montresmecaniques


GP: 1966 Répétition Minutes

foversta
foversta

GP: 1966 Répétition Minutes Empty GP: 1966 Répétition Minutes

Message par foversta le Dim 12 Fév 2012, 23:03

La collection 2012 est chargée de symboles pour Girard-Perregaux: il s'agit en même temps de la première sous l'ère PPR et la dernière présentée au sein du SIHH, les marques de Sowind rejoignant Baselworld en 2013. Je pense sincèrement que ce changement apportera une dynamique positive à Girard-Perregaux en lui donnant une meilleure projection même si à titre personnel je regretterai de ne plus pouvoir rencontrer l'équipe de la marque dans le cadre feutré, organisé et accueillant du SIHH.

C'est malheureusement un constat inévitable, malgré la grande qualité des montres qu'elle produit, Girard-Perregaux n'est pas une marque reconnue comme peuvent l'être d'autres Manufactures suisses. Et pourtant, Girard-Perregaux présente un catalogue de complications que seule peut-être une marque comme Jaeger-Lecoultre est capable de surpasser. Parmi ses complications, se trouvent les Tourbillons sur 3 ponts d'or, les Répétitions Minutes (Opera 1 et 2) sans oublier les sonneries au passage (Opera 3), les chronographes Heures Universelles, la délirante Jackpot etc...

GP: 1966 Répétition Minutes Gp_image.2667293

L'expertise de Girard-Perregaux dans les montres sonores est réelle et ce ne fut donc pas une grande surprise de découvrir dans la collection 2012 cette 1966 Répétition Minutes. La collection 1966 propose dorénavant un large éventail de complications à travers un boîtier et un design simples et raffinés. La Répétition Minutes s'inscrit dans cette même démarche même si son caractère discret est contre-balancé par la magnificence de son mouvement.

De prime abord, la 1966 Répétition Minutes semble être une montre trois aiguilles très simple. Et puis rapidement, nous devinons grâce au verrou sur la carrure gauche qu'il s'agit d'une montre particulière.

Le cadran en émail est un modèle d'équilibre: le sous-cadran de la petite seconde est idéalement placé et de taille adéquate. Les chiffres appliqués apportent leur touche d'élégance et donne l'effet de volume nécessaire. Enfin les aiguilles feuille bleuies se marient parfaitement avec le blanc de l'émail comme sur le cadran de la 1966 Petite Seconde. Mon seul regret est finalement l'inscription "Répétition Minutes" autour de la graduation de la petite seconde car elle est inutile, le verrou étant visible sur le côté. Ceci dit, elle reste relativement discrète et ne nuit pas à la pureté du cadran.

GP: 1966 Répétition Minutes Gp_image.2667283

J'ai évoqué la 1966 Petite Seconde: la 1966 Répétition Minutes partage avec elle une similitude esthétique même si la taille du boîtier de la montre sonore est supérieure (42mm vs 40). Le boîtier 1966 est d'une grande élégance grâce notamment à sa fluidité et à la forme des cornes courtes et incurvées qui épousent le poignet. La 1966 Répétition Minutes est cependant une montre plus épaisse que nous pourrions l'imaginer malgré la relative finesse du mouvement (5,36mm). En effet, un espace a été créé afin de permettre une meilleure circulation de l'air et améliorer la propagation du son.

Le mouvement E09-0001 (peut-être faudrait-il trouver des noms de mouvements plus évocateurs?) a été développé par la Fabrique du Temps et c'est la raison pour laquelle nous retrouvons une architecture similaire à celle du mouvement de la Louis Vuitton Répétition Minutes. Mais en dehors de cela, il faut avouer que les équipes de Girard-Perregaux s'en sont données à coeur joie pour travailler sur ce mouvement!

GP: 1966 Répétition Minutes Gp_image.2667308

Pour des raisons à la fois technique (l'amélioration de la pureté et de la puissance du son) et esthétique, le mouvement a été ajouré afin de bien séparer les fonctions essentielles qui se détachent au premier coup d'oeil. La première pièce que nous observons est le pont du balancier évidemment inspiré par les ponts d'or des Tourbillons. J'ai rarement vu un pont de balancier aussi beau, peut-être chez Voutilainen et chez Speake-Marin. La forme des autres ponts n'est pas en reste, toute en courbes, angles rentrants (admirez le pont du barillet) et formes inhabituelles. La finition est remarquable et pourtant sans tomber dans la démonstration. C'est peut-être là le plus impressionnant: Girard-Perregaux a souhaité démontrer les capacités de sa Manufacture sans tomber... dans le pur démonstratif. J'aime beaucoup la façon avec laquelle les chatons en or s'insèrent visuellement dans le mouvement et même l'incabloc ne semble pas hors sujet!

