montresmecaniques


Dix années d'euro ...

p@trice
p@trice

Dix années d'euro ... Empty Dix années d'euro ...

Message par p@trice le Mar 27 Mar 2012, 09:07

C'est dans l'excellent Armbandurhen du mois de Fevrier/Mars que j'ai trouvé un article sur l'évolution des prix sur 10 ans, ce qui correspond à l'introduction de l'Euro à aujourd'hui.

Intéressant car ce n'est pas vraiment un sujet généralement développé par la presse horlogère qui préfère souvent mettre en avant la notion de placement patrimonial, c'est tellement mieux apprécié par les annonceurs ...

Dix années d'euro ... Captur48

Le titre de l'article est sans ambiguité, " la spirale des prix " !

Pour poser le débat, le journaliste commence par prendre un exemple automobile, celui d'une Mercedes E220 (W211) Elegance 2002/2003 dont le tarif était de 42977e. Aujourd'hui, une Mercedes dans son équivalence E220 (W212) est affichée à 43510e avec tout ce que cela comporte d'évolutions techniques ...

Un Franc Suisse en 2002 était échangé contre 1,45 l'Euro, un Franc suisse aujourd'hui c'est +/-1,20e

Longines Conquest heritage collection, 2002 = 700e, 2012 = 1600e soit + 128,5% d'augmentation

Junghans Max Bill manuelle, 2002 = 329e, 2012 = 495e soit + 50,4% d'augmentation

Breitling Montbrillant Datora, 2002 = 4315e, 2012 = 6560e soit + 52% d'augmentation

Nomos Tangente, 2002 = 690e, 2012 = + 56,5% d'augmentation

TAG Heuer Monaco, 2002 = 2250e, 2012 = 3900e soit + 73,3% d'augmentation

SINN chrono pilot 356, 2002 = 650e, 2012 1145e soit + 76,1 d'augmentation

Patek Philippe QP retrograde, 2002 5059 = 40612e, 2012 5159 = 69010e soit + 69,9% d'augmentation

Rolex Sub date or et acier, 2002 16613 = 5850e, 2012 116613 = 9540e soit + 63,1% d'augmentation

Lange & Sönhe L1, 2002 = 16975e, 2012 = 23400e soit 37,8% d'augmentation

Omega Speedmaster pro Moonwatch, 2002 = 2180e, 2012 = 3300e soit + 51,4% d'augmentation

Audemars Piguet Royal Oak 15202st, 2002 11606e, 2012 = 16300e soit + 41,5% d'augmentation

Je rectifie ce tarif car en Septembre 2011, la RO est passée à 18900e, cela porte l'augmentation à 62%

Vacheron Constantin chronographe " les historiques " 2002 = 16105e, con équivalent actuel, le Patrimony 2012 = 41700e soit 158,9% d'augmentation

Je vous conseille vivement si vous en avez l'occasion la lecture de Armbanduhren, de Urhen également !

Avez vous d'autres exemples en tête ?


_________________
XII
pablo
pablo

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par pablo le Mar 27 Mar 2012, 10:04

Ca confirme l'impression générale.

Ca me confirme aussi qu'à moins d'une inversion de tendance lourde, certaines marques vont passer du niveau accessible au rêve et certains rêves deviendront un peu plus inaccessibles. Very Happy

Cela étant, c'est un peu décevant sur l'entrée de gamme: autant sur des pièces exclusives on se dit que c'est le prix de cette exclusivité, autant sur du tout venant, ça fait mal et le résultat pourrait bien être à terme une érosion de ces ventes.

Par contre les pourcentage sont corrigés avec le change pour les marques Suisse ou pas?
masteur907
masteur907

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par masteur907 le Mar 27 Mar 2012, 10:13

Finalement les plus raisonnables restent les "Lange" Very Happy
cisco
cisco

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par cisco le Mar 27 Mar 2012, 10:37

Merci Patrice ! Personnellement ces prix me déocnnectent de tout achat neuf. Les Nautilus ou RO à 20k€, je ne comprends pas.
Je te rejoins Pablo, même en virant 20% à ces augmentations, on est parti sur une tendance très très forte, si celá reflète le marché comme doivent le pensait les directeurs commerciaux/marketing des marques très bien.

