montresmecaniques


En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Partagez

Z'

En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par Z' le Lun 25 Jan 2016, 01:57

Même si cela n'intéresse au demeurant que très peu de monde et peut-être même personne sur MM, quelques infos sur l'un de mes horlogers préféré en provenance du SIHH. Et oui KV était aussi là...
Je vous fais l'économie des photos.

Vous l'aurez déjà lu ailleurs, merci alain2701, le SIHH s'ouvrait pour la première foisc cette année à certains horlogers indépendants, regroupés en un "carré des horlogers".

Alors que la plupart de leurs collègues présentaient à l'images des "grands exposants"des vitrines et stands élaborés, "design" à souhait, impressionants, voire intimidants, Kari Voutilainen et Laurent Ferrier avaient tout à leur image opté pour une présentation plus réduite, simple et humble.
Loin aussi de l'approche de chez de Béthune, où il n'y avait même pas de montres dans les vitrines, pas même dans leur salon et où ll fallait se contenter de photos et montrer patte blanche pour avoir le droit de se faire montrer l'une ou l'autre montre.

Rien de tel chez KV et chez LF.  Chez KV toujours les deux mêmes vitrines que dans les autres Salons, ou en tout cas elles y ressemblaient. Tout comme chez son voisin LF pas de 'cold shoulder' ou de réception par un personnel impersonnel qui vous dévisageait de la tête au pied avant d'apercevoir votre blue jean... Juste un homme, l'homme lui même, Kari, qui payait de sa personne mais restait abordable et l'apparition en clôture, le vendredi, de son épouse.
Vous n'y verriez ni Denis Flageollet ni David Zanetta chez DB. Des dires de certains "ils aborrhent cela". Alors que certains stands arboraient ostentatoirement l'un ou l'autre trophée, prix ou invention. Rien de la sorte chez KV. Le dernier prix GPHG brillait par son absence.
Les montres étaient elles bien là, simples et superbes. KV les sortait volontiers à la demande.

Mais voilà, toute disponibilité a ses limites. S'enquèrait-t-on de la disponibilté des pieces exposées, il vous en serait donné moultes détails et leur prix, mais elles avaient dejà toutes trouvé acquéreur. En fait, contrairement aux reste des exposants, il semblait de prime abord que KV n'avait rien à vendre... Pire, un carnet de commande plein pour un sacré bout de temps. Plus de GMT et al. à vendre. Pour les cal. 28, une (...) liste d'attente.
La rumeur courait qu'un gros négociant d'outre-altantique eusse voulu acheter l'entiereté de la production pour les 6 mois à venir.
Je vous laisse deviner la réponse qui lui aurait été faite.

KV semble plus que jamais soucieux d'honorer les commandes qui lui sont faites dans les plus brefs délais.
Celles-ci concernent des montres qui repondent dans une certaine mesure aux désidérata de ses clients et ceci pour ses modèles de base tant que ceux-ci restent disponibles mais aussi et surtout pour un nombre croissant de commandes spéciales, complications et grandes complications.
Il semble qu'il faille s'attendre à une "collection" qui va avoir tendence à tirer vers le haut, avec une abandon graduel des modèles les plus simples.
Qui dit modèles plus compliqués dit production plus lente, plus réduite et plus chère.

Nous ne sommes par exemple pas chez ALS, Kari ne se voit donc pas augmenter le nombre de pieces produites, une production annuelle entre 35 et 40 entre 2013 et 2015.. Il aimerait lui-même pouvoir consacrer plus de son temps précieux à son banc, mois de temps derrière son ordinateur, une tâche qu'il aimerait délêguer de plus en plus, et moins de temps en représentation à gauche et à droite, surtout l'étranger.
Seules ses obligations d'enseignant trouvent à ses yeux valeur et crédit.
Vous l'aurez compris, l'avenir de l'Artisan d'Horlogerie d'Art Voutilainen s'annonce chargé de nouveaux défis en tous genres et de nouveautés aussi mystérieuses que passionnantes.

La suite dans les années à venir.

Z'
avatar
alain2701

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par alain2701 le Lun 25 Jan 2016, 08:59

Merci Z' pour ce sujet.
Un des déceptions de mon SIHH aura été de ne pas avoir eu l'opportunité de rencontrer Monsieur Voutilainen ce vendredi.

Comme tu le dis, c'est un plaisir de voir que c'est Monsieur Voutilainen lui-même qui assure la réprésentation sur son stand !
Cela entraine en revanche quelques contraintes;  un manque de disponibilité pour accueillir les passionnés et présenter les pièces dans un agenda bien chargé.
Nous n'avions pas de rendez-vous; en début de matinée, Kari nous a demandé de passer un peu à l'improviste dans la journée mais ensuite le stand fut toujours plein ...
La rançon de la gloire !

