montresmecaniques


Ma "petite" dernière Breitling 809

Partagez
avatar
cisco

Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cisco le Jeu 02 Avr 2015, 23:24

Alors que je ne regardai que la haute horlogerie vintage d'un oeil assez lointain, tout s'est enchainé de manière imprévue et à une vitesse.... supersonique Very Happy

J'ai toujours aimé les Breitling et les Navitimer vintage les premières "AOPA" en particulier. L'essai à Parme d'une sublime Navitimer en valjoux 72 a été comme une Madeleine de Proust, je me suis rappelé que ma première montre était une Breitling même si je ne l'ai jamais vraiment aimé, qu'un de mes premier coup de coeur fut pendant mes études la Navitimer d'un voisin de classe (une Montbrillant à phase de lune alors que je ne connaissai rien aux montres) alors quand cette Cosmonaute s'est présenté, il fallait que je la tente. C'est chose faite et quel bonheur d'avoir une telle montre.

La revue est là, c'est long mais comme on parle peu de Breitling c'était intéressant de revenir sur la marque et ses fondations, à celà s'ajoute l'histoire spatiale.
cliquez-ici



mais on ne parle ici Smile
avatar
samos

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par samos le Ven 03 Avr 2015, 10:52

Super revue et super montre, je ne connaissais pas cette combo lunette perlée / cadran 24h, la patine est magnifique : Bravo l'ami!!!!
avatar
zetiabo

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par zetiabo le Ven 03 Avr 2015, 14:38

Bonjour, nouveau de passage ici, un grand merci @ Cisco pour la splendide revue de la Cosmonaute…

Beaucoup de choses passionnantes découverte au fil de la lecture…
Bref japonais

Concernant votre interrogation :

Cisco a écrit:Et là ca vous saute peut être aux yeux mais c'est tout de même surprenant pour ne pas dire aberrant que Breitling dépose ce nom de "cosmonaute".
Il parait invraisemblable dans le contexte de la guerre froide et de la course à l'espace que Breitling n'ait pas estampillé sa montre du nom "astronaute" (nom d'origine francaise, celui utilisé par les américains), plutôt que "cosmonaute" (nom des soviétiques tout juste inventé). La version existera sans l'écriture cosmonaute sur le cadran sûrement pour la vendre aux US. apparemment le nom d'astronaute n'avait pas encore été popularisé par les américains et le nom cosmonaute était le nom utilisé en Europe à ce moment. Sinon je n'ai pas d'explication à cette bizarrerie de langage.


Peut être un élément de réponse avec la Bulova accutron Astronaut…
Astronaut, devant à mon sens être déposé aux US par Bulova… De plus étant aussi sur les rangs pour la course à l'espace…
Astronaut

La lunette perlée… là encore un sujet passionnant… J'ai encore découvert un truc…

Merci pour ce bon moment…
avatar
cedric38

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cedric38 le Ven 03 Avr 2015, 21:38

Quelle revue, non mais quelle revue... Charmé japonais

In my face Cisco, il y a tout : des photos au poil, une documentation de folie, une montre M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E

Merci à toi
avatar
loi

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par loi le Ven 03 Avr 2015, 22:43

Superbe, quel Revue What a Face
Comme je l'avais dit en face, pour moi difficile de me faire aux 24h, mais sans nul doute une belle montre, félicitations cheers
avatar
Io8194

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par Io8194 le Ven 03 Avr 2015, 22:54

Bravo! Je te tire mon chapeau pour ta superbe revue! Quelle montre! Vraiment superbe. A mon avis de nombreuses Breitling sont encore sous-valorisées comme la 806.
Merci beaucoup et super compliments.

Z'

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par Z' le Sam 04 Avr 2015, 03:46

Merci cisco, quel plaisir!
Tu nous esquisses et nous offres à creuser une bonne partie de l'histoire de Breitling pour ensuite nous inviter à redécouvrir une partie peut-être moins connue de la conquête de l'espace. Quel magnifique toile de fond avant de partir à la découverte de ta montre... Je me suis vraiment régalé. Tu démontres une fois de plus que derrière certaines de ces montres qui nous passionnent et nous hantent, de petites histoires se mêlent à la grande histoire.
Je te pardonnes Very Happy  d'avoir passé sous silence la naissance du premier chronographe panda et du premier chronographe de plongée... En effet Breitling est décidément une grande marque. De là à dire que c'est la plus grande...   clown   tu sais que mon choix irait pour une manufacture et non un établisseur. Very Happy  

Et dire que j'ai jusqu'ici été hermétique au charme de ces grandes montres.    Je dois t'avouer que je les trouvais illisibles, surchargées et presque trop typées. Maintenant j'aspire véritablement à faire bientôt la connaissance de cette montre in the metal. Ses différentes échelles et règle à calcul avaient forcément du sens dans le contexte de l'aviation d'après-guerre et partant ce Cosmographe constitue sans aucun doute le couronnement, le nec plus ultra de ces Navitimers. J'y vois bien des détails qui maintenant m'interpellent. Ces fameux lumes disposés comme des grains de riz dans une grande poêle Charmé , ces écritures emblématiques, cette lunette couronnée si particulière - on dirait comme l'ourlet d'une belle tarte  clown  , de belles aiguilles et un fort beau boîtier fin à cornes biseautées. Côté mouvement rien à redire, c'est du Breitling/ un bon tracteur Venus. C'est aussi là que l'on voit la montre-outil. Je note que le tien semble être en fort bel état.  accord
Le tout dépassant allègrement la somme de tous ces détails, une pièce grande et fine, une montre qui foisonne de détails et nous donne à comprendre une belle page de l'histoire de la navigation aérienne et de la conquête de l'espace. Un vrai morceau d'histoire.