Si ce n'est pas le cas (et on est plusieurs à le penser) et le résultat va se sentir dans un premier temps sur les stocks des AD. Et par voix de conséquence sur un marché gris, si ce marché gris commence lui même à saturer, là ca va faire mal. Vu le nombre d'annonces sur chrono24 ou ebay, j'ai tendance à le croire.

Les AD vont être dans des situations de plus en plus compliquées si ils ne le sont aps déjà.
La réduction des points de vente peut être dans l'idée d'une marque qui se veut exclusive mais tôt ou tard ca va leur retomber dessus, plus amusants si les boutiques accumulent, elles n'auront pas les moyens de se délester du stock et là le retour est direct.

A coté de celà j'ai vu quelques marques proposer des finitions correctes à des tarifs plus raisonnables, je pense à Péquignet qui a fait l'effort de développer un nouveau mouvement avec un cadran et un boitier joliment travaillé.
Ou bien Zeitwinkel qui propose un très joli mouvement automatique dans un emboitage intéressant.(autour de 6/7k€ dans les deux cas). J'avais causé avec Zeitwinkel assez librement du marché gris, et en augmentant les prix on ne fait que l'encourager. On ne peut pas d'un côté dire "combattre le marché gris" et de l'autre imposer des quotas et des augmentations de prix pareilles aux AD.

Si j'étais président de marque je me casserai maintenant avec mon bonus après toutes ces belles années.

Francois (un peu aigri sur le sujet comme d'autres)
Alfred
Alfred

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par Alfred le Mar 27 Mar 2012, 10:57

Merci Patrice pour ce lien.

C'est marrant mais concernant les marques comme Patek, vue l'augmentation des prix sur ces 4 dernières années, je m'attendais à plus comme augmentation.

Je me demandais aussi si cette augmentation prenait en compte l'inflation "naturelle".

En tout cas, pour revenir sur ce qu'évoque Cisco, je dirais malheureusement (pour nous) que la stratégie étant construite sur l'ensemble du marché mondial, les perspectives de développement des nouveaux marchés les incitent à persévérer dans ces orientations, même s'il y a un peu de "casse" coté Europe de l'Ouest.

Après, sur le long terme, il reste l'impact sur l'image de marque mais je crois qu'ils ont de quoi voir venir en terme de perspective commerciale et qu'ils peuvent prendre le risque de "mécontenter" un peu ce marché moins dynamique (c'est un euphémisme).

Ces ventes du marché du luxe s'inscrivent aussi dans une Europe moins dynamique et qui donc voit de nombreux pays la rattraper en terme de richesse. Notre pouvoir d'achat par rapport aux prix du luxe (établis sur des bases mondiales) se réduira en valeur relative de façon inéluctable si nous ne développons pas notre potentiel innovateur et productif.

Et ceci, au-delà du simple fait de se dire qu'une montre de telle ou telle marque devient trop chère par rapport à ce qu'on pense que devrait être son prix.

Mark
cisco
cisco

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par cisco le Mar 27 Mar 2012, 11:11

J'ai bien conscience de notre perte de dynamisme par rapport à une Asie en expansion. On est perdant dans l'histoire et ca je le concois bien.
Mais le marché là bas est il vraiment aussi fort que celà? Sa croissance aussi? Y'a t'il vraiment corrélation avec le marché mondial? Je ne le pense pas, on commence à voir de plus en plus boutiques en ligne de secondes main /marché gris sur Singapour ou ailleurs.
Saniloc
Saniloc

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par Saniloc le Mar 27 Mar 2012, 11:24

Je vous donne le lien d'une étude sur l'évolution du Swatch Group de 1983 à 2010.