GP: 1966 Répétition Minutes Gp_image.2667278

L'ouverture du mouvement met en valeur plusieurs éléments essentiels: l'échappement en silicium reconnaissable à sa couleur, le barillet de sonnerie, le volant inertiel et les contre-ressorts. Au-delà de sa beauté, le mouvement présente une organisation rationnelle qui permet un réglage facilité grâce à une meilleure accessibilité. A noter que le mouvement a une fréquence de 3 hz et une réserve de marche d'une centaine d'heures ce qui est une excellente performance.

Mais bien évidemment, tout ce descriptif serait bien inutile si la qualité du son n'était pas au rendez-vous. Compte tenu de l'ambiance animée de la pièce dans laquelle je fus reçu, nous avons placé la montre sur un amplificateur: il est donc difficile de juger ainsi la puissance du son même si, une fois en main, elle m'a semblé au rendez-vous. En revanche, j'ai pu apprécier la pureté du son: les notes sont émises clairement grâce au silence qui a été créé autour. Le volant se fait ainsi particulièrement discret. Incontestablement, c'est une belle réussite de la part de Girard-Perregaux et ce d'autant plus que la montre était un prototype. Il est important de préciser qu'il ne s'agit pas d'un carillon comme les Opera 1 et 2, la Répétition jouant sur deux notes. Le seul petit reproche que je pourrais émettre est la vitesse un poil trop rapide avec laquelle les notes sont jouées.

Le son côté cadran:



Et côté mouvement:



La 1966 Répétition Minutes se porte sans souci donnant l'impression d'être une 1966 Petite Seconde élargie. Comme précisé précédemment, malgré la taille du boîtier, les cornes permettent un bon positionnement sur le poignet. Ce sont les chiffres appliqués qui se remarquent le plus, leur relief prenant la lumière et se détachant du cadran selon l'inclinaison de la montre. La lisibilité est évidemment optimale du fait du contraste entre les aiguilles et le cadran et la simplicité de ce dernier.

GP: 1966 Répétition Minutes Gp_image.2667313

Avec cette 1966 Répétition Minutes, Girard-Perregaux définit une montre qui permet aux talents de sa Manufacture de s'exprimer. Montre à la fois discrète et étonnante, elle constitue une des pièces maîtresses du SIHH 2012. C'est donc avec une douce et agréable musique que Girard-Perregaux quitte le SIHH avant de retrouver en 2013 la folle animation de Baselworld.

Texte original:
http://equationdutemps.blogspot.com/2012/02/girard-perregaux-1966-repetition.html
le plombier
le plombier

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par le plombier le Lun 13 Fév 2012, 07:19

Merci pour cette revue pafaitement détaillée.La montre est parait très bien proportionnée et la qualité et la puissance du son sont peut être une résultante de l'augmentation de la taille du boitier .....42mm devenant selble t'il courrant pour cette complication.

Pour le reste j'en arrive aux même conclusions, à savoir l'inscription redondante sur le cadran et une finition exemplaire du mouvement qui me laisse cependant un léger sentiment de froideur clinique, l'absence de marquage y participe probablement, heureusement le pont de coq limite l'effet.(je suis peut être influencé par les finitions Lange plus "démonstratives"...)


Encore merci pour tes superbe photos.

GP est vraiment une marque qui mérite de "monter" même si j'avoue que moi aussi je n'es jamais été un super fan ......mais je commence à regarder cette Manufacture d'un autre oeil (ceci dit je les ai connu sous l'air Ferrari Evil or Very Mad , certainement pas leur meilleur époque)
cisco
cisco

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par cisco le Lun 13 Fév 2012, 09:27

Merci FX drunken
Ce mouvement est fabuleux, je n'y vois aucune froideur, ce n'est que beauté. Elle est parfaite cette montre.
Je pourrais lui reprocher ses 42mm mais au vu du résultat ce serait mesquin, car visiblement le son y gagne.

GP a toujours été merveilleux dans les grandes complications tutoyant ou surpassant les plus connus.
Ce sont les gammes inférieures ou il faut que GP arrive à se démarquer, mais ici rien à redire, une des plus belle répétition du amrché. I love you
Saniloc
Saniloc

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par Saniloc le Lun 13 Fév 2012, 10:05

Je trouve cette montre magnifique avec comme toi Fx un petit regret sur l'inscription repet sur le cadran qui n'apporte rien. Ils ont eu la bonne idée de ne pas écrire "émail", dommage de ne pas avoir fait pareil pour l'ensemble Wink
De la même façon, j'aurais apprécié un cadran encore plus épuré sans le marquage des minutes mais ce n'est pas tellement important.