Alors, la montre de Scott Carpenter?
Moi j'y crois!

Encore merci pour ta superbe revue gargantuesque

Z'
avatar
cisco

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cisco le Sam 04 Avr 2015, 18:09

zetiabo a écrit:Bonjour, nouveau de passage ici, un grand merci @ Cisco pour la splendide revue de la Cosmonaute…

Beaucoup de choses passionnantes découverte au fil de la lecture…
Bref japonais
Concernant votre interrogation :



Cisco a écrit:Et là ca vous saute peut être aux yeux mais c'est tout de même surprenant pour ne pas dire aberrant que Breitling dépose ce nom de "cosmonaute".
Il parait invraisemblable dans le contexte de la guerre froide et de la course à l'espace que Breitling n'ait pas estampillé sa montre du nom "astronaute" (nom d'origine francaise, celui utilisé par les américains), plutôt que "cosmonaute" (nom des soviétiques tout juste inventé). La version existera sans l'écriture cosmonaute sur le cadran sûrement pour la vendre aux US. apparemment le nom d'astronaute n'avait pas encore été popularisé par les américains et le nom cosmonaute était le nom utilisé en Europe à ce moment. Sinon je n'ai pas d'explication à cette bizarrerie de langage.



Peut être un élément de réponse avec la Bulova accutron Astronaut…
Astronaut, devant à mon sens être déposé aux US par Bulova… De plus étant aussi sur les rangs pour la course à l'espace…
Astronaut
La lunette perlée… là encore un sujet passionnant… J'ai encore découvert un truc…

Merci pour ce bon moment…



haaa bienvenue et merci beaucoup  cheers c'est une piste qui me parait bien plus valable que mon hypothèse, il y a plusieurs photos de Carpenter avec une Bulova en effet ! On va se tutoyer, c'est la convention sur les forums. Smile
J'éditerai ma revue avec cette piste !




loi a écrit:Superbe, quel Revue What a Face
Comme je l'avais dit en face, pour moi difficile de me faire aux 24h, mais sans nul doute une belle montre, félicitations cheers


Merci Loic Smile
Pour lire l'heure rapidement il y a mieux qu'une cosmonaute c'est évident  Laughing , entre le cadran chargé et l'indication des heures qui n'est pas naturelle, il faut prendre le temps de quelques secondes pour lire l'heure. Pas très intuitif mais après quelques jours je commence à m'y faire et puis s'y attarder plus longuement n'est pas un mal  Charmé




Io8194 a écrit:Bravo! Je te tire mon chapeau pour ta superbe revue! Quelle montre! Vraiment superbe. A mon avis de nombreuses Breitling sont encore sous-valorisées comme la 806.
Merci beaucoup et super compliments.


Mille Grazie Frederico Very Happy
Je pense aussi que Breitling mérite mieux, les Navitimers 806 ont été parmi les premières montres collectionnées à juste titre. Ce sont des icônes comme la Speed ou le Daytona, et une 806 "AOPA" me retourne à chaque fois. 6263 , CK2998, 806 "petites perles", pas besoin de citer les marques pour comprendre ce que c'est. Un trio d'icones avec chacune une personnalité et un style différent.
Je pense qu'on a simplement moins vues les Navitimers ces dernières années, mais on ne peut pas passer à côté d'un point de vue esthétique et historique.
La  809 est encore quelque chose de particulier, la version à lunette large en terme d'esthétique; d'histoire et de rareté, c'est un peu la version ultime.



Z' a écrit:Merci cisco, quel plaisir!


Ha je suis content que tu te sois régalé, comme d'habitude une réponse en profondeur qui appelle à la discussion passionnée... entre gentlemen Very Happy



Z' a écrit:Tu nous esquisses et nous offres à creuser une bonne partie de l'histoire de Breitling pour ensuite nous inviter à redécouvrir une partie peut-être moins connue de la conquête de l'espace. Quel magnifique toile de fond avant de partir à la découverte de ta montre... Je me suis vraiment régalé. Tu démontres une fois de plus que derrière certaines de ces montres qui nous passionnent et nous hantent, de petites histoires se mêlent à la grande histoire.


Breitling mérite bien de reprendre sa longue histoire et sur cette montre on ne peut pas passer à côté, la "space race" est un épisode important de l'histoire du XXème sièce et de la guerre froide. Elle donne le contexte et l'explication aux spécificités de cette Navitimer particulière.