Il y a quelques chiffres intéressants, notamment sur l'évolution de la répartition des ventes.
Cela fait 57 pages et je n'ai pas tout lu, ce sera ma lecture du soir...

http://doc.rero.ch/lm.php?url=1000,44,4,20110928110219-KF/Donz_Pierre-Yves_-_La_circulation_des_richesses._Le_retour_de_l_industrie_horlog_re_20110928.pdf

Un autre lien sur les statistiques 2011 de l'horlogerie :
http://www.fhs.ch/statistics/horlogerie_2011.pdf
valable
valable

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par valable le Mar 27 Mar 2012, 11:45

Chez Panerai c'est pas mal non plus, même si par rapport à d'autres marques c'est contenu :

PAM111 en 2002 : 3000€ PAM111 en 2012 : 4300€ soit +43% PAM111 : Luminor Marina SS
PAM104 en 2002 : 3400€ PAM104 en 2012 : 4900€ soit +44% PAM104 : Luminor Marina Automatic SS
PAM25 en 2002 : 4000€ PAM25 en 2012 : 5500€ soit +37% PAM25 : Luminor Submersible Ti
PAM90 en 2002 : 3900€ PAM90 en 2012 : 5600€ soit +43% PAM90 : Luminor Power Reserve SS

Pivi
Pivi

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par Pivi le Mar 27 Mar 2012, 12:01

valable a écrit:Chez Panerai c'est pas mal non plus, même si par rapport à d'autres marques c'est contenu :

PAM111 en 2002 : 3000€ PAM111 en 2012 : 4300€ soit +43% PAM111 : Luminor Marina SS
PAM104 en 2002 : 3400€ PAM104 en 2012 : 4900€ soit +44% PAM104 : Luminor Marina Automatic SS
PAM25 en 2002 : 4000€ PAM25 en 2012 : 5500€ soit +37% PAM25 : Luminor Submersible Ti
PAM90 en 2002 : 3900€ PAM90 en 2012 : 5600€ soit +43% PAM90 : Luminor Power Reserve SS


Mat' tu as les anciens prix là Wink

Au premier avril :

PAM 00111 : 4900€
PAM 00104 : 5400€
PAM 00025 : 6000€
PAM 00090 : 6100€
pablo
pablo

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par pablo le Mar 27 Mar 2012, 12:44

cisco a écrit:J'ai bien conscience de notre perte de dynamisme par rapport à une Asie en expansion. On est perdant dans l'histoire et ca je le concois bien.
Mais le marché là bas est il vraiment aussi fort que celà? Sa croissance aussi? Y'a t'il vraiment corrélation avec le marché mondial? Je ne le pense pas, on commence à voir de plus en plus boutiques en ligne de secondes main /marché gris sur Singapour ou ailleurs.

Question subsidiaire: combien de temps la croissance permanente et avec ces chiffres sera-t-elle tenable pour ces pays?

En outre, pour faire du marketing à 2 balles (c'est pas mon métier), on m'avait toujours fait comprendre qu'il ne fallait pas se couper de sa clientèle historique. N'y a-t-il pas une erreur, du moins à moyen ou long terme (de même qu'ignorer les marchés émergeants a sans doute été une erreur)?
cisco
cisco

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par cisco le Mar 27 Mar 2012, 13:01

La clientèle est quelque chose d'assez volatile et géographiquement pas forcément stable Pablo, donc qu'ils se coupent de la clientèle historiques pourquoi pas si elles ne rapportent plus assez, par contre je te suis complètement sur l'autre point ces chiffres sont ils tenables? Et sont ils bien en corrélation.

Les documents de Saniloc sont supers intéressants, merci accord , il y a plutôt une corrélation entre les prix et le marché mondial. Ca parait finalement tout à fait normal, seulement là on parle des ventes des marques ici, pas des ventes des AD.

