montresmecaniques


Eberhard, une autre méconnue

Partagez
avatar
Noodia
Admin

Eberhard, une autre méconnue

Message par Noodia le Mar 13 Déc 2011, 23:07

Fondée en 1887 à La Chaux-de-Fonds par Georges-Emile Eberhard, la maison Eberhard & Co a toujours été mue par la passion de la précision et la mesure des temps réalisés dans les compétitions sportives, sa spécialité devient rapidement les montres de précision et les chronographes.
En 1919 ses fils George et Maurice prennent la suite et la même année sort le premier chronographe bracelet de la marque. Eberhard ne fabrique pas ses ébauches mais se fournit auprès des spécialistes en la matière selon un cahier des charges bien précis.
Eberhard devient ainsi le fournisseur officiel de la plupart des constructeurs automobiles italiens jusque dans les années 30.
A partir de 1929, Eberhard devient également la manufacture officielle de la Marine Royale Italienne fournissant un nombre important de garde temps pour les officiers de Marine.
Poursuivant le développement de ses montres sportives, Eberhard aurait créé le premier chronographe à deux poussoirs en 1935.
En 1938 Eberhard propose pour la première fois un chronographe bracelet avec compteur d’heures et nombreuses sont les autres innovations parfois oubliées développées par cette manufacture.
En 1942, Maurice Eberhard devient l’unique propriétaire de la manufacture, accablé par la mort accidentelle de sa fille dans un accident de voiture, il vend la manufacture en 1962.

Plusieurs modèles étonnants jalonnent l’histoire d’Eberhard, en voici quelques uns.

L’EXTRA-FORT

L’Extra-Fort est un chronomètre proposé dès 1935, motorisé par un le Calibre 1600, il jouit d’une grande popularité, ce calibre est en effet le premier à intégrer une glissoire que l’on actionne par le poussoir du bas permettant d’arrêter et de reprendre la marche du chronographe à sa guise.

Quelques exemplaires de la gamme qui a été proposée une trentaine d’années (!!!) que j’ai tenté de classer par ordre chronologique









Un exemplaire intéressant avec la glace s’ouvrant « comme une vitrine »



Un exemplaire plus tardif, vraisemblablement du début des années 50 époque où l’Extra-Fort est désormais motorisé par le Calibre 310/8 développé par Dépraz et Cie, un mouvement avec roue à colonne dont toutes les pièces sont anglées.



Une variante




Autre modèle porteur d’une innovation technique, le CONTODAT.

Alors qu’il est généralement accepté que la Heuer Carrera Dato très en vogue en ce moment (ref 3147 – Cal. Landeron 189) est le premier chronographe à date



La réalité en attribue en fait l’innovation à Eberhard avec son Contodat.



Proposé dès 1957, le Contodat est motorisé par le Cal. 310/82 qui est une évolution du 310/8 et est équipé de la date sous la forme d’un guichet à 6 h.





Quelques variantes

Une très jolie



Une autre plus… discutable



Autre modèle intéressant, le SCIENTIGRAF





Une montre anti-magnétique lancée au début des années 60, regardez moi cette « gueule » !





Pour suivre, une plongeuse typée, la SCAFOGRAF







Qui sera déclinée dans plusieurs versions plongeant de 200 à 1000 mètres

La version plus emblématique appelée la 200



Avec ses index vraiment étonnants





Et sa boite qui ne l’est pas moins





Une variante à la présentation plus classique mais assez réussie





Une autre surement plus tardive affichant 44 mm de diamètre, je vous laisse apprécier



Pour suivre, le modèle qui a valu que je me perde des heures sur le Net à la recherche d’infos, le CONTOGRAF

Produit à partir du début des années 60 pendant une dizaine d’années, le Contograf est un chrono étanche à fond vissé. Calibre Eberhard 310/82 évolution du calibre 14000.

Ici dans sa première version à aiguilles dauphine









Le Contograf est aussi appelé « Pino Mariella » par certains collectionneurs italiens amateurs de voitures.
Pino Mariella était un pilote de F3 et de Rallye dans les années 60 qui a connu un certain succès d’estime, le Contograf était son chrono.



