu.

Toutes les revues du monde, aussi détaillées soient elles, les commentaires enthousiastes ou les avis précieux, et les essais en 10/15/40 minutes dans une boutique ne peuvent pas rivaliser avec un essai longue durée en conditions réelles !

Notre grande chance, c'est surtout d'avoir formé cette amitié qui va au-delà des montres

On ne connait effectivement pas une montre tant qu'on n'a pas pris le temps de vivre avec elle car cela nécessite du temps.
Ma première journée avec cette 1019 n'a d'ailleurs pas été aussi enthousiaste que ça, elle devait se douter de quelque chose quand à ma relation avec les Roros cette coquine et du coup elle ne voulait sans doute pas faire sa fille facile  Wink

Il est difficile de mener ce type d'expérience avec des vintage peu courantes, et je n'ai pour ma part que peu d'opportunités pour les acquisitions que je réalise depuis quelque temps. Alors je me jette à l'eau et je dois dire que j'apprécie cette phase. Celle de la découverte totale où on se tourne autour, on se charme mutuellement, on entre en lune de miel pour finalement former une passion différente. Cette phase d'appropriation lente et progressive est sans doute ma préférée, je n'y renoncerais pour rien au monde.

Merci Karmin pour ton commentaire détaillé et le partage de tes expériences ! sunny
avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Sam 12 Sep 2015, 05:56

cisco a écrit:Cette montre est pour moi indissociable de P@trice, elle l'identifie comme une Géophysique en acier, c'est pour moi la montre la plus P@tricienne de sa colection si j'ose dire Very Happy
C'est une Rolex, c'est un chronomètre, c'est sport, c'est chic. Il y a la petite touche de couleur, là encore ni trop ni trop peu qui parfait le tout.
Autant de critères qui expriment les montres qu'aiment P@t, enfin selon mon point de vue.

C'est vrai que Patrice donne dans l'anti-magnétique et que ça peut être très seyant  clown



cisco a écrit:Les photos de la 1019 qui sont sur le net arrivent rarement à la démarquer d'autres modèles, alors qu'en vrai elle a quelque chose de particulier, tu as réussi un exercice diffile Laurent, tu as sublimé une montre en soulignant ce qui la rend spéciale et ce qui est souvent invisible.

Franchement cet exemplaire se photographie facilement, surement parce que ces détails se livrent assez logiquement. Rétrospectivement, il me semble avoir quand même omis 1 ou 2 details  Rolling Eyes


cisco a écrit:C'est une Rolex avec le boitier sport mais avec une unette simple et avec un cadran clair plus habillé, ce qui en fait une chose d'assez unique dans les gammes Rolex vintage
(A titre de comparaison l'Explorer est celle avec le boitier chic des DD tout en étant sportive par son cadran)

Cette lunette relativement large sur le boitier Sport lui donne une jolie présence, un côté plus carré et massif qu'une DJ, un côté plus technique sans pour autant aller chercher la grosse présence d'une vraie sportive comme les Sub ou autres, elle reste d'une parfaite discrétion.

une bien belle description, j'ajoute le détail dont tu m'as parlé après avoir lu le post : "le Profil de la lunette, qui ne tombe pas à plat mais revient à l'intérieur comme une soucoupe" particulièrement bien vu !


cisco a écrit:Le point fort est indubitablement son cadran avec ce brossé vertical que tu as parfaitement mis en valeur, un brossé fin moins prononcé que la Monaco que tu montres.

PRECISION, le match dial Milgauss/Monaco ne vaut pas pour une raison très simple,
la Monaco a été shootée avec un numérique Canon Powershot G10, un bon appareil aux capacités macro assez incroyables mais qui n'est qu'un numérique d'ancienne génération de surcroît ...
La 1019 a été shootée avec un boitier Reflex et un véritable objectif macro, pas besoin d'être un artiste avec ça pour sortir des macros extraordinaires avec une douceur d'image et une foultitude de détails
Les photos postées sont donc très injustes, ne vous y trompez pas ! Le dial de cette Monaco - elle aussi très singulière dans la série - est redoutable !  whaouuu  Charmé

Mais il est vrai que d'une manière générale, pour avoir souvent observé la différence de finitions de dials Heuer/Rolex - beaucoup d'entre eux venant de chez Singer - il est un fait que la finition Rolex est toujours supérieure


cisco a écrit:Très élégant, il est compensé par l'aspect technique des aiguilles et des indexs, plus sport.