Z' a écrit:Je te pardonnes Very Happy  d'avoir passé sous silence la naissance du premier chronographe panda et du premier chronographe de plongée... En effet Breitling est décidément une grande marque. De là à dire que c'est la plus grande...   clown   tu sais que mon choix irait pour une manufacture et non un établisseur. Very Happy  


Je n'ai pas dit que c'est la plus grande, j'ai dit que c'était LA marque des chronographes dans MON esprit.. esprit biaisé bien évidemment Very Happy

En terme de calibre de chronographe, Longines est la marque qui s'impose aussi à mes yeux par le 13.33 , 13zn, 30 CH par la combinaison de technique et de finition.
Mais Longines ne faisait pas exclusivement des chronographes; leurs spécialités comprenaient aussi la chronométrie, et des montres d'aviation comme les Weems sous ses différentes formes. Longines a un spectre large, Breitling est plus centré sur les chronographes dans son histoire.

C'était une manufacture d'ailleurs avant de passer chez Landeron puis Venus. (premier lien invenit et Fecit qui devrait t'intéresser fortement d'un point de vue historique Wink ).
Universal Genève par exemple peut aussi prétendre à ce titre, les différents compax, leurs fonctionnement, l'ajout de complication ou d'indication de cadrans pour répondre à certaines demandes (le Film Compax pour le cinema en est un exemple étonnant).
Heuer a une longue histoire de spécialistes, l'expansion est plus tardive mais c'est aussi un spécialiste.

On pourra discuter longuement de ces sujets qui n'ont jamais de fin, chacun y verra ce qui l'intéresse le plus, ce sera avec plaisir.



Z' a écrit:Et dire que j'ai jusqu'ici été hermétique au charme de ces grandes montres.    Je dois t'avouer que je les trouvais illisibles, surchargées et presque trop typées. Maintenant j'aspire véritablement à faire bientôt la connaissance de cette montre in the metal. Ses différentes échelles et règle à calcul avaient forcément du sens dans le contexte de l'aviation d'après-guerre et partant ce Cosmographe constitue sans aucun doute le couronnement, le nec plus ultra de ces Navitimers. J'y vois bien des détails qui maintenant m'interpellent. Ces fameux lumes disposés comme des grains de riz dans une grande poêle Charmé , ces écritures emblématiques, cette lunette couronnée si particulière - on dirait comme l'ourlet d'une belle tarte  clown  , de belles aiguilles et un fort beau boîtier fin à cornes biseautées.


Du trio "Dayto", "Speed", "Navi", la Navitimer est sûrement la plus typée. Le cadran et la lunette perlée ne sont pas facile d'accès en photo. Pourtant irl le charme agit directement (en tout cas sur moi) et c'est celle qui me parle le plus. J'ai la même chose avec la Fifty Fathoms, en photo pas grand chose ne se passe... mais irl elle me retourne.
Et Cosmonaute, pas cosmographe... garnement  clown


Z' a écrit: Côté mouvement rien à redire, c'est du Breitling/ un bon tracteur Venus. C'est aussi là que l'on voit la montre-outil. Je note que le tien semble être en fort bel état.  accord

La photo n'est pas celle de mon Venus mais celle d'une 806 restaurée par Loupe à l'oeil (cédité en dessous), le mien est en moins bon état (mais il marche parfaitement)



Z' a écrit:
Le tout dépassant allègrement la somme de tous ces détails, une pièce grande et fine, une montre qui foisonne de détails et nous donne à comprendre une belle page de l'histoire de la navigation aérienne et de la conquête de l'espace. Un vrai morceau d'histoire.
Alors, la montre de Scott Carpenter?
Moi j'y crois!
Encore merci pour ta superbe revue gargantuesque
Z'


Merci Z' Very Happy
avatar
8ball

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par 8ball le Dim 05 Avr 2015, 13:43

Bravo pour cette revue, une très belle revue à tiroir comme je les aime : l'histoire d'une montre, d'une gamme naissante, son inscription dans l'histoire de l'horlogerie et sa résonance avec une époque de pionniers. accord

C'est peu dire que j' Charmé ce modèle Cosmonaute originel, l'un des plus attirants de mon point de vue de la gamme Navitimer au sens large, même si je n'ai jamais eu l'occasion d'en avoir un en main. Il passe avec mention tous mes critères d'intérêt.

Je ne peux donc qu'approuver ton choix, qui ne me surprend pas dans l'absolu. En revanche, il m'étonne un peu plus dans le cadre d'une acquisition personnelle étant données la taille de ton poignet et tes positions récentes. Mais d'un autre côté, plus grand chose ne devrait m'étonner depuis que j'ai appris que Joey Starr était un follower de FGB et de watchfred sur Instagram !

Sinon, petite question concernant ton exemplaire : envisages-tu un nettoyage soigné du cadran ? Car si la patine ne me dérange pas sur ces montres à destination sportive ou professionnelle, il me semble dans ton cas qu'il y a un peu plus que de la patine.
avatar
MattS

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par MattS le Dim 05 Avr 2015, 17:07

Bravo et merci!...pour la montre et pour la revue comme on les aime et qui se font de plus en plus rares en ces temps de désaffection des fora!!!...
Parce que rien ne remplace une vraie revue bien documentée!!!...
Pour la montre évidemment ça me parle!...une toolwatch, une vintage, de la patine, une grande ouverture, une histoire!...pour moi ça coche toutes les cases!...d'ailleurs ma dernière acquisition est une Breitling pilote 765CP!...dans l même esprit un Navitimer pourrait venir compléter la famille!..
Moi aussi un peu étonné de ton choix par rapport à la taille mais rien n'empêche l'éclectisme!
Alors maintenant, une seule chose à dire, Enjoy!!!...je serais peut être de passage prochainement par chez toi, je te fais signe si on arrive à se croiser...
Matt
avatar
cisco

