montresmecaniques


François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

foversta
foversta

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par foversta le Dim 13 Juin 2010, 22:56

A travers cette montre créée pour célébrer le cinquième anniversaire de la boutique de Tokyo, François-Paul Journe rajoute une nouvelle complication dans la collection Octa et pas une des moindres: le Quantième Perpétuel.

La collection Octa, dont chaque montre qui la compose possède un calibre automatique d'au moins 5 jours de réserve de marche propose différentes complications tout en conservant la même épaisseur de boîtier. Développer un calibre à Quantième Perpétuel dans un tel contexte n'était donc pas une mince affaire (sans faire un mauvais jeu de mots) mais l'expérience de l'Octa Calendrier (montre à Quantième Annuel) a été utile dans la réussite de cet objectif.

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Afpj-010

Visuellement, les cadrans de l'Octa Perpétuelle et de l'Octa Calendrier diffèrent peu: l'heure est indiquée à droite, le jour dans le guichet supérieur, le mois dans le guichet inférieur et le quantième par le biais d'une aiguille rétrograde surplombant le cadran et qui suit une graduation à gauche. Ils diffèrent tellement peu qu'ils semblent identiques. La question qui vient donc à l'esprit est de savoir où se trouve l'indication de l'année bissextile. Toute l'astuce consiste à ne l'indiquer que pendant le mois de février. Dans le guichet du mois, février est affiché selon la séquence suivante: 1FE - 2FE - 3FE et BFE, B comme bissextile. Cet astuce permet donc de regrouper deux indications en une grâce à un disque des mois spécial où la partie dédiée au mois de février est tronquée pour laisser apparaître le disque de l'indication bissextile. Il aurait été donc possible de rendre visible la séquence 1-2-3-B de façon permanente en tronquant également les autres mois mais, pour des raisons de lisibilité et comme après tout, la notion d'année bissextile n'est utile qu'en février, le choix s'est porté sur cette solution.

Très souvent, compte tenu du prestige de la complication, les montres à Quantième Perpétuel utilisent des boîtiers en métaux précieux. Comme un pied de nez, le boîtier de l'Octa Perpétuelle est en titane. Paradoxalement, l'emploi de ce matériau, inhabituel chez Journe, renforce ici le caractère exclusif de cette Octa produite en série limitée de 99 pièces. En revanche, le cadran ruthénium sur or est plus classique dans le contexte d'une série limitée (le secteur des quantièmes ainsi que la partie dédiée à l'affichage de l'heure et de la petite seconde sont en argent).

Si le boîtier est en titane, la couronne ainsi que le poussoir à 8 heures sont en or rose et contrastent avec le boîtier. Cela donne un côté original mais j'aurais préféré que ces deux éléments aient une couleur proche de celle du titane.

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Afpj-110

Mais quel est donc le rôle de ce poussoir? Comme toujours chez Journe, la montre ne comporte aucun correcteur. Tout se règle par la couronne (jour, mois, quantième). Le poussoir, qui ne peut être actionné par mégarde permet de corriger les mois: c'est en actionnant ce poussoir que j'ai ainsi pu régler la montre sur la position BFE afin que vous puissiez voir l'affichage particulier du mois de février.

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Afpj-111

En retournant la montre, nous découvrons le calibre 1300-3 en or rose dont l'épaisseur est inférieure à 6mm. Nous somme là en terrain connu: ce calibre d'une fréquence de 3hz et d'une réserve de marche autour de 160 heures reprend l'architecture du calibre de l'Octa Calendrier. Il utilise 271 composants soit 30 de plus que le calibre Quantième Annuel. Sa finition est typique du style Journe avec le rotor en or guilloché légèrement décentré, les côtes de Genève cerclées et la platine perlée en or. Le soin apporté aux détails contribue à la beauté du calibre.

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Afpj-011

Le diamètre du boîtier est de 40mm et son épaisseur de 10,6mm. La forme des anses lui permet de bien épouser le poignet et le titane apporte sa légèreté même si cette dernière se ressent assez peu du fait du poids propre du mouvement. La montre se porte donc avec confort et se positionne bien (même si je ne suis pas fan du fermoir).