Le sport et le chic sont en équilibre sur un fil dans cette montre, sans jamais tomber d'un côté ou de l'autre, c'est ce qui rend cette montre merveilleusement réussie et polyvalente, merci pour ce sujet. Very Happy

Tout cela est fort juste, un plaisir de lire ces compléments qui viennent enrichir le sujet ! cheers

Merci François !

Z'

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Z' le Sam 12 Sep 2015, 12:46

Noodia, je relis ta belle réponse faite à Karnin. Ces essais de montres, les premiers jours de porté, découverte, bonding, lune de miel... Et cette Milgauss qui, te sentant rétif aux charmes des Rolex, ne s'était pas tout à fait ouverte à toi. La coquine! Razz

Tout cela est bien subjectif, relatif. Nous ne sommes pas toujours prêts à accueillir nos nouvelles pensionnaires. Parfois nous nous faisons un monde et la montagne accouche d'une souris. Parfois, c'est le coup de foudre. Lune miel? Pas envie de la partager avec qui que ce soit, sauf peut-être son meilleur ami/ son confident horloger.
Je me rappelle de mon indécision sans doute dû à mon manque d'expérience lorsque je reçu ma première montre d'indépendant. J'étais presque déçu. En fait je ne savais que penser. J'étais comme vierge... Une pièce de métal qui bouge. L'appétit vient en mangeant. Un an après son acquisition j'étais prêt à m'en séparer. Je me suis accordé une période de réflexion, histoire de temporiser... D'autred Montres on suivi... Bien m'en a pris car cette montre est devenue la montre préférée de ma collection.

Il y aussi des montres qui m'ont toujours laissé froid et qui me laisseront sans doute toujours froid.

Les montres opèrent donc en nous d'une manière imprévisible... Il n'y a jamais de certitude, de garantie.
Pour moi il y a peu de relation entre la valeur/ le transfert affectif suscité par une montre et son porté. Je peux parfaitement adorer une montre que je ne porte que rarement voire jamais. C'est certainement le cas des plus délicates, des plus fragiles. Il est aussi des montres que j'aime à ne partager qu'avec mes amis les plus intimes. One sorte de lune de miel èternelle...  Ceux qui sont le plus à mêmes à partager ma passion ou ceux dont j'apprécie et respecte le jugement, quel qu'il soit.

Encore merci de nous partager tes secrets d'oreiller. trinque

Z'
avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Sam 12 Sep 2015, 12:55

FGB a écrit:l'une de mes Rolex vintage préférée.  Top Understated  !

Understated me va bien d'une manière générale, je trouve la notion bien adaptée à cette pièce

FGB a écrit:Je me permets d'ajouter un point qui me fait flasher chaque fois que je vois celle de Patrice :ce sont les index sandwich à la vanille !

tu fais bien, d'autant que c'est un point que nous avions évoqués avec Patrice, le coup des index m'avait également turlipiné et j'ai eu droit à un exposé me permettant de m'y retrouver un peu
avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Sam 12 Sep 2015, 13:05

cisco a écrit:Deux types de cadran différents, les deux sont bons á ma connaissance Florent, le cadran à batons Noir est souvent appelè "CERN" (y'en a eu comme ça délivrée au CERN).