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cisco le Dim 05 Avr 2015, 19:32

8ball a écrit:Bravo pour cette revue, une très belle revue à tiroir comme je les aime : l'histoire d'une montre, d'une gamme naissante, son inscription dans l'histoire de l'horlogerie et sa résonance avec une époque de pionniers. accord

C'est peu dire que j' Charmé ce modèle Cosmonaute originel, l'un des plus attirants de mon point de vue de la gamme Navitimer au sens large, même si je n'ai jamais eu l'occasion d'en avoir un en main. Il passe avec mention tous mes critères d'intérêt.




Merci Christophe pour ton commentaire et ton appréciation ! c'est de mon point de vue le graal des Navitimers... j'adore les premières aussi avec leurs petites perles terriblement élégantes. Mais celle ci , avec sa présence, son histoire et sa rareté, est dans une sphère particulière.




8ball a écrit:Je ne peux donc qu'approuver ton choix, qui ne me surprend pas dans l'absolu. En revanche, il m'étonne un peu plus dans le cadre d'une acquisition personnelle étant données la taille de ton poignet et tes positions récentes. Mais d'un autre côté, plus grand chose ne devrait m'étonner depuis que j'ai appris que Joey Starr était un follower de FGB et de watchfred sur Instagram !



Enorme   lol!  lol!  lol!  
C'est arrivé très vite, c'est un amour de jeunesse qui est ressorti. J'ai expliqué en haut du post ici une conjonction d'éléments qui ont fait ma décision.
Et je suis, comme toi, assez sensible sur le critère de rareté.




8ball a écrit:
Sinon, petite question concernant ton exemplaire : envisages-tu un nettoyage soigné du cadran ? Car si la patine ne me dérange pas sur ces montres à destination sportive ou professionnelle, il me semble dans ton cas qu'il y a un peu plus que de la patine.



Tu soulèves le point qui me pose question pour le moment.
Oui le cadran est marqué avec des taches le long de l'échelle logarithmique, une règle à calcul avec du gris et du vert, certains chiffres effacés.
On est loin du NOS c'est le moins que l'on puisse dire. Avant d'avoir la montre en main je pensai la faire nettoyer et peut être relumer par un artisan qualifié.
Maintenant que je l'ai en main, cette amusante coïncidence avec LA montre de l'espace me donne envie de la garder telle quelle, ne rien changer ni le gros lume imprécis, ni même l'oxydation à la base des poussoirs.
Je suis passé d'un extrême à l'autre en peu de temps il est donc urgent d'attendre et de prendre le temps de la réflexion, je n'ai pas encore tranché.




MattS a écrit:Bravo et merci!...pour la montre et pour la revue comme on les aime et qui se font de plus en plus rares en ces temps de désaffection des fora!!!...
Parce que rien ne remplace une vraie revue bien documentée!!!...



Les différents supports sont complémentaires et ont des durées différentes, certaines choses sont instantanées d'autres ont des durées de vie plus longues et donnent de la matière. je manque l'instantané mais je vous suis avec plaisir
I'm watching you  Wink




MattS a écrit:Pour la montre évidemment ça me parle!...une toolwatch, une vintage, de la patine, une grande ouverture, une histoire!...pour moi ça coche toutes les cases!...d'ailleurs ma dernière acquisition est une Breitling pilote 765CP!...dans l même esprit un Navitimer pourrait venir compléter la famille!..




Une 806 "AOPA" cadran noir aurait tellement de sens dans ton orientation chrono actuelle et c'est une si belle montre  Charmé
Pour moi celle qui a la plus forte personnalité des montres légendaires que sont Dayto/Speed/Navi et celle que je préfère.




MattS a écrit:Moi aussi un peu étonné de ton choix par rapport à la taille mais rien n'empêche l'éclectisme!
Alors maintenant, une seule chose à dire, Enjoy!!!...je serais peut être de passage prochainement par chez toi, je te fais signe si on arrive à se croiser...
Matt



Je me doutais que cette montre te parlerait particulièrement et je serai ravi de te la montrer en Bavière ou ailleurs (raméne ton Mathey Tissot et ton AVI ! ) !
J'en profite pleinement en attendant Very Happy

Pour le choix étonnant en effet c'était imprévisible, mais j'explique en haut du post la conjonction d'élément qui m'ont fait sauté dessus.
Et tes posts n'y sont pas pour rien car ils influencent forcément Wink
avatar
FGB
Admin

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par FGB le Lun 06 Avr 2015, 13:23

En effet, 8ball a raison plus rien ne devrait nous étonner
Mais j'avoue que jamais je n'aurais imaginé cette montre à ton poignet !

Tout d'abord, merci pour cet énorme travail car je sais le temps que cela prend.
Et même lorsqu'on est amoureux de sa nouvelle montre, et que l'on a envie de communiquer cet amour, c'est un challenge de faire une telle revue.


J'y ai appris beaucoup de choses et j'ai même  besoin d'y revenir pour tout intégrer.