Pino Mariella, à droite sur la photo





Et ici avec une voiture bien de chez nous

Ici dans une deuxième version, le Contograf avec aiguilles batons sublimé par les superbes photos de GVM, collectionneur italien passionné qui a inspiré nombre de mes engouements horlogers







Détail du correcteur de date situé à 9h, un détail inhabituel sur ce type de chrono





Ce chrono est une véritable tuerie !



Les index, les aiguilles, le logo très typé art déco, la boite parfaitement proportionnée et la très grande rareté, un must absolu de la collection de chronos vintage



A noter aussi une version avec dial silver



Brochure d’époque



Et price list



Et pour finir, pour les esthètes à droite, un chrono à rattrapante des années 40 qui m’a également bouleversé



En synthèse, une manufacture très innovante avec une vraie légitimité dans le monde marin, scientifique et automobile.
Le retrait prématuré de Maurice Eberhard est peut-être la cause que ses productions soient peu courante, elles ne semblent pas en tout cas avoir été produites en masse.
L’Italie ayant toujours été un client de prédilection pour la manufacture, les collectionneurs italiens n’ont jamais cessés de les apprécier, comme souvent les collectionneurs transalpins aiment les montres esthétiques et rares.
Je devrais penser un jour à m’y expatrier...
avatar
gautier

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par gautier le Mer 14 Déc 2011, 09:49

Superbe post Laurent...

Tu as le secret pour nous denicher des trucs de folies et nous en raconter l'histoire <:i
Encore une belle page d'histoire....
avatar
manu

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par manu le Mer 14 Déc 2011, 09:59

merci pour cet interessant post qui sort de l'ombre une marque dont je ne connaissais,en vintage,que l'extrafort.

le contograph silver est accord

avatar
cisco

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par cisco le Mer 14 Déc 2011, 10:21

Bravo Laurent tu t'es tapé un boulot que je n'ai jamais pris la peine de faire Embarassed même si je me suis un peu intéressé à la marque, il y a quelques temps.
Je voulais un chrono Eberhard en or jaune à fond noir et ouverture sur le devant, mais le prix demandé à ce moment là était complètement en dehors des réalités du marché amha. Je me suis rabattu par la suite sur la ... Waldan.

Un très grand merci pour ce post! Une marque très apprécié et collectionnée des italiens en effet, je comprends mieux pourquoi avec ton post.

Je connaissais, les Extra Fort, la Contodat le premier chronographe à date (jamais entendu parlé d'Heuer pour ca What a Face ) , et vaguement les Scafograf mais j'ignorais le Scientigraf qui est superbe drunken .

Tous les chronos anciens ont des calibres manuels très sympathiques avec une belle finition, je ne sais plus leur origine, il doit y avoir du Valjoux là dessous mais seul Eberhard les a utilisés à ma connaissance.
Leurs rattrapante est aussi signé Valjoux, un 55 en général en 42mm, une magnifique pièce et c'est assez rare car les rattrapantes sont plutôt des Venus en général dans les autres marques.

Ce qui surprend ce sont des tailles très larges même pour l'époque beaucoup d'extra fort sont en 40mm (même si ce n'es tpas le cas sur ton catalogue What a Face ) Ca leur donne une belle impression de finesse au porté, alors que la plupart des chronos ne dépassait pas les 36/38mm.

Une TRES jolie marque, méconnue, merci encore accord !
avatar
S-tête

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par S-tête le Mer 14 Déc 2011, 11:09

Beau sujet, jolies photos qui rend honneur à l'une des manufactures les plus impliquées dans la fabrication des chronographes de son époque, cette firme dans ses meilleures années avait autant de prestige que Rolex, c'est peu dire qu'elle était fort appréciée!


Les ébauches utilisées par Eberhard sont effectivement en grande partie issu de la manufacture de mouvements Valjoux de l'époque.

Cordialement
avatar
Invité
Invité

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par Invité le Mer 14 Déc 2011, 17:22

Ah l'effet "GVM" drunken

Merci pour cette présentation complète accord

J'ai toujours été surpris par l'engouement suscité par cette marque chez nos amis transalpin, alors que dans nos contrées, ainsi que chez les anglo-saxons, elle n'inspire qu'un intérêt très restreint scratch

J'avais lu d'ailleurs à ce propos ->ce sujet<- sur TZ-UK qui en dit long...

