montresmecaniques


[SIHH 2017] Panerai LAB-ID Luminor 1950 Carbotech 3 Days PAM 700

Partagez
avatar
damien colas

[SIHH 2017] Panerai LAB-ID Luminor 1950 Carbotech 3 Days PAM 700

Message par damien colas le Jeu 26 Jan 2017, 10:27

Panerai LAB-ID Luminor 1950 Carbotech 3 Days PAM 700
« Optimisation des possibilités infinies du carbone »

Par Damien Colas, le 26 janvier 2017


Le SIHH étant maintenant passé, rentrons un peu dans les entrailles de la bête, qui avec la BMG-TECH PAM 692 fait partie des points clé de ce SIHH 2017.



La boite

Elle est faite en « CARBOTECH », matériau composite basé sur de la fibre de carbone et introduit par Panerai il y a quelques temps maintenant (sur la PAM 616 – SIHH 2015). Il s’agit donc d’un empilement de feuilles de fibres de carbone visiblement unidirectionnelles (voire aléatoires), noyé dans une matrice PEEK, le tout compressé sous haute pression. L’aspect « brut d’usinage » volontaire, laissant visible toutes les marques liées à la mise en œuvre des composant de la boite. Ce traitement est également appliqué au protège-couronne caractéristique des boites Luminor (et peut-être aussi à la couronne).



Le cadran

Il utilise la construction propre à Panerai, dite « sandwich », utilisée depuis les origines de la marque.
Il est d’un noir très profond, faisant penser au « Vantablack », absorbant 99.965 % de la lumière incidente. Il consiste en un arrangement spécifique de CNT. En réalité il s’agit d’une autre solution, le cadran étant recouvert de nanotubes de carbone, pour une absorption maximale de la lumière et un effet de profondeur exceptionnel, supprimant les reflets.
Revers de la médaille, ce traitement spécifique rend le cadran impossible à marquer, estamper ou graver. Les inscriptions de la marque et du modèle sont donc reportées sur le verre, comme cela se fait de plus en plus.





Les aiguilles

Comme pour le cadran, les aiguilles sont traitées Super-LumiNova bleu, pour un contraste maximum avec le cadran et la boite. Le bleu intense donne un aspect high-tech voire science-fiction à l’ensemble cadran-aiguilles.
Il est à noter que les aiguilles ont une architecture singulière pour une Luminor, se rapprochant plus des aiguilles que l’on retrouve sur les Submersible.


Le mouvement


Plus que pour le reste de la montre, c’est dans le P.3001/C que se trouve la substantifique moelle de l’innovation de la Manufacture Neuchâteloise.
Il est conçu pour fonctionner sans lubrification. Certes, ce n’est pas une première chez Richemont, il y a déjà eu la JLC Extreme LAB 2007, la Cartier ID One et la ID Two, mais la présentation et la conception incorporent de nombreuses nouveautés qu’il est intéressant de détailler.
Du point de vue fonctionnel pur, il dispose d’un balancier de 13.2 mm de diamètre battant à 3 Hz (21'600 alternance/heure). Le mouvement dispose de 3 jours de réserve de marche.
Le mouvement arbore un indicateur de réserve de marche et embarque un « zéro-seconde » pour une synchronisation parfaite lors de la remise à l’heure.


Le mouvement fonctionne avec seulement 4 rubis, tous les autres pivots étant en frottement sec grâce au choix de couple de matériau. Les platines et ponts sont en composite céramique base tantale (carbure de tantale apparemment). Ce matériau a un très faible coefficient de frottement et justifie l’absence de lubrification.
Les roues sont traitées multi-couches, dont la dernière est DLC, tout comme les 4 rubis, notamment sur l’Incabloc, permettant là encore de s’affranchir de lubrification.


L’organe réglant présente lui aussi des nouveautés par rapport à ce que l’on voit d’habitude chez Richemont, à savoir un échappement et une ancre en silicium, avec tous les avantages que l’on connait.

Enfin, les deux barillets sont apparemment également en composite et logent dans un tambour partiellement squeletté. Comme pour le reste du mouvement, l’ensemble est traité DLC, permettant là encore de s’affranchir de lubrification.



Tout ceci permet à Panerai de proposer une garantie 50 ans, certainement plus pour faire le buzz qu’autre chose, mais le nombre en impose quand même !


Pour finir, un wristshot (pas le mien) qui montre que la boite est plus anthracite que vraiment noire, comme pouvait le laisser penser le communiqué de presse Panerai :

[Crédit : Justin Hast - Revolution Watch - https://www.revolution.watch/sihh-2017-panerai-luminor-1950-carbotech-3-days/ ]

Une petite vidéo qui illustre le tout
https://www.youtube.com/watch?v=RfXfMrLGUHM


Références

http://www.watch-insider.com/news/sihh-2017-panerai-luminor-1950-lab-id-carbotech-3-days-49-mm/?mc_cid=1b2be57d5f&mc_eid=f329bf67fd
http://www.panerai.com/fr/collections/editions-speciales/2017/panerai-lab-id_---luminor-1950-carbotech-3-days---49mm_pam00700.html
http://www.panerainovelties.com/en/pam00700/
https://www.hodinkee.com/articles/panerai-lab-id-luminor-1950-carbotech-3-days-49mm-lubricant-free-introducing
http://www.ablogtowatch.com/panerai-lab-id-luminor-1950-carbotech-3-days-watch-50-year-guarantee/
http://www.lacotedesmontres.com/La-montre-Panerai-LAB-ID-Luminor-1950-Carbotech-3-Days-49mm-PAM00700-Une-montre-revolutionnaire-ou-passe-et-futur-se-conjuguent-No_11491.htm

    La date/heure actuelle est Lun 25 Sep 2017, 17:16