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Afpj-210

François-Paul Journe, à travers cette Octa Perpétuelle, a rappelé ce que devrait être une vraie montre en série limitée: une montre qui se distingue non pas par une simple variation de couleur d'aiguille ou de cadran mais bien par la complication qu'elle propose. Malgré quelques détails esthétiques qui ne me plaisent pas, cette Octa Perpétuelle complète avec réussite le catalogue des complications de la collection Octa et est une belle façon de célébrer le cinquième anniversaire de la première boutique Journe dans le monde.

Un grand merci à l'heureux propriétaire de cette montre qui m'a permis de la découvrir.
cisco
cisco

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par cisco le Dim 13 Juin 2010, 23:06

Une très belle montre, le mélange or titane n'est pas à mon goût mais son QP est une jolie réussite.
Les QP sans phase de lune ne sont pas légions.
Le calibre est toujours aussi beau.

Merci FX pour la présentation de cette très belle montre. <:i

Nèanmoins je reste beaucoup plus convaincu par le chronomètre Bleu, ou les pièces extraordinaires (Résonnace etc...)
Anonymous
Invité
Invité

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par Invité le Dim 13 Juin 2010, 23:28

Merci FX!

foversta a écrit:Développer un calibre à Quantième Perpétuel dans un tel contexte n'était donc pas une mince affaire (sans faire un mauvais jeu de mots)

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle 195263 François-Paul Journe: Octa Perpétuelle 195263 François-Paul Journe: Octa Perpétuelle 195263



Visuellement, les cadrans de l'Octa Perpétuelle et de l'Octa Calendrier diffèrent peu: l'heure est indiquée à droite, le jour dans le guichet supérieur, le mois dans le guichet inférieur et le quantième par le biais d'une aiguille rétrograde surplombant le cadran et qui suit une graduation à gauche. Ils diffèrent tellement peu qu'ils semblent identiques. La question qui vient donc à l'esprit est de savoir où se trouve l'indication de l'année bissextile. Toute l'astuce consiste à ne l'indiquer que pendant le mois de février. Dans le guichet du mois, février est affiché selon la séquence suivante: 1FE - 2FE - 3FE et BFE, B comme bissextile. Cet astuce permet donc de regrouper deux indications en une grâce à un disque des mois spécial où la partie dédiée au mois de février est tronquée pour laisser apparaître le disque de l'indication bissextile.

C'est effectivement très ingénieux, ça évite un guichet supplémentaire.


Très souvent, compte tenu du prestige de la complication, les montres à Quantième Perpétuel utilisent des boîtiers en métaux précieux. Comme un pied de nez, le boîtier de l'Octa Perpétuelle est en titane.

Je regrette ce boitier titane à 2 égards, d'une part, du paladium (histoire de faire dans l'original) aurait été plus en phase avec la complication.
Mais si le titane devait être absolument conservé, j'aurais préféré une finition brossé/foncé, histoire d'être plus en phase avec le cadran, pour avoir le même schéma de couleur, métal sombre/parties
mobiles en or.


En retournant la montre, nous découvrons le calibre 1300-3 en or rose dont l'épaisseur est inférieure à 6mm. Nous somme là en terrain connu: ce calibre d'une fréquence de 3hz et d'une réserve de marche autour de 160 heures reprend l'architecture du calibre de l'Octa Calendrier. Il utilise 271 composants soit 30 de plus que le calibre Quantième Annuel. Sa finition est typique du style Journe avec le rotor en or guilloché légèrement décentré, les côtes de Genève cerclées et la platine perlée en or. Le soin apporté aux détails contribue à la beauté du calibre.

Le calibre, de 6mm, avec un QP, et un rotor, c'est un bel exploit, plus difficile à réaliser qu'un chrono Patek de 5.35mm... Je n'aime pas trop la déco du rotor, j'attend de Journe un truc plus beau, moins facile.


Le diamètre du boîtier est de 40mm et son épaisseur de 10,6mm. La forme des anses lui permet de bien épouser le poignet et le titane apporte sa légèreté même si cette dernière se ressent assez peu du fait du poids propre du mouvement. La montre se porte donc avec confort et se positionne bien (même si je ne suis pas fan du fermoir).

Le dimensions sont vraiment contenu, c'est une des force de la gamme de Journe.
Grinhu
Grinhu

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par Grinhu le Lun 14 Juin 2010, 10:46

j'ai depuis toujours un faible pour les QP, même s'ils restent innaccessible pour moi. J'aime beaucoup ce principe de développer un QP lisible, qui n'a pas besoin d'une salade d'aiguilles ou de lune pour montrer son aboutissement technique.
Celui ci reste en plus dans des dimensions très contenues, c'est parfait!