Pourtant des modèles tels que la Scientigraf (whouh !!!! ) ou la Scafograf 300, par exemple, méritent ô combien plus qu'un simple arrêt sur image !!!!

Bref, j'adore quand le vintage est à l'honneur, et là, je suis amplement servi <:i

Merci Wink
avatar
XX-FF

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par XX-FF le Mer 14 Déc 2011, 18:00

Merci pour la présentation accord accord <:i <:i .Une grande marque malheureusement très, trop confidentielle.
La "Scientigraf" et la "Scafograf" deux montres que je recherche.
J'ai eu ce chrono "Extra fort" or diamètre de mémoire vers les 40 mm.

avatar
jef33

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par jef33 le Mer 14 Déc 2011, 20:14

C'est délice noodia

merci

XX-FF la confidentialité offre certain avantages pour les collectionneurs Smile

t'ain le chronodato silver il fait mal, très mal
avatar
p@trice

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par p@trice le Sam 17 Déc 2011, 10:58

Quel post merveilleux Laurent !

Eberhard est effectivement comme tu le soulignes peu connue en France contrairement en Italie, c'est bien dommage car les belles réf. ne manquent pas !

" Bien dommage " ... Mais Jef33 a raison, il faut parfois un peu de confidentialité pour dénicher la perle rare ...

Le retiendrai pour ma part le chronographe Contograph notamment celui équipé de ces superbes aiguilles dauphine, la date est noire/rouge me semble t il, c'est également un élément qui me parle i


credit Noodia

Merci infiniment Laurent !


_________________
XII
avatar
Invité
Invité

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par Invité le Jeu 22 Déc 2011, 15:04

Merci Laurent pour le rappel de ces belles oubliées.

J'adore celle-ci :



Une Milgauss d'esthète.

Et aussi cette plongeuse :



Encore de quoi monitorer Laurent ! clown
avatar
S-tête

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par S-tête le Jeu 22 Déc 2011, 18:51

Bonsoir

Voici 2 autres chronographes intéressants à mon humble avis, tout d'abord un monopoussoir qui est un des premiers chronographes a avoir été produit par la maison

credit photos à l'intérieur des photos





Ensuite un chronographe calendrier complet( triple quantième) que pour ma part je trouve assez chouette!
credit photo: virtuel-antiquité.com







avatar
cisco

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par cisco le Jeu 22 Déc 2011, 19:48

Joli le monopoussoir, le calendrier complet c'est vriament pas courant par contre chez eberhard, merci de la découverte. <:i
avatar
S-tête

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par S-tête le Ven 23 Déc 2011, 11:25

cisco a écrit:Joli le monopoussoir, le calendrier complet c'est vriament pas courant par contre chez eberhard, merci de la découverte. <:i

De rien, le plaisir du partage!

Cordialement
avatar
Noodia
Admin

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par Noodia le Ven 23 Déc 2011, 17:23

Je me doutais que des exemplaires tels que la Scientograg ou la Scafograf allumeraient le flamme de certains par ici.
Pour ce qui me concerne, comme Patrice, je jetterais bien mon dévolu sur la Contograf.
Ces exemplaires représentent toutefois la deuxième partie de l'histoire de la firme où comme beaucoup d'autres elle s'est concentrée essentiellement sur les "toolwatches" même si on peut dire que celles d'Eberhard outre le fait qu'elles soient peu courantes ont une forte personnalité qui leur est propre.

Merci pour vos commentaires,
François, j'ai effectivement retrouvé quelques unes de tes interventions sur la marque ici et là, comme souvent d'ailleurs Wink

Merci aussi à S-Tête pour ces contributions.

Une marque confidentielle certes, avec des exemplaires attractifs mais dont certains sont particulièrement difficiles à dénicher en s'assurant que la belle que l'on puisse trouver soit complète et conforme... une belle manuf vintage qui se mérite donc.
avatar
nicola1960

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par nicola1960 le Dim 01 Déc 2013, 14:54

Noodia a écrit:
...
La réalité en attribue en fait l’innovation à Eberhard avec son Contodat.