Y'a t'il une telle explosion des ventes AU CLIENT FINAL ?
Le marché gris qui est un indicateur naturel amha me ferait plutôt penser que non.

Je me berce peut être d'illusions, mon avis étant forcément biaisé.
Alfred
Alfred

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par Alfred le Mar 27 Mar 2012, 16:07

cisco a écrit:Mais le marché là bas est il vraiment aussi fort que celà? Sa croissance aussi? Y'a t'il vraiment corrélation avec le marché mondial? Je ne le pense pas, on commence à voir de plus en plus boutiques en ligne de secondes main /marché gris sur Singapour ou ailleurs.
pablo a écrit:Question subsidiaire: combien de temps la croissance permanente et avec ces chiffres sera-t-elle tenable pour ces pays?

En outre, pour faire du marketing à 2 balles (c'est pas mon métier), on m'avait toujours fait comprendre qu'il ne fallait pas se couper de sa clientèle historique. N'y a-t-il pas une erreur, du moins à moyen ou long terme (de même qu'ignorer les marchés émergeants a sans doute été une erreur)?
cisco a écrit:...ces chiffres sont ils tenables? Y'a t'il une telle explosion des ventes AU CLIENT FINAL ?
Le marché gris qui est un indicateur naturel amha me ferait plutôt penser que non.

J'avoue que j'aimerais bien aussi avoir des chiffres plus fiables, on sait à quel point les marques sont peu loquaces à ce sujet.
Mais notamment j'ai vu des chiffres diffusés ici et là sur la très forte progression de la part du marché asiatique dans les CA horlogers. Meme s'il peuvent être sujets à caution je pense que la tendance reste vraie.

Je ne pense pas que le marché gris soit un indicateur fiable dans ce cas précis, car on ne sait pas d'où vient leur marchandise : de la même région ? Ou bien de tous ces AD européens dont espagnols qui ont beaucoup déstockés dans les montres de grande valeur lorsque la crise est arrivée afin d'éviter de se retrouver en difficulté ?

Par ailleurs, ce qui compte c'est le nombre de nouveaux accedants à ce type de luxe et on sait depuis un moment maintenant que le nombre de personnes très riches en Asie, en Inde et au Brésil par exemple augmente considérablement, faisant autant de clients potentiels.

De plus, je me demande quelle est la propension des chinois plus particulièrement à acheter occasion. On peut se poser la question notamment de ceux possédant beaucoup d'argent et qui n'ont pas nécessairement besoin/envie de passer par ce réseau. Car il me semble que beaucoup d'achats de belles suissesses sont réalisés par les entreprises ou des particuliers comme cadeaux (donc neufs et je crois que Vacheron est très bien placé sous cet aspect)

Donc je suis d'accord sur le fait que des taux de croissance à 2 chiffres ne pourront pas toujours se maintenir mais je soulignerais le fait que ceux qui ont gagné l'argent, a priori le gardent, meme en cas de plus faible croissance, donc restent un fort potentiel acheteur et que même avec des taux de croissance moins forts ces régions restent des zones ou la croissance reste suffisante.

Je pense que les prix ne sont pas adaptés à l'Europe mais qu'ils assurent un très fort effet positif sur l'ensemble du monde pour les marques.

Après, concernant le lien avec les clients "historiques", je ne sais pas trop quoi dire. Surtout que les pays émergents aiment aussi acheter ces marques car elles sont justement occidentales et achetées par des occidentaux. Maintenant de là à perdre cette image je pense qu'il aura coulé de l'eau sous les ponts.

Et il restera toujours une clientèle européenne ayant les moyens de se les offrir donc la coupure ne sera jamais complète.

