montresmecaniques


Quelques wristshots pris à la boutique JLC de Rome

Partagez

foversta

Quelques wristshots pris à la boutique JLC de Rome

Message par foversta le Mar 30 Aoû 2016, 23:23

Texte original:
http://equationdutemps.blogspot.fr/2016/08/quelques-wristshots-pris-la-boutique.html

C'est bien plus qu'une habitude mais une véritable tradition! A chaque fois que je suis à Rome, je ne manque pas de visiter la boutique Jaeger-Lecoultre située Piazza di Spagna pour avoir le plaisir de revoir l'équipe dirigée par Claudia et faire un tour d'horizon de la collection actuelle de la Manufacture du Sentier. Malgré sa taille relativement modeste, la boutique propose en effet une sélection extrêmement large du catalogue y compris quelques pièces d'exception. Je vous propose donc de découvrir les montres que j'ai photographiées lors de ma visite.

La Geophysic Universal Time est peut-être ma Jaeger-Lecoultre préférée actuellement. J'aime beaucoup la cohérence qui existe entre la seconde morte et la complication. En effet, le comportement de la trotteuse renforce le côté "montre instrument" ce qui n'est pas pour me déplaire. Le diamètre de 41,6mm est relativement important mais il permet de profiter pleinement de la zone centrale de la montre et la lisibilité est ainsi préservée. Une montre idéale... pour voyager dans sa tête à défaut de prendre un vol long-courrier!



La Master Ultra Thin en or rose est une montre paradoxale. A vrai dire, les designers sont partis d'un problème (la taille modeste du mouvement 849A SQ) pour en tirer une opportunité. Le résultat est ainsi spectaculaire et j'aime beaucoup le contraste entre le squelettage et la décoration du mouvement et la zone périphérique. Compte tenu de sa finesse et de sa délicatesse, la montre a une taille perçue supérieure aux 38mm annoncés.



La Master Répétition Minutes est une excellente démonstration des capacités de la Manufacture. Il est difficile d'imaginer que cette montre et la Master Ultra Thin proviennent de la même maison. Si l'une incarne l'approche traditionnelle de l'horlogerie, l'autre est en revanche innovante tant du point de vue technique que du point de vue esthétique. La façon dont le gong est relié au verre pour amplifier le son sans en détériorer la pureté fait maintenant partie du savoir-faire de Jaeger-Lecoultre. Certes, les 44mm de diamètre sont imposants mais le design très contemporain se marie bien avec ce gabarit. J'ai cependant tendance à préférer la Master Grande Tradition Répétition Minutes que je trouve plus raffinée.



La Master Grande Tradition Quantième Perpétuel 8 Jours Squelette remporte la palme du nom le plus long. Mais elle est surtout un des plus beaux QP du marché. Jaeger-Lecoultre est parvenu, malgré le squelettage et les multiples informations sur le cadran, à rendre cette montre lisible. De plus, j'apprécie beaucoup le type de squelettage qui évite le baroque suranné en adoptant un style plus contemporain. Une montre magnifique qui fait oublier son diamètre de 42mm.



Cette Reverso Classic Large Duoface profite de l'Atelier Reverso pour se parer d'un très joli cadran météorite. Le résultat est très séduisant mais la montre demeure toujours bien trop grande à mon goût. La perception de la taille est toujours plus sensible avec une montre de forme.



Le Duométre Sphérotourbillon positionne l'affichage du temps à la droite du cadran. Mais notre regard est immédiatement attiré par le comportement du tourbillon à gauche et l'effet tri-dimensionnel. Ce qui me surprend le plus est sa vitesse. Je me demande même comment une montre de cette taille (42mm) arrive à contenir l'énergie pour obtenir un tel effet pendant une cinquantaine d'heures. Enfin, on a toujours tendance à l'oublier, ce Duomètre propose également l'affichage d'un second fuseau horaire.



La Master Compressor Chronograph Ceramic explore un territoire plus rare chez Jaeger-Lecoultre. Malgré un très beau travail sur le boîtier et une intégration élégante du second fuseau sur le cadran (avec un discret affichage jour/nuit entre les deux sous-cadrans), cette montre peine à me séduire. Peut-être est-ce dû à sa taille imposante et au sentiment que Jaeger-Lecoultre est plus à l'aise dans d'autres styles.



Je trouve que la Reverso Tribute Calendar est une belle réussite de la part de Jaeger-Lecoultre. J'aime beaucoup le contraste entre les deux cadrans avec une préférence avec celui comportant l'affichage jour/nuit que je trouve très graphique. En revanche, une taille inférieure aurait été plus à mon goût.





La Master Geographic est maintenant disponible avec un cadran noir et un bracelet acier. La montre devient moins formelle et ce joli noir met bien en valeur la présentation originale du cadran.



Je souhaitais finir ce tour d'horizon avec ma Reverso préférée: la Reverso Tribute Duoface en acier. La taille, plus modeste, m'apparaît enfin comme parfaite. Les deux cadrans sont réussis et proposent un net contraste permettant de varier les plaisirs. Cette Reverso fut pour moi la belle surprise du SIHH 2016 de la part de Jaeger-Lecoultre.



Un grand merci à Claudia et à son équipe pour leur accueil lors de ma visite.

    La date/heure actuelle est Mer 07 Déc 2016, 11:28