Ensuite, je suis heureux pour toi que tu décomplexes question diamètre. Cela va t'ouvrir de nouvelles perspectives que tu refusais jusqu'à maintenant. A quand un Jubilée avec dial saumon ? Basketball

Concernant la montre en elle-même, ce n'est pas un modèle qui m'attire à priori.
Mais ta revue donne à réfléchir et j'ai surtout hâte de la voir IRL.

Bravo pour cette acquisition, pour cette superbe revue et pour tout le travail que tu partages sur MM.
Par exemple, je ne réponds pas toujours , faute de temps par rapport à tout ce que j'aimerais dire, à tes sujets sur les ventes aux enchères, mais c'est chaque fois un bonheur de les découvrir et de les lire.


avatar
Noodia
Admin

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par Noodia le Mer 08 Avr 2015, 07:59

Que dire si ce n'est que je viens de lire pour la deuxième fois une revue exceptionnelle ?

Rien ne manque dans sa construction et je me suis laissé emporté par le récit et la présentation avec un plaisir non dissimulé.

Je ne porte pas d'intérêt particulier à la conquête spatiale et n'ai jamais bien compris la Navi que j'ai toujours trouvé très "chargée" visuellement.

Mais ta présentation m'a tout simplement emporté, j'ai voyagé dans le temps en visionnant les films d'époque, utiles pour bien se mettre dans le contexte, j'ai suivi passionnément la présentation des détails particuliers de ce chronographe. J'ai même fini par comprendre le détail de cette lunette dont tu me parles depuis si longtemps, les photos illustrent parfaitement le point. La "grande pointe" à 12 h du cadran est un détail merveilleux que je n'avais jamais remarqué, les sérifs parfaits de la mention "cosmonaute" sur le dial en sont un autre.
Ton prisme sur le Venus et en particulier les "pointes" du pont m'a là encore offert un éclairage nouveau, j'ai beaucoup aimé la référence féminine que tu évoques et que je trouve très juste.
Pour avoir suivi de près cette acquisition, je sais que ton analyse sur le cadran a évolué notamment grâce au soutien de 2 meilleurs spécialistes de la marque - une démarche souvent indispensable - et au final, il porte ce qu'il y a de plus important à mes yeux, l'originalité sans retouche. Je ne saurais trop te recommander de déguster ta lune de miel pour bien penser à ce que tu feras ou pas sur ce dial. Je le trouve pour ma part très attractif en l'état même si évidemment, la cruauté habituelle d'une ou deux macros ne m'échappent pas, comme toujours... Mais je sais aussi que le plaisir visuel au porté est beaucoup plus réjouissant que cette injuste cruauté.
Je suis heureux pour toi car, comme tu l'as indiqué dans ton préambule, Breitling est surement LA manufacture qui t'a permis de "connecter" avec le monde de l'horlogerie et par la même, elle porte un symbole qui est forcément merveilleux.

Les amateurs de bonne chaire savent que l'une des différences entre un bon resto et une table d'exception c'est la capacité à nous régaler de mets qu'on n'apprécie à priori pas ou peu. Nul doute que le festin est ici du plus haut niveau, comme ta joie (et oserais-je dire ta fierté légitime ?) à posséder ce rare exemplaire d'un chronographe tellement chargé d'histoire.

Encore merci pour cette lecture passionnante, mon regard sur Breitling et à fortiori ces chronographes particuliers ne sera plus jamais le même.
avatar
cisco

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cisco le Mer 08 Avr 2015, 15:14

FGB a écrit:En effet, 8ball a raison plus rien ne devrait nous étonner
Mais j'avoue que jamais je n'aurais imaginé cette montre à ton poignet !
Moi aussi il y a peu ^^

FGB a écrit:Tout d'abord, merci pour cet énorme travail car je sais le temps que cela prend.
Et même lorsqu'on est amoureux de sa nouvelle montre, et que l'on a envie de communiquer cet amour, c'est un challenge de faire une telle revue.
J'y ai appris beaucoup de choses et j'ai même  besoin d'y revenir pour tout intégrer.
Merci Florent Very Happy

FGB a écrit:Ensuite, je suis heureux pour toi que tu décomplexes question diamètre. Cela va t'ouvrir de nouvelles perspectives que tu refusais jusqu'à maintenant. A quand un Jubilée avec dial saumon ? Basketball
Chaque chose en son temps ^^

FGB a écrit:Concernant la montre en elle-même, ce n'est pas un modèle qui m'attire à priori.
Mais ta revue donne à réfléchir et j'ai surtout hâte de la voir IRL.
J'ai toujours aimé la Navi et j'en connais qui ne l'ont jamais apprécié. Je n'ai jamais aimé la Reverso par exemple, même si la fine Red a commencé à me faire changé d'avis sur le sujet.

FGB a écrit:Bravo pour cette acquisition, pour cette superbe revue et pour tout le travail que tu partages sur MM.
Par exemple, je ne réponds pas toujours , faute de temps par rapport à tout ce que j'aimerais dire, à tes sujets sur les ventes aux enchères, mais c'est chaque fois un bonheur de les découvrir et de les lire.
Merci Florent, ca fait plaisir de voir que les sujets intéresse même si ils ne sont pas répondus, je sais que cela intéresse à plusieurs titre. J'apprécie toujours une réponse évidemment. A ce proposm le passage d'Aurel Bacs chez Philips est assez bien Couvert et ca donne deux magnifiques ventes.