En tout cas on ne peut pas nier qu'il serait intéressant de discuter avec un responsable d'une de ces marques de ce qu'il en est vraiment.
manu
manu

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par manu le Mar 27 Mar 2012, 17:45

tout ce que je vois c'est que l'euro a beaucoup baissé /au franc suisse...et que nos chères manufactures se goinfrent comme des pig ...mais je m'en contrefiche,je ne suis pas actionnaire de LVMH,richemont,etc... et je n'ai pas acheté de montre neuve depuis un bail Dix années d'euro ... 61526 pour le reste,mon ami le bon sens m'a toujours dit que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel jocolor
Dje
Dje

Dix années d'euro ... Empty Pas simple en effet

Message par Dje le Mar 27 Mar 2012, 18:56

Bonjour,

Patrice s'il y a un point sur lequel je suis bien d'accord, c'est que je regrette les prix d'avant.

J'avais creusé ce sujet il y quelques semaines sur le forum PuristSPro Patek Philippe pour essayer de saisir ce qu'il en était du fondement réel des réclamations portées contre Patek Philippe.

Il faut quand même rappeler que les hausses n'ont pas été linéaires, et la crise de l'Euro a amené des hausses très fortes en 2011 qui ont fait tousser mais qui se sont globalement contentées de compenser la baisse de l'Euro (bref les prix export en Francs suisses n'ont pas trop bougé en 2011, c'est une fois convertis en Euro qu'ils ont fait mal).

Je viens de vérifier le cours croisé Euro/CHF de janvier 2002/2012 pour refaire les calculs:

Janvier 2002: 1 Euro = 1,4669 CHF
Janvier 2012: 1 Euro = 1,2036 CHF

Le taux de janvier 2002 est assez représentatif de la courbe. Pour janvier 2012 je ne connais pas l'avenir...

Bref la hausse due simplement au taux de change est de 21,8%

Ensuite il y a la hausse des tarifs en CHF. Si on applique 3% par an 10 ans de rang, cela fait en cumulé une hausse de 34,39%

Si on additionne la hausse due à l'inflation des prix en CHF et celle due au cours de change, cela fait:
1,218 x 1,3439 = 1,6368 soit 63,7% de hausse en 10 ans.

Une hausse des prix export de 3% par an ne me choque pas dans l'absolu (surtout si le produit et le service s'améliorent). Je travaille dans un domaine, le bâtiment, dans lequel les prix ne baissent globalement jamais, montent un peu tous les ans.

Dans cette période 2002/2012 on a parlé aussi de l'envolée des salaires des horlogers, des belles manufactures à payer, de l'internalisation de la production de plus en plus réelle. Des raisons de ne pas voir de baisse.

La comparaison avec Mercedes m'interpelle toutefois. Pourquoi Mercedes n'a pas augmenté globalement ses prix dans la même période, en tout cas sur une E220? Il y a sans doute un effet industriel (de gain de productivité par la robotisation,...) qui a permis à Mercedes de gagner en productivité et de compenser (et je n'ai pas vérifié la courbe des heures travaillées et des salaires de l'auto allemande sur la même période), et d'autres facteurs qui n'ont pas joué en horlogerie. Sur le même marché une Dacia neuve aujourd'hui n'est globalement pas plus chère qu'une 205 équivalente il y a 20 ans (mais là merci les travailleurs roumains).

L'industrie horlogère suisse haut de gamme s'est elle assez peu industrialisée depuis 10 ans à mon avis. Certains points ont progressé, d'autres ont vu le retour de plus de travail manuel. C'est bien sûr moins vrai pour le moyenne gamme, surtout à l'intérieur du Swatch Group qui est vraisemblablement beaucoup plus industriel chez Longines par exemple.

Bref le choix stratégique n'a pas été dans l'horlogerie celui de la rationalisation.

Les manufactures horlogères qui tournent gagnent elles beaucoup d'argent en 2012? Oui sûrement.

Mais elles en gagnaient je pense déjà beaucoup en 2002 et je ne suis pas persuadé qu'elles en gagnent forcément plus aujourd'hui (en pourcentage, parce que les CA et volumes ont aussi beaucoup augmenté).

