montresmecaniques


Le Chronomat par Tavannes

Partagez
avatar
8ball

Le Chronomat par Tavannes

Message par 8ball le Lun 28 Mar 2016, 15:40

Bonjour à tous,

Je profite de ce lundi de Pâques pour vous présenter une montre que j'ai découverte récemment. Il ne s'agit pas d'une revue dans la mesure où ce chronographe continue à garder une grande part de mystère malgré les recherches que j'ai pu faire depuis à son sujet.


De loin, on pourrait penser qu'il s'agit d'un Chronomat, modèle emblématique produit par Breitling depuis 1941. Le Chronomat et sa lunette-règle à calcul ont fait l'objet de nombreux articles, certains de grande qualité et disponibles sur le web.
En particulier, on peut citer :
- L'article en Français écrit par Joël de Toulouse sur son site invenitetfecit.com
- ce sujet richement illustré sur watchuseek

Sauf que la montre que je vous présente ici est signée Tavannes !


Elle possède toutes les caractéristiques du Chronomat : boite, cadran, mouvement. Le n° de brevet mentionné sur le cadran est bien le +217012, brevet déposé par Adrien Schweizer le 26 août 1940, enregistré le 30 septembre 1941 et utilisé par Breitling pour le Chronomat.


Nous savons que l'utilisation d'un même brevet par différentes marques était pratique courante dans l'horlogerie. En particulier, les brevets liés à l'étanchéité des boites ont été souvent partagés par différentes marques, conséquence directe du recours aux mêmes sous-traitants. Mais lorsque le brevet était fortement lié à l'identité de la montre, la pratique est beaucoup plus rare. Certes, quelques reversos ont été produites sous les marques Vacheron Constantin, Patek Philippe et Hamilton. Mais très vite, les marques ont compris l'intérêt de conserver une exclusivité dans l'utilisation d'un modèle breveté.

Et dès le début des années 40, Breitling communique largement sur le Chronomat. On retrouve ainsi ce faire-part de naissance dans la presse en février 1942 :


La communication de Breitling sur ce modèle sera d'ailleurs appuyée tout le long des années 40. En particulier, j'aime beaucoup ces 2 publicités.


Bref, avec un tel effort de promotion, je ne m'attendais pas à retrouver un modèle identique au Chronomat sous une autre marque.

Ce fut donc avec surprise que je découvris ce chrono Tavannes, que j'ai voulu rapidement associer en photo avec ma vieille règle à calcul, transmise à mon adolescence par mes parents qui l'avaient utilisée dans les années 60, et identique à celle qu'utilisait Breiling dans ses publicités pour valoriser le brevet.


J'ai donc entamé des recherches dans mes livres sur les liens entre Tavannes et Breitling ... en vain ! Puis sur les modèles déjà passés en maison de vente, et j'ai fini par trouver 3 autres exemplaires de ce modèle :

Il y a 8 ans, en 2008, Bonhams avait vendu ce modèle :

A l'époque, l'acquéreur de cette montre avait partagé son étonnement sur le forum Breitlingsource : Mystery: Tavannes Chrono looks like Chronomat ref. 769

Depuis, une autre fut vendue en Allemagne. L'année dernière, chez Cortrie Spezial Auktionen.


Enfin, une dernière est visible sur www.timeline.watch :


Excepté ces 3 autres exemplaires, je n'ai donc trouvé aucune autre information sur ce modèle.

Autre point intéressant, la belle finition du Venus 175 qui l'anime, avec son joli col de cygne. Un haut niveau de finition qu'on retrouve dans quelques autres Breitling mais qui semblait être réservé à un nombre limité de chronographes.


Au final, je suis ravi de ce modèle, peu fréquent et mystérieux, mais si emblématique d'un age d'or du chronographe.

avatar
cisco

Re: Le Chronomat par Tavannes

Message par cisco le Mar 29 Mar 2016, 15:38

Tes revues sont toujours un régal et les photos toujours aussi travaillées cyclops
Etonnant que Tavannes ait pu exploiter ce brevet si emblématique de Breitling.

Moins étonnant vu la marque mais tout à fait interessant c'est l'amélioration de la finition.
J'avais souvenir de chronomètres Cyma plutôt bien fini mais n'avai jamais prêté attention à leurs chronographes.
Bien que le Venus 175 soit le principal concurrent des Valjoux, le nombre d'emboiteur du 175 n'était pas si important, Breitling en prenant une bonne partie.