Noodia a écrit:Que dire si ce n'est que je viens de lire pour la deuxième fois une revue exceptionnelle ?
Rien ne manque dans sa construction et je me suis laissé emporté par le récit et la présentation avec un plaisir non dissimulé.
Merci Laurent ! La qualité de tes revues m'a inspiré, et je suis bien content de t'avoir demandé quelques conseils avant à ce sujet. Conseils précieux. accord
"Récit" le mot est choisi, et en effet l'histoire permet de raconter un peu plus que de l'horlogerie ici. Ce n'est pas les amateurs d'Heuer et de formule 1 des années 60/70 qui vont me contredire afro

Noodia a écrit:
Je ne porte pas d'intérêt particulier à la conquête spatiale et n'ai jamais bien compris la Navi que j'ai toujours trouvé très "chargée" visuellement.
Ce cadran c'est le point qui fait que la/les Navitimer divise. J'adore, j'ai toujours adoré mais nombreux sont ceux qui, comme toi, sont dans le cas contraire. Bien que ce soit une icone, la Navitimer est loin d'être une montre lisse et tant mieux.

Noodia a écrit:
Mais ta présentation m'a tout simplement emporté, j'ai voyagé dans le temps en visionnant les films d'époque, utiles pour bien se mettre dans le contexte, j'ai suivi passionnément la présentation des détails particuliers de ce chronographe. J'ai même fini par comprendre le détail de cette lunette dont tu me parles depuis si longtemps, les photos illustrent parfaitement le point.
Merci Laurent, l'Histoire avec un grand H aide la cause de cette montre et lui donne une "consistence" . Comme les premières Panerai, les montres de la COMEX pour les plongeuses ou la Longines Lindbergh... La cohérence de la montre et de son environnement la rende tout à fait particulière et évidemment cette lunette auquelle je me suis beaucoup attaché ces derniers jours.

Noodia a écrit:
La "grande pointe" à 12 h du cadran est un détail merveilleux que je n'avais jamais remarqué, les sérifs parfaits de la mention "cosmonaute" sur le dial en sont un autre.
La complexité du cadran des Navis peut rebuter au premier abord, mais on se plait vite à le détailler. :jap:

Noodia a écrit:Ton prisme sur le Venus et en particulier les "pointes" du pont m'a là encore offert un éclairage nouveau, j'ai beaucoup aimé la référence féminine que tu évoques et que je trouve très juste.
Pour avoir suivi de près cette acquisition, je sais que ton analyse sur le cadran a évolué notamment grâce au soutien de 2 meilleurs spécialistes de la marque - une démarche souvent indispensable - et au final, il porte ce qu'il y a de plus important à mes yeux, l'originalité sans retouche.

Tu as raison d'insister sur ce point, j'ai beaucoup discuté avec Watchfred et Dracha avant d'y aller. Il y a un faisceau de differentes influences qui m'attiraient sur cette montre mais il me fallait les connaissances et leur grande expertise dans le domaine. Et surtout ce sont des gentlemen ! Sans eux, pas de montre, et pas de Revue.
Un immense merci à eux.

Noodia a écrit:
Je ne saurais trop te recommander de déguster ta lune de miel pour bien penser à ce que tu feras ou pas sur ce dial. Je le trouve pour ma part très attractif en l'état même si évidemment, la cruauté habituelle d'une ou deux macros ne m'échappent pas, comme toujours... Mais je sais aussi que le plaisir visuel au porté est beaucoup plus réjouissant que cette injuste cruauté.
Je ne m'en cache pas ce cadran est marqué, on est loin de l'état de prédilection des collectionneurs de vintage, mais au porté ces détails ne me choquent pas comme sur d'autres, le côté historique et toolwatch passe plutôt bien avec ces marques. De même que les collectionneurs de plongeuses aiment souvent la patine voire plus car allant avec l'histoire de la montre, elle me plait beaucoup comme ça. Et au porté c'est vraiment quelque chose cette montre, j'en profite pleinement. Charmé


Noodia a écrit:
Je suis heureux pour toi car, comme tu l'as indiqué dans ton préambule, Breitling est surement LA manufacture qui t'a permis de "connecter" avec le monde de l'horlogerie et par la même, elle porte un symbole qui est forcément merveilleux.

Les amateurs de bonne chaire savent que l'une des différences entre un bon resto et une table d'exception c'est la capacité à nous régaler de mets qu'on n'apprécie à priori pas ou peu. Nul doute que le festin est ici du plus haut niveau, comme ta joie (et oserais-je dire ta fierté légitime ?) à posséder ce rare exemplaire d'un chronographe tellement chargé d'histoire.

Encore merci pour cette lecture passionnante, mon regard sur Breitling et à fortiori ces chronographes particuliers ne sera plus jamais le même.

Merci beaucoup Laurent
Breitling méritait bien un nouveau regard et je suis très content si ta vision a évoluée sur ce point Wink
avatar
cisco

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cisco le Jeu 09 Avr 2015, 22:27

samos a écrit:Super revue et super montre, je ne connaissais pas cette combo lunette perlée / cadran 24h, la patine est magnifique : Bravo l'ami!!!!