Elles vivent clairement très bien, comme en 2002, et peut-être avec des postes de dépenses différents: plus d'argent sur le design avec des renouvellements plus fréquents des gammes, sur la production interne et les surcoûts énormes que cela a amené (un calibre en interne chez VC par exemple coûte vraisemblablement bcp plus cher qu'un JLC ou GP simplement acheté et emboité).

Bien sûr je ne suis pas en interne et je ne fais que des suppositions.

Pour moi la question c'est de savoir si 3% par an sur ce marché c'est acceptable ou pas.

Tout dépend qui est le client (et il y en a encore beaucoup en Europe pour des montres en dessous de 10 000 euros). Le problème d'acceptation du prix est un problème psychologique. Nous ici connaisseurs des tarifs d'il y a dix ans ne sommes pas l'acheteur moyen.

Pour ce qui est du marché gris, personnellement j'ai l'impression que l'on trouve beaucoup moins de montres intéressantes de ce côté là aujourd'hui qu'il y a dix ans. Je ne vois pas là de menace pour les marques.

Dje

pablo
pablo

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par pablo le Mar 27 Mar 2012, 19:12

Question subsidiaire toutefois: si une partie importante s'explique par le change CHF / EUR, les prix baisseront-ils si la tendance s'inversait? J'en doute fortement. Ou alors qu'attendent-ils pour faire, à l'instar de certaines boites dans d'autres domaines, une liste de prix basée sur leur monnaie de référence et donc actualisée au jour le jour.
cisco
cisco

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par cisco le Mar 27 Mar 2012, 19:56

manu a écrit:tout ce que je vois c'est que l'euro a beaucoup baissé /au franc suisse...et que nos chères manufactures se goinfrent comme des pig ...mais je m'en contrefiche,je ne suis pas actionnaire de LVMH,richemont,etc... et je n'ai pas acheté de montre neuve depuis un bail Dix années d'euro ... 61526 pour le reste,mon ami le bon sens m'a toujours dit que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel jocolor

Un peu de bon sens au milieu de notre café du commerce accord , assez d'accord avec toi Manu.

Dje a écrit:Bonjour,

Patrice s'il y a un point sur lequel je suis bien d'accord, c'est que je regrette les prix d'avant.

J'avais creusé ce sujet il y quelques semaines sur le forum PuristSPro Patek Philippe pour essayer de saisir ce qu'il en était du fondement réel des réclamations portées contre Patek Philippe.

Il faut quand même rappeler que les hausses n'ont pas été linéaires, et la crise de l'Euro a amené des hausses très fortes en 2011 qui ont fait tousser mais qui se sont globalement contentées de compenser la baisse de l'Euro (bref les prix export en Francs suisses n'ont pas trop bougé en 2011, c'est une fois convertis en Euro qu'ils ont fait mal).

Je viens de vérifier le cours croisé Euro/CHF de janvier 2002/2012 pour refaire les calculs:

Janvier 2002: 1 Euro = 1,4669 CHF
Janvier 2012: 1 Euro = 1,2036 CHF

Le taux de janvier 2002 est assez représentatif de la courbe. Pour janvier 2012 je ne connais pas l'avenir...

Bref la hausse due simplement au taux de change est de 21,8%

Ensuite il y a la hausse des tarifs en CHF. Si on applique 3% par an 10 ans de rang, cela fait en cumulé une hausse de 34,39%

Si on additionne la hausse due à l'inflation des prix en CHF et celle due au cours de change, cela fait:
1,218 x 1,3439 = 1,6368 soit 63,7% de hausse en 10 ans.

Une hausse des prix export de 3% par an ne me choque pas dans l'absolu (surtout si le produit et le service s'améliorent). Je travaille dans un domaine, le bâtiment, dans lequel les prix ne baissent globalement jamais, montent un peu tous les ans.

Dans cette période 2002/2012 on a parlé aussi de l'envolée des salaires des horlogers, des belles manufactures à payer, de l'internalisation de la production de plus en plus réelle. Des raisons de ne pas voir de baisse.