L'emploi du titane n'est peut être pas le plus judicieux, mais sans l'avoir en main, je ne saurais trop dire.

Merci de nous avoir montrer cette beauté!
raymond-alain
raymond-alain

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty François-Paul Journe : Octa Perpétuelle

Message par raymond-alain le Lun 21 Juin 2010, 21:05

Bonsoir tout le monde

Beau sujet, belle revue accord

On dit que le personnage est capable de fabriquer une montre de A à Z...
C ' est un véritable artiste au sens noble du terme, du moins c ' est mon avis, je suis peut-être pas objectif? car j' I love you cette marque pour l ' aspect vraiment horloger et pour avoir remis au goût du jour certaines complications enfouïes dans les cartons de l ' oublie.

cette manufacture sort très peu de garde-temps, au regard même de la production Patek Philippe, vraie référence en la matière comme tout le monde le sait sur ce forum, simplement pour faire un point de comparaison.

De plus esthétiquement je trouve que leurs cadrans expriment une certaine noblesse et une certaine classe.

Voilà, voilou.
Anonymous
Invité
Invité

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par Invité le Lun 21 Juin 2010, 21:20

Journe fait de très belle montre, mais c'est perdu à faire du business, de la com', des magasins...

Il ferait mieux de retourner faire des montres de AàZ et de laisser le reste à d'autres.
raymond-alain
raymond-alain

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty François-Paul Journe : Octa Perpétuelle

Message par raymond-alain le Lun 21 Juin 2010, 21:30

Bonsoir Malik

je pense qu ' ils le font un peu tous et malheueusement ce n ' est pas l ' exception qui confirme la règle je le concède, personne n ' est parfait, on peut trouver à chaque marque une épée de Damoclès et emmettre pour chacune d ' elle une ou des critiques, dans ce monde horloger l ' argent est souvent le lecmotif, ceci ne retirant rien des talents des uns et des autres.

Amicalement.
Anonymous
Invité
Invité

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par Invité le Lun 21 Juin 2010, 21:42

Bonsoir Raymond Alain,

On c'est déjà croisés?

Dans les boites horlogères indépendantes, qui tournent bien, ils sont souvent 2 à gerer.
Je pense à:
De Bethune, Zanetta et Flagollet.
Max Busser, délègue la partie horlgère entre autre, à notre ami Horloman/Laurent Besse.
Vianney Halter, ne fait pas vraiment de business, et ces clients sont ses potes...
Richard Milles, ne fait pas d'horlogerie.
Dufour n'as pas besoin de faire du Business.
Guillaume tétu, qui sans François Quentin, à plus de mal à renouveller sa gamme.

Ce que je veux te dire, c'est que je ne vois aucun autre indé, qui s'implique autant dans les 2 facettes.
Ce qui certes, n'enlève rien au talent (je pense à ces premières montres des années 90) de Journe, ou à sa franchise parfois salutaire, mais ça contribue à faire baisser sa cote d'amour auprès des passionnés, qui préféreraient le voir à l'établit.
cisco
cisco

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par cisco le Lun 21 Juin 2010, 22:03

Mille délègue l'horlogerie à Vaucher et le résultat est je toruve très en accord avec ce qu'il veut faire.

Mais en horlogerie Classique, Journe fait de très beau produit, qu'il soit un peu moins à l'établi ce n#est pas grave tant que la production est à la hauteur.

Je regrette l'absence d'un calibre esthétique sur le centigraphe et une explication que je n'ai pas comprise sur l'explication du centième de seconde.

Sinon j'aime beaucoup ce qu'il fait (les produits de la marque).