Le voir ici avec un col de cygne est tout à fait surprenant... mais en effet le cas n'est pas isolé: Tavannes/Cyma proposait de jolies choses et en survolant l'offre actuelle on trouve des cas similaires avec côtes de Genève et col de cygne
http://www.chrono24.com/en/cyma/tavannes-vintage-chronograph-venus-175--id3552884.htm
http://www.chrono24.com/en/cyma/chronograph--id4050295.htm

Encore une marque oubliée offrant un joli niveau de finition à l'image de Mathey-Tissot et autres.

Breitling gratifiait parfois ses chronomat de cadrans bitons de jolie facture. J'ai un doute sur le fournisseur peut être Beyeler Watchfred me parle de Linder (?)
Ce n'est pas évident en photo mais celui ci a l'air d'être dans la même veine avec un centre argenté (?) et un traitement circulaire sur la partie fixe de la règle à calcul, identique à celui ci ? (photo de Watchfred). Il a légèrement vécu mais ca reste très cohérent


En tout cas une montre diablement intéressante et ayant une faiblesse pour Breitling, celle ci me plait particulièrement Smile
avatar
djayrom

Merci du partage

Message par djayrom le Mar 29 Mar 2016, 15:49

Merci à toi du partage 8ball.

Je vois que le weekend "pascal" ne t'a pas empêché d'être studieux  japonais japonais japonais

Ce n'est pas une revue selon toi mais tu as su parfaitement mettre en valeur ta nouvelle acquisition.
Une montre magnifique que j'ai eu la chance de voir de prêt. Félicitations pour cette rare et belle montre.

Quant à moi, j'aime beaucoup le jeu d'aiguille qui permet d'associer sur un même cadran du Bleu et du rouge.

Difficiles en effet sur ces pièces d'avoir une histoire claire car les documents sont rares voire inexistants et je me heurte moi-même à la même contrainte quand je souhaite parler de CYMA ou MULCO...(sujets à venir)

Le point d'orgue est quand même ce mouvement magnifique avec "col-de-cygne"... si rare mais tellement beau à voir quand on ouvre la montre.

Ton travail de recherche d'autres chronographes "chronomat"de la maison TAVANNES accrédite encore plus la rareté de cette pièce mais valide définitivement la série plus que "limitée" de cette montre.

Une pièce de choix...une de plus dans ta collection

Encore merci du partage

keep the faith
avatar
8ball

Re: Le Chronomat par Tavannes

Message par 8ball le Mar 29 Mar 2016, 22:46

Merci à vous 2 pour vos commentaires.

cisco a écrit:Le voir ici avec un col de cygne est tout à fait surprenant... mais en effet le cas n'est pas isolé: Tavannes/Cyma proposait de jolies choses et en survolant l'offre actuelle on trouve des cas similaires avec côtes de Genève et col de cygne
http://www.chrono24.com/en/cyma/tavannes-vintage-chronograph-venus-175--id3552884.htm
http://www.chrono24.com/en/cyma/chronograph--id4050295.htm

djayrom a écrit:Le point d'orgue est quand même ce mouvement magnifique avec "col-de-cygne"... si rare mais tellement beau à voir quand on ouvre la montre.

Pour revenir à cette finition soignée avec côte de Genève et col de cygne, on la retrouve bien sur quelques uns des Venus 175 de l'époque.

Et s'ils étaient déjà rares à l'époque, ils le sont encore plus aujourd'hui .... le col de cygne ayant souvent fait les frais d'horlogers indélicats qui préféraient le retirer pour éviter de passer trop de temps à régler de manière fine un chronographe.

Seuls les 2 trous dans le pont à côté de la flèche de raquette viennent trahir la présence passée d'un col de cygne...

Ici dans un autre chrono Tavannes,


Là dans des Breitling (les 2 photos sont issues de la page watchuseek, en lien dans mon 1er message)


avatar
cedric38

Re: Le Chronomat par Tavannes

Message par cedric38 le Mer 30 Mar 2016, 22:48

Sacré joli document et comme d'habitude des photos à l'avenant.

Merci pour ce partage. Un coté mystérieux qui ajoute encore du charme à ce modèle que j'adore.

Mention spéciale pour la règle à calcul Charmé
avatar
Glasdou

Re: Le Chronomat par Tavannes

Message par Glasdou le Mer 06 Avr 2016, 11:10

Je n'étais pas amateur de la Navitimer jusqu'à l'arrivée de celle de François et les explications qu'il nous avait donné. Du coup, je trouve que les versions primitives sont très belles et là, avec cette signature exotique je la trouve encore plus sexy.
Merci pour le partage accord

Contenu sponsorisé

Re: Le Chronomat par Tavannes

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 23 Mar 2017, 23:11