La comparaison avec Mercedes m'interpelle toutefois. Pourquoi Mercedes n'a pas augmenté globalement ses prix dans la même période, en tout cas sur une E220? Il y a sans doute un effet industriel (de gain de productivité par la robotisation,...) qui a permis à Mercedes de gagner en productivité et de compenser (et je n'ai pas vérifié la courbe des heures travaillées et des salaires de l'auto allemande sur la même période), et d'autres facteurs qui n'ont pas joué en horlogerie. Sur le même marché une Dacia neuve aujourd'hui n'est globalement pas plus chère qu'une 205 équivalente il y a 20 ans (mais là merci les travailleurs roumains).

L'industrie horlogère suisse haut de gamme s'est elle assez peu industrialisée depuis 10 ans à mon avis. Certains points ont progressé, d'autres ont vu le retour de plus de travail manuel. C'est bien sûr moins vrai pour le moyenne gamme, surtout à l'intérieur du Swatch Group qui est vraisemblablement beaucoup plus industriel chez Longines par exemple.

Bref le choix stratégique n'a pas été dans l'horlogerie celui de la rationalisation.

Les manufactures horlogères qui tournent gagnent elles beaucoup d'argent en 2012? Oui sûrement.

Mais elles en gagnaient je pense déjà beaucoup en 2002 et je ne suis pas persuadé qu'elles en gagnent forcément plus aujourd'hui (en pourcentage, parce que les CA et volumes ont aussi beaucoup augmenté).

Elles vivent clairement très bien, comme en 2002, et peut-être avec des postes de dépenses différents: plus d'argent sur le design avec des renouvellements plus fréquents des gammes, sur la production interne et les surcoûts énormes que cela a amené (un calibre en interne chez VC par exemple coûte vraisemblablement bcp plus cher qu'un JLC ou GP simplement acheté et emboité).

Bien sûr je ne suis pas en interne et je ne fais que des suppositions.

Pour moi la question c'est de savoir si 3% par an sur ce marché c'est acceptable ou pas.

Tout dépend qui est le client (et il y en a encore beaucoup en Europe pour des montres en dessous de 10 000 euros). Le problème d'acceptation du prix est un problème psychologique. Nous ici connaisseurs des tarifs d'il y a dix ans ne sommes pas l'acheteur moyen.

Pour ce qui est du marché gris, personnellement j'ai l'impression que l'on trouve beaucoup moins de montres intéressantes de ce côté là aujourd'hui qu'il y a dix ans. Je ne vois pas là de menace pour les marques.

Dje


<:i belle recherche Jérôme, merci pour celà, c'est vrai que 3% ca impressione nettement moins du coup.
Surtout dans un contexte mondial.
moonphase
moonphase

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par moonphase le Mar 27 Mar 2012, 20:28

Merci P@trice pour cette info fort intéressante

Dje a écrit:

Bref la hausse due simplement au taux de change est de 21,8%

Ensuite il y a la hausse des tarifs en CHF. Si on applique 3% par an 10 ans de rang, cela fait en cumulé une hausse de 34,39%

Si on additionne la hausse due à l'inflation des prix en CHF et celle due au cours de change, cela fait:
1,218 x 1,3439 = 1,6368 soit 63,7% de hausse en 10 ans.

Une hausse des prix export de 3% par an ne me choque pas dans l'absolu (surtout si le produit et le service s'améliorent). Je travaille dans un domaine, le bâtiment, dans lequel les prix ne baissent globalement jamais, montent un peu tous les ans

Merci tu m'as évité de faire les calculs Wink

C'est la bonne et juste analyse , la hausse due au changement de parité , soit 21,8 % , elle compte pour du beurre
pour l'exportateur Suisse .

Quant à la hause "modérée" de Lange , elle bénéficie de leurs exportations libellées en euros .