Oups je t'avai oublié Samir , merci Embarassed

cedric38 a écrit:Quelle revue, non mais quelle revue... Charmé japonais

In my face Cisco, il y a tout : des photos au poil, une documentation de folie, une montre M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E

Merci à toi
et pareil Embarassed , merci beaucoup Cedric, content que ca vous ait plu Very Happy

de vieilles vidéos de la NASA, une bière fraiche et ca s'est fait "tout seul" clown
avatar
alain2701

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par alain2701 le Mer 15 Avr 2015, 10:00

En un mot : CONGRATULATIONS !!!!

De manière un peu plus détaillée ...

La revue est évidemment somptueuse. L'histoire de Breitling, le rapprochement avec la conquête spatiale et un de ses héros, et les détails esthétiques de la montre, tout est vraiment parfait.

Ton enthousiasme fait aussi plaisir à voir. Je connais tes longs mois d'abstinence horlogère; et cette divine surprise est extraordinaire à partager avec toi. Tu es fan de ces Navitimer Cosmonaute, cela te remémore ta première montre, et cela fait le lien avec ton environnement professionnel actuel. La montre parfaite, quoi !

Ta version est incroyable et rare. Son cadran noir et sa lunette perlée en font un pièce "musée". Personnellement, je ne toucherais à rien (pas de nettoyage du cadran), je la conserverais ainsi avec son histoire.

De mon coté, J'ai aussi une vraie passion pour les Navitimer.
Pas obligatoirement pour le modèle "cosmonaute" sur lequel  la lecture n'est pas si aisée sur notre bon sol terrestre mais pour un modèle AOPA avec une lunette perlée... J'ai eu une réédition Montbrillant il y a quelques années; en la vendant, je me suis promis de revenir vers une version vintage un jour ou l'autre. A suivre !

Encore merci François pour ton partage, ta passion, la qualité de tes sujets et bravo pour la chasse réussie de ce modèle exceptionnel !
avatar
cisco

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cisco le Mer 22 Avr 2015, 15:47

Je le remonte maintenant car je sais qu'Alain l'aimait bien avant de l'essayer et comme il vient de le faire...
alain2701 a écrit:En un mot : CONGRATULATIONS !!!!

De manière un peu plus détaillée ...

La revue est évidemment somptueuse. L'histoire de Breitling, le rapprochement avec la conquête spatiale et un de ses héros, et les détails esthétiques de la montre, tout est vraiment parfait.

Ton enthousiasme fait aussi plaisir à voir.
Merci Alain Very Happy

alain2701 a écrit: Je connais tes longs mois d'abstinence horlogère;
alors ça ça m'étonnerait


alain2701 a écrit: et cette divine surprise est extraordinaire à partager avec toi. Tu es fan de ces Navitimer Cosmonaute, cela te remémore ta première montre, et cela fait le lien avec ton environnement professionnel actuel. La montre parfaite, quoi !

Ta version est incroyable et rare. Son cadran noir et sa lunette perlée en font un pièce "musée". Personnellement, je ne toucherais à rien (pas de nettoyage du cadran), je la conserverais ainsi avec son histoire.

De mon coté, J'ai aussi une vraie passion pour les Navitimer.
Pas obligatoirement pour le modèle "cosmonaute" sur lequel  la lecture n'est pas si aisée sur notre bon sol terrestre mais pour un modèle AOPA avec une lunette perlée... J'ai eu une réédition Montbrillant il y a quelques années; en la vendant, je me suis promis de revenir vers une version vintage un jour ou l'autre. A suivre !

Encore merci François pour ton partage, ta passion, la qualité de tes sujets et bravo pour la chasse réussie de ce modèle exceptionnel !

et alors après l'essai ? pas mal hein ? Basketball
avatar
alain2701

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par alain2701 le Mer 22 Avr 2015, 16:37

cisco a écrit:Jet alors après l'essai ? pas mal hein ? Basketball

J'adore de plus en plus ...

avatar
cedric38

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cedric38 le Mer 22 Avr 2015, 19:59

Çà sent la quête de l'oiseau rare drunken
avatar
djayrom

Superbe

Message par djayrom le Ven 01 Mai 2015, 11:09

Avec beaucoup de retard et c'est souvent le cas en ce moment je viens de savourer une nouvelle fois la lecture de ta revue

J'ai eu la chance de l'approcher de très près et de pouvoir passer cette montre a mon poignet ....un pure plaisir et sans vouloir critiquer les photos ....elle est bien plus belle en vraie.

Un coup de loupe sur le cadran et c'est encore mieux ....la notion de patine, de vécu, de temps qui passe prend ici une vraie valeur
c'est son charme, selon moi, et comme ta quête a été longue tu as su choisir une pièce superbe

Je te retrouve également sur le cote déconcertant de ce cadran, beaucoup aime la simplicité, la clarté des informations, l'essentiel.... Ce n'est pas l'ADN de cette breitling et cela pourrais paraître impossible à aimer au 1er abord.
Cette montre s'apprivoise, elle doit se conquérir, il faut la comprendre .....en fait il faut la mériter !!!!!