knvbparis a écrit:
pour le Cern dial il est aussi parfois associé à des aiguilles non lumineuses et elles aussi noires par conséquent (le tout étant semble t il correct si l'on en croit le "skeet et urul"

knvbparis a écrit:pour etre exhaustif toujours selon Mr Skeet et Mr Urul

aiguilles tritium - index noirs + points tritium avec minuterie 1/4 de minutes/secondes ...production début 60'S
aiguilles noires - index noirs sans points tritium avec minuterie 1/4 de minutes/secondes ... production fin 60's
aiguilles tritium - index noirs + points tritium avec minuterie 1/2 de minutes/secondes ... production 70's

Bon là on rentre clairement dans le coté obscur de la force, je laisse les experts ajouter leurs précisions, merci à eux


knvbparis a écrit:
c'est certain. diificle à trouver sans "défaut"

d'une manière générale je crois que c'est une vintage comme une autre la particularité, c'est la finition de cadran, vous le regardez un peu trop fort et paf ! une touchette qu'on voit ou pas en fonction de l'inclinaison alors si la montre est passée dans des mains indélicates alors là...
avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Sam 12 Sep 2015, 13:18

MattS a écrit:Hahaha le gros coming out!!!...oui je sais c'est pas facile j'ai moi aussi longtemps eu ce problème psycho pathologique avec Rolex avant de sauter le pas...progressivement puisque ma première Rolex était une Tudor !!!!... Mais ça aussi tu m'as déjà fait!...

Tiens c'est marrant ça en lisant ta ta réponse je réalise que nous n'avons jamais évoqué le sujet. Pas vraiment de coming out en fait, je crois que l'amateur de vintage sans Rolex il a du se faire repérer un peu quand même


MattS a écrit:
Bon, alors lolo, quand est-ce que tu sautes le pas?...

je ne sais pas, pas tout de suite je crois, pour plein de raisons et notamment celle que j'aime les voyages focalisés, ce n'est pas la première fois que je me pose la question, ce ne sera donc surement pas la dernière scratch
avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Sam 12 Sep 2015, 13:24

Z' a écrit:
J'approuve en tout point ce que tu écris et, je te rassure, moi non plus je n'y connais rien.  trinque


vu ce qu'il y a en dessous, permets moi de      


Z' a écrit:Ce qui "fait cette montre" pour moi c'est:

Sa taille relativement grande, cerclée de cette lunette bien large que tu as fort bien relevée (non, Matt, avec 38mm elle n'est pas trop petite…)
Sa finesse (plus fine que n'importe quelle sub) Plus rafinée aussi. Saviez-vous par exemple que si les index batons sont acier, la couronne Rolex est en or blanc?
(Large et fine, que demande le peuple?)
Son cadran "barracuda" (non pas peint , mais alu brossé, qui contribue à … ses qualités amagnétiques) bien antérieur au chronographe Monaco
Ses touches de couleurs avec le Milgauss qui peut virer au rose, et surtout le bout de l'aiguille des secondes qui fait toute la différence.
Ses qualités anti-magnétiques, qualités qui étaient tellement dans l'ère du temps… Une montre bien de son époque
Sa rareté, moins rare que la mythique ref. 6541, mais beaucoup plus rare que n'importe quelle sub de la même époque
Une rareté qui tient aussi à son mouvement, sui generis, que l'on ne retrouve que dans cette référence. Excusez du peu.

J'ajouterais que le bracelet, sans en connaitre la date de fabrication, me semble tout à fait légat sur celle de p@t du début des années 80.

Bien entendu, la 1019, se trouve aussi dans sa livrée noire. Certaine la préfère ainsi, pas moi, tant la finition brossée est idiosyncratique.

Ci-dessous copie d'une photo que je crois avoir déjà postée sur MM Embarassed
Certains noterons la variation de cadran  What a Face , les variations de bracelets d'origine, le "petit" Rolex sur la version alu qui en fait une montre beaucoup plus précoce et rare, les plexis d'origine, une version avec les hash tags au 1/5e de seconde et une autre version avec hasch tags à la 1/2 seconde, une tardive, une précoce, une rail, une non-rail. Je vous fais l'économie du B&P.