Proposé dès 1957, le Contodat est motorisé par le Cal. 310/82 qui est une évolution du 310/8 et est équipé de la date sous la forme d’un guichet à 6 h.




...

Buon pomeriggio a tutti.Smile 

Questo è il mio primo messaggio nel Forum.Smile 

Mi permetto soltanto di ricordare che il primo calibro del cronografo Eberhard Contodat è il 14001.study 


Bonjour à tous. Smile

Ceci est mon premier message dans le forum. Smile

Permettez-moi de mentionner que le premier calibre chronographe Eberhard Contodat est 14001. study 


http://orologi.forumfree.it/?t=64689531
avatar
p@trice

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par p@trice le Dim 01 Déc 2013, 15:42

credit Nicola1960

Splendide Nicola cheers


_________________
XII
avatar
cisco

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par cisco le Dim 01 Déc 2013, 15:45

Merci pour ces précisions !accord 
avatar
moonphase

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par moonphase le Dim 01 Déc 2013, 15:48

Bellissima Eberhard Nicola accord  and welcome aboard trinque 

avatar
nicola1960

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par nicola1960 le Dim 01 Déc 2013, 17:41

p@trice a écrit:
credit Nicola1960

Splendide Nicola cheers



moonphase a écrit:Bellissima Eberhard Nicola accord  and welcome aboard trinque 


Grazie. carton_rouge 






Z'

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par Z' le Dim 01 Déc 2013, 18:52

Magnifique Nicola!
And really welcome here. Such an honour…

J'ajoute à ce thread mon humble Extra Fort, cal. 14000.
Merci pour ton article passionnant sur Orologi Passioni sur l'histoire et la beauté cachée du cal. 14000.
Un article véritablement fascinant.

http://orologi.forumfree.it/?t=51271881

Z'

avatar
nicola1960

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par nicola1960 le Dim 01 Déc 2013, 19:17

Z' a écrit:Magnifique Nicola!
And really welcome here. Such an honour…

J'ajoute à ce thread mon humble Extra Fort, cal. 14000.
Merci pour ton article passionnant sur Orologi Passioni sur l'histoire et la beauté cachée du cal. 14000.
Un article véritablement fascinant.

http://orologi.forumfree.it/?t=51271881

Z'



Grazie. Wink 

Sei sicuro che non è un calibro Eberhard 1600 (Valjoux 65) ? Rolling Eyes 

Etes-vous sûr que ce n'est pas un calibre Eberhard 1600 (Valjoux 65) ? Rolling Eyes 

http://orologi.forumfree.it/?t=66209487

Z'

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par Z' le Dim 01 Déc 2013, 19:46

nicola1960 a écrit:

Z' a écrit:Magnifique Nicola!
And really welcome here. Such an honour…

J'ajoute à ce thread mon humble Extra Fort, cal. 14000.
Merci pour ton article passionnant sur Orologi Passioni sur l'histoire et la beauté cachée du cal. 14000.
Un article véritablement fascinant.

http://orologi.forumfree.it/?t=51271881

Z'




Grazie. Wink 

Sei sicuro che non è un calibro Eberhard 1600 (Valjoux 65) ? Rolling Eyes 

Etes-vous sûr que ce n'est pas un calibre Eberhard 1600 (Valjoux 65) ? Rolling Eyes 

http://orologi.forumfree.it/?t=66209487

Non, je ne suis sur de rien. Very Happy 
En fait vous avez tout a fait raison. J'ai été un peu vite en besogne. C'est un 1600, merci.
Votre comparaison est simplement magnifique:


Une petite photo du mouvement.


Encore un tout grand merci!
Z'
avatar
moonphase

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par moonphase le Dim 01 Déc 2013, 21:00

Ma contribution , juste arrivée d'Italie pour complèter la galerie Wink 


Thanks a lot Nicola , so this one is a 16000 caliber ...

avatar
Noodia
Admin

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par Noodia le Dim 01 Déc 2013, 21:15

Z' a écrit:



ça c'est de la tof de collectionneur vintage

Contenu sponsorisé

Re: Eberhard, une autre méconnue

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 19 Jan 2019, 20:46