Une acquisition de qualité et une montre envoûtante qui va, je le pense, te prendre des mois et des années de petits bonheurs quotidien au détour d'une lumière, d'un angle saillant ou d'un reflet

Profite And Keep the faith
avatar
cisco

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cisco le Mer 06 Mai 2015, 12:34

cedric38 a écrit:Çà sent la quête de l'oiseau rare drunken

Ce n'est pas vraiment une quête, une peu comme la Vacheron, ca nous tombe sous le nez du coup on essaie et parfois ça réussit.
Il est difficile de chasser des pièces qui ne tombent jamais ou très rarement en vente. Je n'ai pas vu une seule "Carpenter" (wide bezel, cadran tout Noir) en vente chez Christies/Anitquorum/Bonhams/Sothebys... pas une seule dans toutes leurs archives sur toutes ces années.

Il ne s'agit pas de chasser mais de pêcher, un gros poisson bien beau se pointe et là whaouuu ... et il faut être près. Deux ans sans achat m'ont aidé dans ce sens.


djayrom a écrit:Avec beaucoup de retard et c'est souvent le cas en ce moment je viens de savourer une nouvelle fois la lecture de ta revue
J'ai eu la chance de l'approcher de très près et de pouvoir passer cette montre a mon poignet ....un pur plaisir et sans vouloir critiquer les photos ....elle est bien plus belle en vraie.
Merci beaucoup Jérôme ! Un plaisir à partager Smile
Ce n'est pas mes lacunes en photographie qui aideront cette montre c'est sûr. Mais comme d'autres sportives (je pense en particulier à la Fifty Fathoms), c'est une montre qui prend beaucoup plus de sens en vrai qu'en photo.


djayrom a écrit:Un coup de loupe sur le cadran et c'est encore mieux ....la notion de patine, de vécu, de temps qui passe prend ici une vraie valeur
c'est son charme, selon moi, et comme ta quête a été longue tu as su choisir une pièce superbe
Comme dit à Cédric, ce n'est pas vraiment une chasse, c'est une pêche Smile , pêche au gros certes mais pêche quand même Very Happy

djayrom a écrit:Je te retrouve également sur le cote déconcertant de ce cadran, beaucoup aime la simplicité, la clarté des informations, l'essentiel.... Ce n'est pas l'ADN de cette breitling et cela pourrais paraître impossible à aimer au 1er abord.
Cette montre s'apprivoise, elle doit se conquérir, il faut la comprendre .....en fait il faut la mériter !!!!!
Une acquisition de qualité et une montre envoûtante qui va, je le pense, te prendre des mois et des années de petits bonheurs quotidien au détour d'une lumière, d'un angle saillant ou d'un reflet
Profite And Keep the faith
En disant cela, et en recoupant Avec le commentaire de Cedric, vous me faites réaliser des similitudes avec la Vacheron Chronomètre Royal. Pas dans l'esthétique bien sûr tant elles sont opposées mais sur d'autres aspects.
L'acquisition: ce ne sont pas des montres que l'on chasse, si elle tombe en vente il faut être prêt et avoir un peu de chance. Dans les deux cas, ca dépassait mes espérances. Il fallait juste être là et prêt au bon endroit au bon moment.
Le deuxième aspect que tu soulignes c'est que ce ne sont pas des montres faciles ou consensuelles, surtout en photo d'ailleurs.
Le full Gold et le cadran guilloché de la VC ne sont pas vraiment attirant en photo, en vrai, ce cadran est épatant et le bracelet se fait apprécié pour sa qualité.
La même chose pour la "Carpenter", la lunette perlée est superbe mais n'est pas forcément au goût de tous en photo, le cadran est encore plus difficile d'accès, chargé à l'extrême, patiné, c'est au poignet qu'il prend vraiment sa dimension. Je suis content d'avoir pu la partager avec toi !

Merci à tous pour vos commentaires Very Happy
avatar
cedric38

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cedric38 le Mer 06 Mai 2015, 13:27

Merci à toi pour le partage surtout Charmé
avatar
thomasm

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par thomasm le Mer 06 Mai 2015, 14:05

Comment ne pas avoir pris de plaisir en lisant cette revue tant elle laisse transpirer le plaisir que tu as du avoir à la faire...

Tout était pour toi: la marque, cela fait pesque 10 ans que je te lis la complimenter... je me demandais d'ailleurs quand tu allais franchir le pas (je ne parle pas de celle que tu avais déjà), le modèle: tu passais tu temps à venter le mérites des navi.... et finalement, comme ton habitude, tu te distingues en prenant un modèle moins connu et moins commun.

Bravo Franz, tu l'as fait!

Je souligne également que la montre est beaucoup plus "belle" en vrai, pour l'avoir vue et essayée.

Good job Franz!
avatar
cisco

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par cisco le Mer 06 Mai 2015, 15:37

Merci Thom !
C'est comme un Lederhose , en photo ca parait bizarre mais à porter c'est incomparable Wink
avatar
thomasm

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par thomasm le Jeu 07 Mai 2015, 10:57

cisco a écrit:Merci Thom !
C'est comme un Lederhose , en photo ca parait bizarre mais à porter c'est incomparable Wink

lol!

Contenu sponsorisé

Re: Ma "petite" dernière Breitling 809

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017, 21:31