montresmecaniques


Corum: le Tourbillon Panoramique

foversta
foversta

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty Corum: le Tourbillon Panoramique

Message par foversta le Lun 31 Mai 2010, 22:55

Depuis plus de 55 ans, Corum se distingue dans le paysage horloger par la création de montres au design audacieux. Certaines de ces montres qui lors de leurs présentations ont constitué de véritables ruptures stylistiques sont d'ailleurs rentrées dans l'histoire de l'horlogerie. Nous pouvons ainsi citer la Golden Bridge au mouvement en ligne, présentée en 1980, la Peary (au cadran météorite), la Rolls-Royce (au boîtier en forme de calandre), la Coin Watch (qui utilisait une pièce de 20 dollars) sans oublier l'Admiral et son boîtier dodécagonal (1982). Il n'est donc pas exagéré de souligner l'influence de Corum dans l'évolution stylistique horlogère des dernières décennies.

Corum: le Tourbillon Panoramique Bxl20119

Le Tourbillon Panoramique, qui fut révélé en 2007, s'inscrit dans cette prestigieuse lignée en réinterprétant un des thèmes favoris de la marque: la transparence. Inspirée par la Golden Bridge (forme du boîtier, couronne à 6), elle s'en distingue toutefois par la présentation du calibre. Si sur la Golden Bridge, toutes les roues du mouvement sont alignées verticalement (donnant ainsi le nom à la montre), sur le Tourbillon Panoramique, l'architecture du mouvement côté "recto" privilégie l'alignement horizontal en créant une symétrie entre le Tourbillon et le barillet. Côté "verso" en revanche, la référence au mouvement de la Golden Bridge est plus affirmée comme le prouve la position des premières roues.

Corum: le Tourbillon Panoramique Bxl20122

Toute la réussite de cette montre consiste en l'effet visuel stupéfiant généré par la façon dont le calibre a été inséré dans la platine en saphir et par les 3 ponts également en saphir. L'usinage de cette platine et des ponts a d'ailleurs constitué un des défis relevés par Corum car une très grande précision dans leur découpe était nécessaire. Transparence ne veut pas dire platitude, bien au contraire: ici, les vis en or accentuent le sentiment de relief en marquant les différents niveaux des ponts et de la platine. Positionnée de façon irrégulière sur le "recto", elles font partie intégrante de l'esthétique du mouvement. Vous noterez que je n'emploie pas le terme de "cadran" car de cadran... il n'y en a point: le cadran est le mouvement et réciproquement.

Corum: le Tourbillon Panoramique Bxl20120

Dans un contexte aussi subtil, il était important que les couleurs soient en harmonie: c'est bien évidemment le cas, en dehors des deux principaux rubis qui sont apposés sur le "recto" tels les yeux d'un visage, les teintes grises et or rose se mélangent avec bonheur.

Corum: le Tourbillon Panoramique Bxl20121

Ce mouvement de 168 composants est basé sur le calibre La Joux-Perret 7951, d'une fréquence de 3hz et d'une réserve de marche de 90 heures. Avant d'être emboîté, le mouvement est travaillé, ajusté et réglé pendant 3 semaines. Vous noterez la clé Corum qui héberge le tourbillon et qui apporte l'animation sur le cadran.

Le boîtier tonneau en or rose a des dimensions généreuses (53x38mm) mais cela ne choque pas bien au contraire dans ce cas. En effet, il met en valeur par sa taille le mouvement dont la transparence nécessite un contexte adapté. Les carrures sont également transparentes afin d'apporter toute la lumière à l'intérieur de la montre et de profiter de la vision de l'épaisseur du mouvement.

Corum: le Tourbillon Panoramique Bxl20123

Fort heureusement, la lisibilité de la montre a été préservée grâce au contraste suffisant qui existe entre les aiguilles squelette et le mouvement. Le seul défaut que l'on peut trouver à cette montre finalement est qu'au poignet les poils de celui qui la porte apparaissent sous le mouvement et cela gâche la pureté de la ligne et son élégance. Ce serait cependant fort dommage de s'arrêter un tel détail et de se priver du spectacle de ce mouvement et de son tourbillon qui semblent flotter dans l'air.

Corum: le Tourbillon Panoramique Bxl20124

Grâce à la magie qui se dégage de ce Tourbillon Panoramique (produit en 66 exemplaires en or et 5 en platine), Corum a su une nouvelle fois créer une montre au style incomparable qui s'inscrit dans une tradition d'originalité de plus d'une demi-siècle.

Un grand merci à l'équipe de Hall of Time à Bruxelles.
Anonymous
Invité
Invité

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty Re: Corum: le Tourbillon Panoramique

Message par Invité le Mar 01 Juin 2010, 01:24

Merci FX de me faire découvrir cette pièce.

Quelques remarques:

Fort heureusement, la lisibilité de la montre a été préservée grâce au contraste suffisant qui existe entre les aiguilles squelette et le mouvement. Le seul défaut que l'on peut trouver à cette montre finalement est qu'au poignet les poils de celui qui la porte apparaissent sous le mouvement et cela gâche la pureté de la ligne et son élégance.