En tout cas un grand merci pour toutes les précisions des uns et des autres qui viennent opportunément enrichir le sujet !  cheers  sunny

Z' a écrit:Deux montres que j'adore mais que je ne porte pourtant jamais.

ça c'est pas bien !
avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Sam 12 Sep 2015, 13:41

Z' a écrit:Et cette Milgauss qui, te sentant rétif aux charmes des Rolex, ne s'était pas tout à fait ouverte à toi. La coquine! Razz

à moins que ce ne soit moi ? je ne sais plus très bien


Z' a écrit:Tout cela est bien subjectif, relatif. Nous ne sommes pas toujours prêts à accueillir nos nouvelles pensionnaires.

un sentiment que je partage, il faut donc laisser le temps au temps. Ce hobby enseigne (impose ?) la patience à plus d'un titre, une discipline que je commence progressivement à intégrer à plusieurs niveaux, c'est agréable le temps de nos jours !


Z' a écrit:Les montres opèrent donc en nous d'une manière imprévisible... Il n'y a jamais de certitude, de garantie.

c'est très juste et j'adore cette "prise de risque". Elle est toutefois relative pour ce qui me concerne car chaque acquisition est depuis pas mal de temps le fruit f'une mure réflexion visant à la plus grande diversité de saveurs possibles au sein de ma thématique du moment. Le tout devant être concentré dans un nombre de pièces plus restreint. Cela impose de la discipline, de la réflexion, ce n'est pas pour me déplaire. De toute manière, vu la tournure du marché..., pas trop le choix !

je ne me suis finalement vraiment planté qu'une seule fois, à mes débuts, mais la pièce était canon, partie en 2 coups de cuillère à pot
avatar
thomasm

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par thomasm le Mar 15 Sep 2015, 18:28

Tes photos sont remarquables Laurent!

Vraiment!

Une montre, enfin, une icône mal aimée par le passé, qui appartient à présent à la catégorie des montres difficiles à acquérir...

Patrice a eu du nez à l'époque.

Et toi, tu as eu l'oeil aujourd'hui pour la sublimer.

Un oeil qui a su voir et faire ressortir la beauté de cette lunette.

Des yeux, des lunettes et du nez (-bon là non-), finalement Lolo, c'est une montre pour toi non? cool

Quant à moi, bas moi, j'ai que mes yeux pour pleurer étant donné sa côte Wink

jocolor

Je ne partirai pas sur les jeux de mots à base de côte, de côte de beuf, mais elle en as du chien cette montre.

Des chiens, des côtes, des os..... bon allez, je sais où est la Arrow



avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Mer 16 Sep 2015, 06:50

thomasm a écrit:Tes photos sont remarquables Laurent!

Merci Thom mais le mérite n'est que relatif, cette pièce est tellement photogénique  Charmé J'ai eu aussi le temps de m’entraîner avec la Monaco qui offre les mêmes jeux de lumière et de reflets.  


thomasm a écrit:
Une montre, enfin, une icône mal aimée par le passé, qui appartient à présent à la catégorie des montres difficiles à acquérir...

Patrice a eu du nez à l'époque.

Oui, difficile de croire que Rolex avait tellement de difficultés à les vendre ces 1019.
Pour ce qui est de l'acquisition, difficile  en effet d'en trouver une en si bel état, je ne parle pas du budget qui est ce qu'il est...
Et pour ce qui est du nez de Patrice, je crois que c'est celui d'un discret mais authentique amateur de Rolex !
avatar
djayrom

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par djayrom le Jeu 17 Sep 2015, 16:30

Noodia,

Une réussite ce post autour de cette montre si envoutante. j'ai eu le plaisir comme toi d'avoir cette beauté au poignet et elle ne laisse pas de marbre.
J'ai eu également la chance d'avoir les 2 versions  : cadran noir et cadran silver et le débat me semble déjà plus difficile....
tes photos sont la parfaite mise en valeur des reflets de ce cadran : un rayon de lumière et la montre devient totalement addictive mais j'aime aussi le cadran noir et surtout comme toujours sur ce type de cadran le contraste rouge noir qui fait parfaitement ressortir ce nom mythique de MILGAUSS

