montresmecaniques


La Silverstone, une Heuer bien discrète

Noodia
Noodia
Admin

La Silverstone, une Heuer bien discrète Empty La Silverstone, une Heuer bien discrète

Message par Noodia le Dim 24 Juil 2011, 20:22

Pour faire écho à la nouvelle arrivée de Gautier, petite séance de shooting d'une Silverstone au cadran marron, fumé comme ils disaient à l'époque, smoke comme disent les anglo-saxons.

La Silverstone, c'est l'une des icônes 70s de Heuer, la forme TV de sa boite très caractéristique illustre bien la volonté de modernité de la marque, le style de cette montre est très caractéristique (unique ?).

La version bleue, c'est la plus "sport", celle qui incarne Clay Regazzoni, pilote suisse dans les 70s chez Ferrari notamment et image historique de Heuer tout comme Joe Siffert, une affaire horlogère helvétique dans la F1 de l'époque

La Silverstone, une Heuer bien discrète 318237665o

Pour les amateurs, un bel hommage lui est rendu ici, on sent bien l'atmosphère fébrile qui règne alors, le "tout business" n'a pas encore envahi la F1...


On est en plein dans le partenariat Ferrari / Heuer qui durera de 1971 à 1979, la Silverstone jouit incontestablement de l'image de son pilote égérie et de celle de la Scuderia, pas mal comme images, une première même ce partenariat d'une écurie de F1 (surtout celle-là...) avec une "manufacture" horlogère.

La version rouge présente un cadran laqué à la couleur saisissante, cela en fait une montre à la fois très typée et sophistiquée.
Ici, lors d'une rencontre avec quelques amis

La Silverstone, une Heuer bien discrète Dsc02320vl

Pourquoi une version marron ?
Parce que c'est la seule à proposer un cadran soleillé (irisé ?) parmi les 3 versions proposées.
Comme toujours dans les productions Heuer de cette époque, le cadran atteint un niveau de finition tout à fait remarquable comme la montre dans son ensemble d'ailleurs

Aperçu

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4839z

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img48381

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img48461

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img48521

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4845yi

A noter que le cadran est de forme ronde "normale" ,

La Silverstone, une Heuer bien discrète 006yd
Credit : pocketstopwatch.blogspot.com

c'est le réhaut qui donne au cadran sa "forme TV"

La Silverstone, une Heuer bien discrète 0052g
Credit : pocketstopwatch.blogspot.com

Evidemment inspirée par le circuit éponyme, ici dans sa configuration de 1952 à 1974

La Silverstone, une Heuer bien discrète Silverstone1952
Credit : Wikipedia

La Silverstone est apparue est en 1974, c'était l'une des montres des jeunes gens fortunés qui voulaient dégager une allure "branchée", elle sera produite jusqu'en 1978

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4878j

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4867b

et sera proposée à un prix supérieur à celui des Monaco

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4945f

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4948t

Comme beaucoup de ses contemporaines, elle est motorisée par le fameux calibre 12

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4615g

Détail intéressant de ce mouvement, les Calibre 12 présentent généralement un aspect entièrement "doré" comme celui-ci par exemple

La Silverstone, une Heuer bien discrète Dsc01465ts

celui de cette Silverstone présente un aspect argenté, j'ai cherché à savoir pourquoi.

Le Calibre 12 a succédé au calibre 11-I qui était lui-même une évolution du calibre 11 lequel présentait quelques "défauts de jeunesse" (changement de date trop rapide, certains mécanismes trop durs, d’autres utilisant des combinaisons d’alliages trop fragiles) et donc de précisions et de fiabilité d’une manière générale.

Du coup, il n’y avait plus grande évolution possible pour le calibre 12 en dehors : d’une vitesse un peu plus rapide (de 19 800 à 21 600 A/H), renforcer les éléments qui ne l’avaient pas été dans la version 11-I, et enfin le changement de couleur général des pièces passant d’un nickel argenté au doré.

Lorsque le stock de pièces dorées est venu à manquer, compte tenu des difficultés financières des années 70, Heuer a décidé de terminer le stock assez important de pièces identiques mais argentées qui lui restait pour assembler ses calibres 12, donnant des calibres 12 de couleur généralement argentée. Les pièces frappées du calibre 11 étaient donc refrappées pour porter la référence du calibre 12.
Comme souvent, il n'y a pas de de logique précise pour la production de ces mouvements particuliers et cela ne permet pas de dater plus ou moins précisément la date de fabrication de la montre. On estime que 20 à 25% des calibres 12 ont été assemblés de la sorte.

Source : OnTheDash ainsi que des compléments d'informations apportés par Hans Schrag, Directeur Technique de Heuer pour les US jusqu'à la moitié des années 90 et proche de OnTheDash

Curieusement selon moi, le version marron était la moins prisée des collectionneurs, une tendance qui semble s'être inversée l'an dernier confirmée par la plus haute enchère (avec la bleue) adjugée à celle de Arno Haslinger pendant la vente de sa collection en novembre dernier à 9000 £ (quand même...).

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4933w

La Silverstone, une Heuer bien discrète Img4850t

A noter enfin qu'elle se porte aussi sur certaines versions de bracelets acier dont celui-ci qu'elle partage avec les Monaco de la même époque

ici, avec quelques copines

La Silverstone, une Heuer bien discrète Dsc00982u

Un certain nombre de collectionneurs "Senior" n'ont que peu voire pas d'attirance pour ces modèles très typés 70, on peut les comprendre, cette montre est très (trop ?) typée et a des dimensions qui peuvent paraître rebutantes.
Elle est pourtant l'incarnation de l'un des moteurs essentiels de la collection des vintage Heuer et de l'engouement actuel qu'elle connait en particulier en Grande-Bretagne et en Italie.
Le lien de la Silverstone avec le monde de la course automobile - qui vivait encore de véritables heures héroïques et épiques - et avec Ferrari est très fort et les "tiffosi chics" ne s'y trompent pas.
Je dirais que la Silverstone est une Monaco plus subtile, une sorte "d'understatement" des Heuer 70.
La réédition n'aura pas eu je crois le succès escompté, dommage pour Tag, tant mieux pour les collectionneurs ?

Cette Silverstone est ma première vintage Heuer, et ma première montre vintage, c'est peu dire que je lui porte un attachement très particulier

Et une petite série de "wrist shots" en guise d'épilogue

La Silverstone, une Heuer bien discrète Imag2191

La Silverstone, une Heuer bien discrète Imag2190

La Silverstone, une Heuer bien discrète Dsc00945uk

A+

Laurent

Les commentaires et questions c'est ici !

    La date/heure actuelle est Jeu 23 Jan 2020, 05:52