Fx, est ce que tu as une photo de profil de la montre ? A force de suivre "l'obsession" de François sur les profils, je regarde aussi le fameux profil qui peut magnifier un boitier comme le rendre banal Wink

Le mouvement est très aérien avec de jolis anglages et j'aime beaucoup ces ponts qui laissent la part belle au mouvement.
Le pont du balancier (est-il en or aussi ?) qui reprend en partie la forme des ponts des montres à 3 ponts d'or est très réussi et fait un très bon lien avec les montres les plus importantes de GP.

La repet minutes, c'est la complication que j'aimerais avoir un jour au poignet I love you
Mon seul problème étant le budget, je n'ose imaginer le tarif de celle-ci clown
domingo chavez
domingo chavez

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par domingo chavez le Lun 13 Fév 2012, 11:58

Elle est absolument magnifique. Pour moi, la plus belle des RM qu'il m'ait été donné de voir. Merci pour ton reportage.

Connait-on son prix public ?
nikos
nikos

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par nikos le Lun 13 Fév 2012, 12:07

domingo chavez a écrit:Connait-on son prix public ?


Rolling Eyes tu t'emmballes là.... clown



C'est un chef d'oeuvre........celà n'a pas de prix pig
domingo chavez
domingo chavez

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par domingo chavez le Lun 13 Fév 2012, 12:08

Embarassed
moonphase
moonphase

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par moonphase le Lun 13 Fév 2012, 12:39

merci FX pour cette superbe présentation .
Voilà comme j'aime GP : allier un savoir faire d'exception ,avec aucune esbrouffe pour épater la galerie ,
mais rien que l'essentiel , une répèt minute quintessentielle en quelque sorte I love you
tac
tac

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par tac le Lun 13 Fév 2012, 14:34

foversta a écrit:La finition est remarquable et pourtant sans tomber dans la démonstration.

<:i de même pour les ponts, découpés sans tomber dans le torturé.

Marrant de voir une société PPR s'approvisionner chez un fournisseur acheté par LVMH What a Face

domingo chavez a écrit:Connait-on son prix public ?
L'avantage de GP, c'est que ça te laisse quelques espoirs : une Opera 2 (tourbillon/ carillon westminster) est partie à 158 000 US$ en mars 2011 chez antiquorum...
domingo chavez
domingo chavez

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par domingo chavez le Lun 13 Fév 2012, 14:41

J'aime ton optimisme. clown
alain2701
alain2701

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par alain2701 le Lun 13 Fév 2012, 15:10

Un vrai coup de coeur cette GP !
J'ai eu l'occasion de l'essayer au SIHH...avec FX.
La cadran est une pure tuerie et l'écriture "Répétition minutes" est moins présente au porté qu'en photo.
Le calibre est somptueux.

domingo chavez a écrit:
Connait-on son prix public ?

C'est plus de 200 000 CHF ...
domingo chavez
domingo chavez

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par domingo chavez le Lun 13 Fév 2012, 15:11

Ah.
manu
manu

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par manu le Lun 13 Fév 2012, 15:22

cette GP et une PP 5970 or blanc et j'arrête les montres drunken drunken

l'idée du demi pont qui reprend le dessin des 3 ponts d'or est un joli clin d'oeil à l'histoire de la marque accord
nikos
nikos

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par nikos le Lun 13 Fév 2012, 15:23

Bon.... tongue





De toute façon 42 mn c'est trop grand, et vlan !!!!!


moi aussi j'arrète les montres avec une beauté pareil, peut être même que j'arrète les femmes.....de toutes façon en y reflechissant j'aurai pas le choix... clown
FGB
FGB
Admin

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par FGB le Lun 13 Fév 2012, 17:42

Le calibre a beau être magnifique et le cadran superbe, je n’arrive absolument pas à me faire à la boite et en particulier à cette lunette.

J’avais eu le même sentiment avec la version simple (petite seconde et chiffres arabes).

Est-ce la même que sur les 1966 à index bâtons et grande seconde ?
Sur celles-là, j’aime beaucoup l’ensemble et la boite et la lunette ne me posent aucun problème Question

Contenu sponsorisé

GP: 1966 Répétition Minutes Empty Re: GP: 1966 Répétition Minutes

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 27 Jan 2020, 00:08