J'avoue que mon cœur ne resite pas a ce contraste et que j'ai eu un coup de cœur pour ce cadran noir....pourtant, pourtant, pourtant...moi qui suis pourtant totalement Fan de ce type de cadran je vais peut etre en étonné plus d'un mais...... je valide le cadran silver !!!! une ouverture encore plus importante sur ce 36mm et une lumiere qui donne des reflets qui sont chaque fois différents

Reste enfin pour moi l'essentiel de cette montre : les aiguilles Charmé Charmé Charmé Charmé Charmé

C'est pour cela que je pourrait casser ma tirelire....des aiguilles que j'appelle "couteaux" et qui sont pour moi ce qui rend cette montre absolument unique.
Ma passion pour UG est a la base sur ce type d'aiguilles comme tu le sais : Polerouter sub, space compax, Nina RINDT inversée.... pas une de ses montres n'échappent à ses aiguilles si particulière.
il me semblait tellement logique de voir ta "big eye" UG dans ce post au regard de ce détails qui tue japonais japonais japonais japonais japonais

Je ne suis pas forcement fan de rolex mais c'est pour moi la pièce maitresse que je voudrais avoir avec mon "explore"r et comme le "goinfre" qui la possède j'aimerais la doublette : Cadran Noir et cadran silver.....pour encore plus de plaisir

encore merci de ton partage

Keep the faith

Z'

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Z' le Jeu 17 Sep 2015, 23:22

djayrom a écrit:...... je valide le cadran silver !!!! une ouverture encore plus importante sur ce 36mm et une lumiere qui donne des reflets qui sont chaque fois différents


Bien 38mm… pas 36.
Je lis par ailleurs d'autres "typos" dans d'autres posts. Je ne les relèverai pas pour ne pas jouer au sheriff.
Avoir les 2 versions? En voilà une drôle d'idée!

bat
Z'
avatar
djayrom

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par djayrom le Ven 18 Sep 2015, 17:13

Z' a écrit:
djayrom a écrit:...... je valide le cadran silver !!!! une ouverture encore plus importante sur ce 36mm et une lumiere qui donne des reflets qui sont chaque fois différents



Bien 38mm… pas 36.
Je lis par ailleurs d'autres "typos" dans d'autres posts. Je ne les relèverai pas pour ne pas jouer au sheriff.
Avoir les 2 versions? En voilà une drôle d'idée!

bat
Z'

Z tu as raison, ma rolex d'hier ma poussé à voir tout en 36mm sans doute mais avec mon poignet de fille c'est normal lol!

Keep the faith
avatar
Noodia
Admin

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Noodia le Sam 19 Sep 2015, 09:13

djayrom a écrit:
Reste enfin pour moi l'essentiel de cette montre : les aiguilles  Charmé  Charmé  Charmé  Charmé  Charmé


je comprends, elles sont effectivement très belles et ton enthousiasme sur les UG des années 60 n'arrange rien


djayrom a écrit:
Je ne suis pas forcement fan de rolex mais c'est pour moi la pièce maitresse que je voudrais avoir avec mon "explore"r et comme le "goinfre" qui la possède j'aimerais la doublette  : Cadran Noir et cadran silver.....pour encore plus de plaisir


c'est surement un gimmick de cette pièce, elle séduit ceux qui ne sont pas forcément amateurs de la marque


Z' a écrit:
Bien 38mm… pas 36.


Merci Z' pour la correction, un 38 assez musclé même surement à cause de la couleur du cadran et de l'imposante lunette polie miroir

Tu serais pas en train de vieillir un peu Jérôme ?  

Merci en tout cas pour tes commentaires !

Contenu sponsorisé

Re: Rolex Milgauss 1019, confessions d'un ignorant

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 17 Déc 2017, 03:21