Dans les nouveautés, le chronomètre bleu récemment sorti a l'air fantastique. drunken
le plombier
le plombier

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par le plombier le Lun 21 Juin 2010, 22:35

Bizarement une de ses plus belles pièces à mes yeux reste sont Chrono Souverain , simple et belle ,rien à redire sur ce modèle( 38mm en platine le plus beau combo,MAIS j n'ai pas vu le petit dernier Tantale) ..........OUPS!!! j'allais oublier , il y a aussi son Tourbillon seconde morte I love you
foversta
foversta

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par foversta le Lun 21 Juin 2010, 22:37

pifpaf a écrit:

Ce que je veux te dire, c'est que je ne vois aucun autre indé, qui s'implique autant dans les 2 facettes.
Ce qui certes, n'enlève rien au talent (je pense à ces premières montres des années 90) de Journe, ou à sa franchise parfois salutaire, mais ça contribue à faire baisser sa cote d'amour auprès des passionnés, qui préféreraient le voir à l'établit.

Je ne comprends pas ce procès fait à Journe. Il ne va pas les faire lui-même ses 800 montres par an. C'est plus de 10 fois le volume d'un indépendant comme Gauthier. On n'est plus du tout dans le même volume. Cela me rappelle la question posée à Bocuse parce qu'il passait beaucoup de temps à voyager et à communiquer:

Le Journaliste:

Mais qui fait la cuisine quand vous n'êtes pas au restaurant ?

Bocuse:

Le même que quand je suis au restaurant.
tac
tac

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par tac le Lun 21 Juin 2010, 23:48

pifpaf a écrit:Ce que je veux te dire, c'est que je ne vois aucun autre indé

FPJ n'est pas un indé. Et même Dufour et RG ont des horlogers.

cisco a écrit:Je regrette l'absence d'un calibre esthétique sur le centigraphe et une explication que je n'ai pas comprise sur l'explication du centième de seconde.

Il n'y a pas d'explication parce qu'il n'y a pas de centième What a Face

foversta a écrit:Je ne comprends pas ce procès fait à Journe. Il ne va pas les faire lui-même ses 800 montres par an. C'est plus de 10 fois le volume d'un indépendant comme Gauthier. On n'est plus du tout dans le même volume. Cela me rappelle la question posée à Bocuse parce qu'il passait beaucoup de temps à voyager et à communiquer:

Le Journaliste:

Mais qui fait la cuisine quand vous n'êtes pas au restaurant ?

Bocuse:

Le même que quand je suis au restaurant.

<:i (RG c'est même bien moins, et il ne passe pas toutes ses journée à l'établi à monter et finir ses montres)
Anonymous
Invité
Invité

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par Invité le Lun 21 Juin 2010, 23:53

FPJ n'est pas un indé. Et même Dufour et RG ont des horlogers.

FPJ pas un indé? Il est dans un groupe? On m'aurait menti?
tac
tac

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par tac le Lun 21 Juin 2010, 23:57

AP fait 26 000 montres / an, capital familial ; PP, 40 000/ ans, capital familial. Personne ne les qualifiera d' "indé".

FPJ est entre deux eaux, 20 % de la prod' de L&S, près de 30 fois la prod' d'un indé que je ne citerai pas et qui emploie plus d'une douzaine de personnes...
tac
tac

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par tac le Lun 21 Juin 2010, 23:58

le plombier a écrit:,MAIS j n'ai pas vu le petit dernier Tantale)

Il faut qu'on fasse une escapadfe à Genève, il vaut vraiment d'être vu et passé au poignet drunken
Anonymous
Invité
Invité

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par Invité le Lun 21 Juin 2010, 23:59

C'est relatif, ce qualificatif d'indé, j'aurais tendance à qualifié d'indé UN.
le plombier
le plombier

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par le plombier le Mar 22 Juin 2010, 07:15

tac a écrit:
le plombier a écrit:,MAIS j n'ai pas vu le petit dernier Tantale)

Il faut qu'on fasse une escapadfe à Genève, il vaut vraiment d'être vu et passé au poignet drunken

Bonne idée accord il faut s'organiser une petite virée ...
p@trice
p@trice

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par p@trice le Mar 22 Juin 2010, 08:11

le plombier a écrit:

Bonne idée accord il faut s'organiser une petite virée ...

Ce coup ci, j'en serai Wink
Anonymous
Invité
Invité

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par Invité le Mar 22 Juin 2010, 21:10

Bonne idée. Very Happy
leritz
leritz

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par leritz le Sam 26 Juin 2010, 22:58

Hmmm moi aussi, je veux bien venir...

T./

Contenu sponsorisé

François-Paul Journe: Octa Perpétuelle Empty Re: François-Paul Journe: Octa Perpétuelle

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 09 Déc 2019, 13:36