Au delà de KV, ce fut un vrai plaisir de découvrir ce Carré des Horlogers avec Moser, De Bethune, HYT, Laurent Ferrier, MB&F, Urwerk, Haultlence, Christophe Claret ... et Voutilainen ... Des marques indépendantes disposant ainsi d'un espace dédié et d'une visibilité forte. Félicitations à l'initiative des organisateurs !

Et encore bravo à Kari pour son travail, sa passion, son investissement et sa liberté !
avatar
domingo chavez

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par domingo chavez le Lun 25 Jan 2016, 11:27

Une des plus belles découverte de ce salon pour moi. japonais

Ah cette petite blanche.... Charmé













avatar
rafiki

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par rafiki le Lun 25 Jan 2016, 12:41

Z' a écrit:Même si cela n'intéresse au demeurant que très peu de monde et peut-être même personne sur MM, quelques infos sur l'un de mes horlogers préféré en provenance du SIHH. Et oui KV était aussi là...
Je vous fais l'économie des photos.

Vous l'aurez déjà lu ailleurs, merci alain2701, le SIHH s'ouvrait pour la première foisc cette année à certains horlogers indépendants, regroupés en un "carré des horlogers".

Alors que la plupart de leurs collègues présentaient à l'images des "grands exposants"des vitrines et stands élaborés, "design" à souhait, impressionants, voire intimidants, Kari Voutilainen et Laurent Ferrier avaient tout à leur image opté pour une présentation plus réduite, simple et humble.
Loin aussi de l'approche de chez de Béthune, où il n'y avait même pas de montres dans les vitrines, pas même dans leur salon et où ll fallait se contenter de photos et montrer patte blanche pour avoir le droit de se faire montrer l'une ou l'autre montre.

Rien de tel chez KV et chez LF.  Chez KV toujours les deux mêmes vitrines que dans les autres Salons, ou en tout cas elles y ressemblaient. Tout comme chez son voisin LF pas de 'cold shoulder' ou de réception par un personnel impersonnel qui vous dévisageait de la tête au pied avant d'apercevoir votre blue jean... Juste un homme, l'homme lui même, Kari, qui payait de sa personne mais restait abordable et l'apparition en clôture, le vendredi, de son épouse.
Vous n'y verriez ni Denis Flageollet ni David Zanetta chez DB. Des dires de certains "ils aborrhent cela". Alors que certains stands arboraient ostentatoirement l'un ou l'autre trophée, prix ou invention. Rien de la sorte chez KV. Le dernier prix GPHG brillait par son absence.
Les montres étaient elles bien là, simples et superbes. KV les sortait volontiers à la demande.

Mais voilà, toute disponibilité a ses limites. S'enquèrait-t-on de la disponibilté des pieces exposées, il vous en serait donné moultes détails et leur prix, mais elles avaient dejà toutes trouvé acquéreur. En fait, contrairement aux reste des exposants, il semblait de prime abord que KV n'avait rien à vendre... Pire, un carnet de commande plein pour un sacré bout de temps. Plus de GMT et al. à vendre. Pour les cal. 28, une (...) liste d'attente.
La rumeur courait qu'un gros négociant d'outre-altantique eusse voulu acheter l'entiereté de la production pour les 6 mois à venir.
Je vous laisse deviner la réponse qui lui aurait été faite.

KV semble plus que jamais soucieux d'honorer les commandes qui lui sont faites dans les plus brefs délais.
Celles-ci concernent des montres qui repondent dans une certaine mesure aux désidérata de ses clients et ceci pour ses modèles de base tant que ceux-ci restent disponibles mais aussi et surtout pour un nombre croissant de commandes spéciales, complications et grandes complications.
Il semble qu'il faille s'attendre à une "collection" qui va avoir tendence à tirer vers le haut, avec une abandon graduel des modèles les plus simples.
Qui dit modèles plus compliqués dit production plus lente, plus réduite et plus chère.

Nous ne sommes par exemple pas chez ALS, Kari ne se voit donc pas augmenter le nombre de pieces produites, une production annuelle entre 35 et 40 entre 2013 et 2015.. Il aimerait lui-même pouvoir consacrer plus de son temps précieux à son banc, mois de temps derrière son ordinateur, une tâche qu'il aimerait délêguer de plus en plus, et moins de temps en représentation à gauche et à droite, surtout l'étranger.
Seules ses obligations d'enseignant trouvent à ses yeux valeur et crédit.
Vous l'aurez compris, l'avenir de l'Artisan d'Horlogerie d'Art Voutilainen s'annonce chargé de nouveaux défis en tous genres et de nouveautés aussi mystérieuses que passionnantes.