Critique, récurente, que je trouve fallacieuse...
Je veux voir les poils, de mes avant-bras que je trouve assez digne des légionnaires (modèle Xéme légion)d'Astérix le Gaulois.
En plus les clients finaux, assez souvent en asie, sont plutôt imberbes!! Ca tombe bien. <:i


Si la pièce est superbe, le traitement des aiguilles me frustre, cela doit très difficile d'habiller une telle pièce, la pureté du mouvement rendant l'exercice plus que périlleux, mais je ne trouve pas qu'il s'en sorte bien, ce noir est limite vulgos sur cette pièce.


Le barillet est vraiment bien intégré, car malgrès les 90h de RdM et un tourbillon à tracter, il ne parait pas disproportionné.


Une minuscule critique, ne le prends pas mal, mais habituellement ton écriture est plus vive, là pendant certains passages, j'ai eu l'impression de lire du kit presse, peut-être du au ton impersonnel, alors qu'habitude tu emplois plus le "je".


Cette montre doit être cauchemardesque à photographier, avec ses ponts multiples en saphir!


Comme avec la T-bridge, j'ai l'impression de voir une montre d'horloger indépendant, ce qui évidemment est un compliment sous mon clavier.


Le tourbillon doit être impressionnant à voir en oeuvre, des similitudes esthétique avec ceux d'Haldiman?
Anonymous
Invité
Invité

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty Re: Corum: le Tourbillon Panoramique

Message par Invité le Mar 01 Juin 2010, 15:21

A propos des poils des Asiatiques:

Business montres
••• LA CHINE COMME UNIQUE MOTEUR DE LA REPRISE HORLOGÈRE
L’ensemble grand-chinois (Chine continentale et périphérie sinisée, hors Inde et Japon) absorbe désormais à lui seul près de 42 % du total des exportations horlogères suisses (30 premiers pays, représentant 92 % de la valeur totale). Avec le Japon et l’Inde, on frôle les 47 %. Un prolongement des courbes à partir des données du premier quadrimestre 2010 permet de penser que nous dépasserons les 50 % en milieu d’année : cela signifie que plus d’une montre suisse sur deux sera vendue fin 2010 à un « Chinois » ou assimilé. D’un côté, c’est heureux et ces importations « chinoises » sont une vraie bouée de sauvetage pour une industrie en recul sur ses marchés traditionnels (à l’exception du Proche-Orient). De l’autre, c’est hyperdangereux, la reprise ne reposant plus que sur la dynamique d’un seul marché, dont tout incident de parcours (social, économique, politique, monétaire) peut remettre en cause cet emballement statistique. C’est en tout cas un déséquilibre majeur, dont les conséquences à court et à long terme sont déstabilisantes, culturellement et structurellement...
cisco
cisco

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty Re: Corum: le Tourbillon Panoramique

Message par cisco le Mar 01 Juin 2010, 15:58

Merci FX accord

Une montre que j'avais eu l'occasion de voir chez Dubail Vendôme y a longtemps maintenant.

Je la trouve trop imposante pour une montre en or, aussi futuriste soit elle.
Mais la mécanique flottante est magique et elle aune certaine pureté. Elle gagnerait en "force" sans les stries sur le boitier amha. <:i
Romain
Romain

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty question

Message par Romain le Mar 01 Juin 2010, 20:36

Y a t il un lien entre la Joux et Claret ??

Mimétisme je trouve entre ces tourbillons... disposition des mobiles, du remontoir, mise à l'heure, etc.. dentures de loup, forme des sautoir du remontoir, bref un tas de chose m ont fait croire qu il s'agissait d une base Claret... à la base :-)

??
Neo[blue]
Neo[blue]

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty Re: Corum: le Tourbillon Panoramique

Message par Neo[blue] le Sam 05 Juin 2010, 16:26

Cette montre est absolument superbe, comme la TI bridge d'ailleurs...

jusqu'au moment ou on la passe au poignet... le fond transparent sur un tel mouvement est évidement indispensable mais du coup, vue directe sur les poils de bras lui fais perdre toute magie.
Quel dommage qu'il n'y ai pas de jolie solution pour combler ce "problème". Un fond plein, peut être poli miroir aurait été du plus bel effet..

Neo.
le plombier
le plombier

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty Re: Corum: le Tourbillon Panoramique

Message par le plombier le Lun 07 Juin 2010, 22:30

cisco a écrit:Merci FX accord

Une montre que j'avais eu l'occasion de voir chez Dubail Vendôme y a longtemps maintenant.

Je la trouve trop imposante pour une montre en or, aussi futuriste soit elle.
Mais la mécanique flottante est magique et elle aune certaine pureté. Elle gagnerait en "force" sans les stries sur le boitier amha. <:i

Pas mieux What a Face
J.B
J.B

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty Re: Corum: le Tourbillon Panoramique

Message par J.B le Dim 13 Juin 2010, 06:55

Merci FX !

Très beau tourbillon mais le seul bémol est ce fond transparent qui laisse apparaitre les poils

Contenu sponsorisé

Corum: le Tourbillon Panoramique Empty Re: Corum: le Tourbillon Panoramique

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 09 Déc 2019, 14:41