Coup de bol l'euro, cuz si on était encore au temps Franc VS deutschmark , j'vous dis pas
comment la note serait salée , vu l'état de notre économie et de nos déficits publics ,
pour s'offrir une Lange ! affraid

Saniloc
Saniloc

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par Saniloc le Mer 28 Mar 2012, 09:55

Tout cela est bien intéressant.

Puisqu'on parle de valeur de voiture, il y a un calcul souvent fait en automobile pour regarder l'évolution des tarifs, c'est l'équivalent en mois de salaire de smics pour payer une voiture. Ainsi, si on repart de la 205 de Djé, ce n'est pas une logan qu'on aurait aujourd'hui mais une 208 pour à peu prêt le même nombre de mois de smics. Globalement, il faut à peu de choses prêt toujours le même nombre de mois smic pour se payer l'équivalent moderne avec tous les équipements inclus maintenant, voir cela a baissé comme l'exemple de la mercos...

Ainsi si on regarde les exemples de P@t, entre 2002 et 2012, le smic est passé de 6,83 à 9,22 €/h.
J'ai fait l'équivalent du calcul de P@t en équivalent smic et l'équivalent avec le calcul de Djé en tenant compte de l'évolution du change et d'une augmentation annuelle de 3%.

Voici le résultat :

Dix années d'euro ... Aug11

Et là, on se rend bien compte que le smicard aura de plus en plus de mal à s'acheter une montre, même les modèles les moins chers comme la Junghans ont sacrément augmentées en équivalent salaire...

Par contre, on voit que Djé n'est pas loin avec son augmentation de 3%, sauf Longines qui a pêté les plombs et Lange qui est en euro et n'a pas augmenté autant ses prix que les suisses.

Moralité, il faut acheter Lange pour nous dans la zone euro, on a en plus pour son argent Smile
Dje
Dje

Dix années d'euro ... Empty Oui

Message par Dje le Mer 28 Mar 2012, 10:06

Saniloc a écrit:

Moralité, il faut acheter Lange pour nous dans la zone euro, on a en plus pour son argent Smile

Je suis bien d'accord! En plus c'est de l'emploi dans la zone Euro. javascript:emoticonp('Twisted Evil')

Pour le smic j'y avais pensé aussi, mais les salariés concernés par le smic ne sont probablement pas ceux concernés par la haute horlogerie. Ils sont plus concernés par les hausses des énergies ou de l'immobilier. Du coup je n'ai pas creusé cette piste là.

p@trice
p@trice

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par p@trice le Sam 31 Mar 2012, 23:26

Merci Nicolas et Jérôme pour vos commentaires éclairés ... Dix années d'euro ... Chinoi10
Je pense que c'est surtout sur ces 3/4 dernières années que beaucoup se sont emballés ...

Je ne retiendrait qu'un exemple bien symbolique pour Saniloc et Djé Wink ... Celui de la Patek Philippe 5711/1A !

J'ai choisi à dessin cette exemple, il est parfait car en plus, on évite pour le coup la discussion sur les envolés du cours de l'or ...

2007 = 13900e, 2011 = 20280e soit +46%

Par contre, l'évolution du cours CHF face à l'Euro nous est particulièrement pénalisant ... 1/02/2007 CHF= 1,6127, 1/09/2011 CHF = 1,2073

En fait j'avais initié ce post suite à l'article D'Armbandurhen mais également suite à la réflexion d'8ball la veille qui commentait l'Artya et je m'interrogeais sur pertinence aujourd'hui d'acheter des montres neuves.

Le marché de l'occasion est pléthorique, le vintage est passionnant à tout point de vue mais il y a aussi une vie en dehors de l'horlogerie.

Tableaux, bronzes, meubles, automobiles classiques etc etc etc ... En 10 ans, il me semble que certains secteurs sont redevenus tout à fait dignes d'intérêt ...



_________________
XII

Contenu sponsorisé

Dix années d'euro ... Empty Re: Dix années d'euro ...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 13 Nov 2019, 05:57