La suite dans les années à venir.

Z'


Cher Ami,
ce que tu décris dans les lignes ci-dessus est à mon avis, le trait de génie de KV. Il est un artisan, il est un artiste, il est un horloger de talent mais aussi et certainement un gars hors du commun...

Ces traits de caractère rendent son oeuvre exclusive et unique comme pour les grands Artistes du Monde de la Peinture, de la Sculpture ou des Arts. Cependant, et au contraire de certains Grands Artistes, le succès ou la prise de conscience de l'excellence de son travail, ne le rendent pas inaccessible ni lui donnent "la grosse tête".. Tant mieux!

Cela rendra tout heureux propriétaire d'une de ses montres, un client exclusif, voire un peu unique comme son oeuvre...
Je trouve cela magnifique.

Le revers de la médaille est que le Club des Elus sera réduit, et que la production restera assez confidentielle tant qu'il restera sur ce "business model"...

Je trouve que cela est un magnifique contraste face aux Grandes Maisons Horlogères et aux Groupe Tout-Puissants qui "drive" le marché actuel de l'Horlogerie.

Cdlt,

Z'

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par Z' le Lun 25 Jan 2016, 19:13

alain2701 a écrit:Merci Z' pour ce sujet.
Un des déceptions de mon SIHH aura été de ne pas avoir eu l'opportunité de rencontrer Monsieur Voutilainen ce vendredi.

Comme tu le dis, c'est un plaisir de voir que c'est Monsieur Voutilainen lui-même qui assure la réprésentation sur son stand !
Cela entraine en revanche  quelques contraintes;  un manque de disponibilité pour accueillir les passionnés et présenter les pièces dans un agenda bien chargé.
Nous n'avions pas de rendez-vous; en début de matinée, Kari nous a demandé de passer un peu à l'improviste dans la journée mais ensuite le stand fut toujours plein ...
La rançon de la gloire !

Au delà de KV, ce fut un vrai plaisir de découvrir ce Carré des Horlogers avec Moser, De Bethune, HYT, Laurent Ferrier, MB&F, Urwerk, Haultlence, Christophe Claret ... et Voutilainen ... Des marques indépendantes disposant ainsi d'un espace dédié et d'une visibilité forte. Félicitations à l'initiative des organisateurs !

Et encore bravo à Kari pour son travail, sa passion, son investissement et sa liberté !


Merci alain2701.
Je ne vois pas vraiment de quoi tu parles, j'ai eu KV pour moi tout seul pendant des heures. albino
Ah si seulement tu prenais le télephone ou lisais tes SMS...

A chacun sa came, moi dans le Carré je n'ai vu que KV, LF, dB et juste en passant UW. Il y en avait d'autres? clown
Choisir c'est renoncer.

Z'

Z'

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par Z' le Lun 25 Jan 2016, 19:17

Bravo domingo chavez!
Noire ou blanche ces Vingt-8 te vont fort bien, avec toutefois, comme toi une préférence pour la blanche.
Merci pour les photos.
Z'

Z'

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par Z' le Lun 25 Jan 2016, 19:50

Ah Rafiki, merci pour ton message.

Je ne peux parler que de mon expérience avec KV et, en dépit de ma passion que tu connais pour le vintage, cette expérience est incomparable.
Je dirais que c'est un peu comme collectioner PP mais en plus exclusif. Je ne veux pas ici dire que KV est meilleur que PP (je me fiche de cela), il s'agit surtout d'une relation beaucoup plus intime et exclusive. C'est ta commande, ta montre à toi pas une montre que tu achètes dans un magasin et que toute autre personne pourrait acheter... Tu en tires ce que tu veux y mettre. KV est à chaque fois si disponible, attentiff. La relation va au delà du simple choix de la couleur du bracelet.../ le genre de conversation que l'on a avec son AD clown L'intérêt de KV ne se limite par ailleurs pas à ses propres montres, loin de là, ni non plus aux nouvelles montres. Certains se souviendront de certains diners résolument axés sur le vintage où Kari fut notre invité... Je me souviens en particulier d'une nuit presque blanche passée à Londres en prolongement du Salon QP, et de nombreuses autres occasions à Môtiers et ailleurs. KV est toujours friand de nouveaux détails qu'ils soient historiques, mécaniques ou esthétiques, peu importe. Avec le temps et les commandes se tissent des liens forts d'amitié. J'aurais beau m'acheter ma 50ème Rolex, je n'en saurais pas d'avantage sur l'univers des concepteurs (etc.) de ces fort belles montres... Le revers de la médaille, comme tu le soulignes, c'est un certain isolement... Pas le genre de passion que l'on peut partager avec tout le monde et cela pour différentes raisons. Mais, j'en ai touché un mot à Kari et à son épouse, il y a là matière à de fort belles rencontres en perspective.

Merci à toi Rafîki
Z'
avatar
LuDi

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par LuDi le Lun 25 Jan 2016, 20:32

Un monde qui m'est étranger, mais ô combien fascinant.

De ce que je lis, monsieur KV semble être un esthète, au sens noble du mot, suffisamment au sommet de son art pour être à même de faire fi des basses considérations mercantiles, quel luxe dans notre société où l'argent est roi - même si il faut bien vivre - et manifestement son approche de l'objet horloger en témoigne mieux que les mots : c'est beau, raffiné, exclusif....

En posséder une doit être une expérience que j'imagine unique drunken

Bel article, merci ^_^





Z'

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par Z' le Lun 25 Jan 2016, 22:39

Merci LuDi
Esthète oui, certainement, mais aussi un travailleur assidu et acharné.
Comme il le dit lui même c'est trois professions à la fois.
Créateur, artisan horloger. Pour rappel KV fait presque tout en interne, la conception bien sûr, le travail de constructeur, la fabrication des pièces (dans un mouvement il peu y avoir beaucoup de pièces Very Happy ) le prototypage, l'assemblage, les finitions, les techniques du cadranier, les mises en couleurs etc.. ... Ce qui moi m'impressionne le plus est le large éventail des projets en chantiers. Le plus fou ce sont les petites séries et les pièces uniques. Et par pièce unique il ne faut pas entendre un cadran inédit, mais souvent un nouveau boîtier (en dépit des apparences il y a une grande diversité), un nouveau type de cadran et/ou encore un nouveau mouvement. Kari a pendant de nombreuses années collaboré avec d'autres horlogers (Urban Jurgensen/ Les Maitres du Temps/ MB&F)
Chef d'entreprise qui a une conception toute scandinave de l'organisation de son atelier. Une conception en rupture avec l'organisation d'ordinaire hierarchique des arteliers d'horlogerie. Avec la grande diversité et la complexité des tâches, s'assurer que chacun de ses collaborateurs tournent toujours à plein régime dans les meilleures conditions possibles et avec le meilleur output possible n'est pas une moindre tâche. Achat de matériel, contrôle des dépenses, investissement dans l'outillage et la main d'oeuvre... parfois aussi confident ou Papa-poule...
Enfin tout le coté marketing. Même si se sont ses clients qui viennent vers lui (pas de budget ni d'effort vêritable de marketing) le dévelopement et le maintien de bons contacts avec les clients, souvent des returning costumers, est primordial. Il faut souvent voyager, se montrer. Sa participation à des événements avec the Hour Glass ou plus récement avec Hodinkee en sont deux illustrations. Enfin il y a les Salons: Genève, Basel, Paris, Londres, Dubai...
Kari est donc toujours au four et au moulin.

Bàt
Z'
avatar
cisco

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par cisco le Mar 26 Jan 2016, 08:06

Grâce à toi j'ai pu rencontré ce Monsieur Z' , un homme d'une grande discrétion, mais passionné par la belle montre, la belle finition, comment faire mieux.
Et cela pour le client.
Je me souviens notamment d'une discussion avec un cadrannier riche en échange, un moment privilégié. drunken
avatar
thomasm

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par thomasm le Mar 26 Jan 2016, 09:33

Son travail sur les cadrans m'a toujours impressionné.

Cela ne peut pas laisser de marbre.

On aime ou on aime pas, mais quand on comprend le travail qu'il réalise sur ces derniers, généralement... on ne peut qu'apprécier.

Z'

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par Z' le Mar 26 Jan 2016, 19:39

Merci cisco et thomasm.

Thomas, les mouvements ne sont pas mal non plus. clown
Une pièce qui me fait rêver. Un jour peut-être…?

http://peter-chong.blogspot.dk/2011_02_01_archive.html

Z'
avatar
Glasdou

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par Glasdou le Mar 26 Jan 2016, 20:23

Merci pour ton billet.

Perso, j'ai toujours trouvé son travail époustouflant côté mécanique. Je suis moins client de l'esthétique.
En gros, la combinaison cadran gris / boîte blanche est celle qui m'attire le plus.
J'imagine que le monsieur est tout à fait sympathique, il le porte sur son visage.
Je lui tire mon chapeau d'arriver à rester indépendant et disponible avec sa clientèle.
Et comme toujours, une montre il faut la toucher pour faire son avis, je n'ai jamais eu la chance de passer une KV... Peut-être un jour.

Contenu sponsorisé

Re: En provenance du SIHH même si ce n'est pas de la raclette Riches Monts

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017, 12:38